Saint-Étienne
jeudi 7 juillet 2022
06:13
Soutenez IF

Saint-Chamond : la Halle 07 de Novaciéries portera une mission culturelle

0
1684 vues

Orchestrée par Cap Métropole pour le compte de Saint-Etienne Métropole dans le cadre du projet Novaciéries à Saint-Chamond, la restauration de la Halle 07, en friche depuis 17 ans, devient urgente. Elle est actée et va mobiliser 6,8 M€. Les 8 000 mrénovés de fin 2022 à 2023 accueilleront un « espace culturel d’arts urbains ». Pour trois à quatre ans seulement. Le temps « qu’une activité économique compatible avec les dimensions du lieu soit installée »

La Halle 07 et ses deux travées vue du viaduc du parc Novaciéries. ©Ville de Saint-Chamond.

Elle est des cinq sites ligériens bénéficiant de la deuxième session du plan de relance de l’Etat sur les friches. Le montant ? 1,16 M€. Une somme fléchée sur le désamiantage et le déplombage du bâtiment de la Halle 07. Ce gros coup de pouce, précise la Ville de Saint-Chamond, rend possible le scénario de restauration en alimentant à hauteur de 17 % la somme investie dans les lieux. Celle-ci est mobilisée par Saint-Etienne Métropole via Cap Métropole : 6,8 M€ HT.

Construite en 1898, la Halle 07 est l’un des bâtiments le plus emblématiques du site des anciennes Aciéries de la Marine, fleuron de l’industrie métallurgique et de l’armement du début XXe siècle. À la suite de l’arrêt du Giat et donc de son occupation industrielle, la Halle 07 a été occupée pour du stockage jusqu’en 2004. Elle est désespérément vide depuis lors.

Des dimensions monumentales 

La Halle 07 vue depuis le parc urbain, au sud du viaduc. Elles voisinent les ets Pichon. Derrière, la cheminée, la rue Pétin-Gaudet. ©Ville de Saint-Chamond.

Ce bâtiment est situé juste au sud du viaduc du parc urbain de Novaciéries entre « sa frange patrimoniale du parc et sa frange active (skate-park / jeux pour enfants) ». Dans « son dos », la rue Pétin-Gaudet.  « Jusqu’alors coupée du reste du parc, la Halle 07 est revenue pleinement au cœur de l’aménagement avec la création d’une nouvelle entrée du parc. Elle a été ouverte en juillet 2020 à la suite de la restauration de la cheminée de 30 m de haut qui jouxte la Halle. Ce nouvel accès crée une porosité entre le parc et la rue Pétin-Gaudet en ancrant pleinement le bâtiment dans le parc », souligne la municipalité.

Comme la Halle 01 devenue « Hall in One » ou encore la Halle 14, futur pôle entrepreneurial et d’innovation dans lequel seront là investis 15 M€ (un projet lui aussi lauréat du fonds friche), la Halle 07 présente aussi des dimensions monumentales : avec ses 150 m de long, ses 17 m de hauteur et sa surface d’environ un ha. Le projet, porté par Cap Métropole dans le cadre de la concession Novaciéries confiée depuis 2012 par Saint-Etienne Métropole en partenariat avec la Ville de Saint-Chamond, vise à sa restauration pour stopper sa dégradation rapide.

11 mois de travaux pour la Halle 07

Les travaux envisagés aujourd’hui visent à mettre en valeur et sauvegarder ce patrimoine. Car il y a urgence : « La réhabilitation lourde du clos-couvert de la Halle est indispensable (…) afin d’enrayer ce processus qui présente des risques de sécurité à court terme et de surcoût travaux à moyen terme. ». Une mission de maîtrise d’œuvre complète pour la restauration du clos-couvert a été confiée, dès septembre 2020, au cabinet d’architectes Silt. Le projet de restauration concerne les travées 1 et 2 (les plus anciennes), soit un total de plus de 8 000 m². Le permis de construire devrait ainsi être déposé dès ce printemps pour un début des travaux, d’une durée évaluée à 11 mois, à l’automne 2022.

L’intérieur inoccupé depuis 2004. ©Ville de Saint-Chamond.

A partir du printemps 2023, les lieux devraient ainsi accueillir un établissement à vocation culturelle porté par une structure privée et équipée pour son ouverture au public. Mais cette occupation sera temporaire – tout de même de 3 ou 4 ans – le temps qu’une activité économique, conformément au dossier de la ZAC des Aciéries, soit implantée dans le bâtiment. Les aménagements à venir seront réversibles. Le but avec cet « espace culturel d’arts urbains » est de « doter la métropole stéphanoise d’un lieu ouvert en direction de tous les publics, ancré dans son environnement avec une offre artistique de qualité nationale et internationale en complément des équipements et initiatives existant déjà sur le territoire ».

Un porteur de projet sur le dossier depuis 2020

Rendre visible la Halle 07 pour les prochains mois par le public est devenue un des objectifs afin que ce patrimoine soit « mieux connu et apprécié ». De ce fait, Saint-Etienne Métropole, l’Aderly (Agence de développement de Lyon), la Ville de Saint-Chamond et CAP Métropole travaillent actuellement avec un porteur de projet souhaitant décliner une offre d’arts urbains. Des échanges techniques sont organisés depuis début 2020. La Halle 07 a été présentée à ce porteur de prospect qui selon la municipalité couramiaude est « très intéressé par l’histoire et la configuration de la Halle 07, ainsi que par le projet Novaciéries ».

Plus qu’une sauvegarde, il s’agit pour la Métropole de « sublimer ce patrimoine » avec le souhait d’occuper le lieu de façon la plus brute possible. L’objectif est de créer un concept muséal unique et populaire. Le fonctionnement de ce futur lieu temporaire est annoncé comme « auto-financé ».

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter