Saint-Étienne
mercredi 30 novembre 2022
17:54
Soutenez IF

Électricité dans l’air entre la Ville de Saint-Étienne et une candidate Nupes

0
1903 vues

Mardi 14 juin, la Ville a annoncé déposer plainte contre Laetitia Copin, candidate Nupes dans la 1ère circonscription de la Loire. En cause, un rassemblement organisé le 6 juin dernier dans le quartier de Montreynaud dans le cadre de la campagne électorale des législatives.

Lundi 6 juin, la candidate Nupes dans la 1ère circonscription de la Loire, Laetitia Copin, organisait un rassemblement à Montreynaud sous forme de fête populaire, afin de faire campagne auprès des habitants du quartier. Une initiative que la mairie juge illégale. Ainsi, cette dernière a annoncé dans un communiqué qu’elle déposait plainte « pour occupation illégale du domaine public, mise en danger d’autrui ainsi que pour vol d’électricité. » La mairie reproche en effet à la candidate d’avoir envoyé sa demande d’occupation de l’espace public « trop tardivement pour permettre le passage de la commission de sécurité », et d’avoir eu recours à un « branchement illégal sur le réseau public ». Dans un communiqué daté du 4 juin, celle-ci expliquait avoir « signifié, le 3 juin, aux organisateurs son refus d’autoriser cette manifestation tout en informant la préfecture de la Loire. Les organisateurs ne peuvent donc se prévaloir de quelque autorisation que ce soit de la puissance publique et s’exposent, au titre de cet événement, à voir leur responsabilité directement engagée ».

Laetitia Copin conteste

Sollicitée par la candidate, la Mairie l’informait dans un courrier de son refus concernant le prêt de matériel, pour ne pas favoriser une formation politique, ajoutant que « concernant la distribution de tracts sur le domaine public, seules sont applicables les règles électorales qui font que votre organisation n’est soumise à aucune autorisation particulière ».

Interrogée par If Saint-Étienne, Laetitia Copin a souhaité réagir. « Nous avons envoyé une lettre informant de cette manifestation au bureau des élections de la préfecture. Rédiger ce courrier a valeur d’acceptation. Puis nous avons pris connaissance d’un communiqué de la Ville via un post Facebook, pouvant être interprété comme une interdiction d’occupation de l’espace public. Nous avons donc saisi le tribunal administratif pour savoir si cela avait valeur d’interdiction ». La candidate demandait au tribunal « d’enjoindre au maire de Saint-Étienne de publier sur Facebook le document qu’elle a reçu de la mairie ». Ainsi, une ordonnance du 7 juin du tribunal administratif, que nous nous sommes procurée, fait part de sa décision aux deux parties.

Requête irrecevable

Le tribunal administratif de Lyon, dans son ordonnance, déclarait donc que « si la requérante soutient que la publication sur le réseau Facebook d’un communiqué du maire ‘peut être interprétée comme une interdiction d’occupation de l’espace public’, il ressort des pièces du dossier que le communiqué en litige ne peut, en tout état de cause (…) constituer une décision administrative et en particulier pas une décision d’interdiction de la manifestation prévue par l’équipe de soutien de la requérante (…) En n’étant pas dirigée contre une décision administrative dont la suspension peut être demandée sur le fondement des dispositions de l’article L.521-1 du code de justice administrative, la requête est ainsi irrecevable ». Laetitia Copin assure que l’essentiel de la manifestation a eu lieu sur un terrain privé (le centre commercial de Montreynaud), quand la Ville parle d’espace public.

Tensions autour de l’électricité

Concernant le vol d’électricité dont l’accuse la Mairie, la candidate explique : « C’est le bar qui nous a autorisé à nous brancher chez lui, c’était donc privé, ça ne concerne pas du tout la municipalité ».

Du côté de la Ville, on se défend également, PV de Police à l’appui, que nous avons pu consulter. Le document fait état d’une infraction pour vol concernant l’électricité dans le but de faire fonctionner des manèges et attractions : « ils ont procédé à un branchement sauvage sur un des compteurs électriques de la Ville situé sur le secteur sans aucune autorisation préalable ». Le PV précise que ce branchement n’a pas occasionné de dégradations, mais qu’il a entraîné une consommation non prévue et non payée. Les policiers ont pris des photos et rédigé un rapport. Quant à la suite à donner à cette plainte, la candidate indique ne pas exclure de porter plainte à son tour dans un deuxième temps. Affaire à suivre.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    19.06.2022 22:10

    C’est la fin de ce second tour

    La rédaction de If Saint-Etienne vous remercie d’avoir suivi ce live avec nous. Bonne soirée à tous et à bientôt !

    21:49

    Les LR retrouvent leurs sièges de 2012

    Les Républicains font un joli coup dans la Loire en remportant trois sièges à l’Assemblée nationale (Dino Cinieri dans 4e, Antoine Vermorel-Marques dans la 5e et Jean-Pierre Taite dans la 6e). Ils retrouvent ainsi les résultats des élections législatives de 2012, lors desquelles Dino Cinieri, Yves Nicolin, Paul Salen avaient respectivement remporté les 4e, 5e et 6e circonscriptions. C’était alors sous l’étiquette UMP.

    Lors de cette élection, François Rochebloine (à l’époque Nouveau Centre) avait remporté la 3e circonscription. La 1ere et la 2nde avaient été remportées par le Parti socialiste (Régis Juanico et Jean-Louis Gagnaire).

    21:41

    La défaite de Jean-Michel Mis confirmée

    Les résultats définitifs sont tombés dans la 2e circonscription de la Loire. C’est donc Andrée Taurinya qui l’emporte (50,63 %) devant Jean-Michel Mis (49,37 %). Seulement 263 voix séparent les deux candidats.

    21:39

    Bataillon (LREM) remporte la 1e circonscription

    Malgré un écart qui s’est resserré au fil du temps, c’est bien Quentin Bataillon, candidat de la majorité présidentielle, qui ira à l’Assemblée nationale. Il obtient 52,10 % des voix contre 47,90 % pour Laetitia Copin (Nupes). Soit un écart de 1 065 voix (13 231 voix pour Bataillon contre 12 166 pour Copin).

    21:29

    Jean-Michel Mis annonce sa défaite par communiqué

    Par communiqué de presse, le député sortant LREM de la 2e circonscription (Saint-Etienne sud), Jean-Michel Mis, annonce sa défaite. « Je remercie les Stéphanoises et les Stéphanois qui ont porté leur vote sur la candidature que j’avais l’honneur de défendre au nom de la majorité présidentielle. Les électrices et les électeurs de la 2eme circonscription, par leur vote ou leur abstention, ont fait le choix d’une opposition radicale au Président de la République et au Gouvernement. 
    J’en prends acte et fait mienne la responsabilité de ne pas avoir été à même de faire comprendre la force de mon bilan et la pertinence de mes engagements au service de l’intérêt général. »

    Pour l’instant, les résultats complets sur cette circonscription ne sont pas encore tombés.

    21:18

    A 93 % de saisie réalisée dans la 1ere circonscription, Quentin Bataillon (LREM) comptabilise 12 178 voix contre 11 121 voix pour Laetitia Copin (Nupes).

    21:09

    1ère circonscription : l’écart se resserre entre Bataillon (LREM) et Copin (Nupes)

    Les résultats partiels dans la 1ère circonscription de la Loire font toujours état d’une victoire de Quentin Bataillon (52,14 %), mais l’étau se resserre avec son adversaire Laetitia Copin qui enregistre désormais 47,86 % des voix. Match à suivre puisque les résultats sont toujours incomplets et calculés sur la base de 74,14 % des électeurs inscrits.

    21:08

    Mis et Taurinya au coude-à-coude dans la 2e

    Andrée Taurinya (Nupes) et Jean-Michel Mis (député sortant LREM) bataillent ferme dans la deuxième circonscription. Les résultats partiels, avec une saisie réalisée à 53,57 %, soit 49,68 % des inscrits prévus, annoncent Taurinya en tête avec 51,64 % des voix, mettant Mis à 48,36 %.

    Attention, ce ne sont que des résultats partiels.  

    20:57

    1ère circonscription : Bataillon en tête selon les premières estimation

    Les résultats partiels dans la 1ère circonscription de la Loire placent Quentin Bataillon, candidat de la majorité, en tête des suffrage (58,69 %), devant la candidate Nupes Laetitia Copin (41,31 %). Tout n’est pas terminé cependant puisque les résultats restent incomplets et calculés sur la base de 41 % des électeurs inscrits. Rappelons que la semaine dernière, la candidate de gauche avait réalisé une remontada spectaculaire.

    20:34

    Participation en hausse par rapport à 2017

    On ne peut pas parler de regain démocratique, mais néanmoins, dans le département, la participation s’élève à 44,21 %, soit plus de 3 points de plus qu’en 2017.

    20:34

    Coup de Taite dans la 6e

    Jean-Pierre Taite, président Les Républicains dans la Loire, ramène une troisième circonscription à son parti en remportant la mise dans la 6e (Forez) face au député sortant Julien Borowczyk. Le maire de Feurs, qui récolte ce dimanche 55,74 % des voix, était arrivé en seconde position la semaine dernière, pour le premier tour, avec 25,36 % des voix contre 26,43 % pour Borowczyk.

    20:24

    Antoine Vermorel-Marques (LR) renverse Nathalie Sarles, députée sortante LREM, dans la 5e

    Les LR remportent une seconde circonscription dans la Loire en l’occurrence la 5e dans le Roannais. Antoine Vermorel-Marques, 28 ans, conseiller départemental, déjà en tête au premier tour avec 25,77 % des voix, remporte haut la main ce second scrutin. Il récolte 61,72 % des voix exprimés, dans une circonscription qui affiche un taux de participation de 44,03 %.

    20:11

    Ensemble l’emporte dans la 3e circonscription

    Le candidat de la majorité Emmanuel Mandon représentera la Loire à l’Assemblée nationale. Il remporte ce second tour avec 57,32 % des voix. Dans cette circonscription, le taux de participation a été de 42,8 %.

    20:10

    Dino Cinieri dans un fauteuil

    Dans la 4e circonscription, Dino Cinieri (LR) enchaînera un cinquième mandat de député. Ce dernier s’impose avec 61,61 % des suffrages devant Bernard Paemelaere (Nupes) qui récolte 38,39 %. Le taux de participation pour cette circonscription s’élève à 46,06 %.

    20:04

    Il est 20 heures. Les résultats viennent de tomber. Au niveau national, la majorité n’obtient qu’une majorité relative avec 224 sièges.

    La Nupes devient ainsi la deuxième force politique avec 149 sièges. Le RN réalise quant à lui une performance historique en obtenant 89 sièges, devant  les LR et leurs 78 sièges, selon une première estimation Ipsos-Sopra Steria.

    17:06

    À 17 heures, la Loire enregistre un taux de participation de 39,04 %. C’est presque 4 points de plus que pour le second tour de 2017 à la même heure.

    Il y a une semaine, la Loire enregistrait une participation de 42,05 % à 17 heures. Le taux de votants ligériens reste toujours plus élevé qu’au niveau national, où il s’élève à 38,11 %.

    12:06

    Dans la Loire à midi, le taux de participation s’élève à 21,35 %. C’est 1,22 point de plus qu’au premier tour à la même heure.

    Au niveau national, 18,99 % des électeurs inscrits se sont déplacés pour voter. Il y a une semaine ils étaient 19,24 %.

    10:29

    Gaël Perdriau a voté. Rappelons que le maire de Saint-Etienne avait déclaré espérer que  « la Nupes ne remporte pas la moindre circonscription de la Métropole »tandis que la Ville est embarquée dans un conflit juridique avec la candidate Nupes de la 1ere circonscription de la Loire.

    8:01

    Il est 8 heures. Les bureaux de vote ouvrent dans toute la Loire. La majorité fermera à 18 heures, tandis qu’il sera encore possible de voter jusqu’à 19 heures à Saint-Etienne.

    Selon plusieurs sondages, Ensemble devrait arriver en tête ce dimanche, sans garantie toutefois d’obtenir la majorité absolue. L’abstention s’annonce quant à elle encore importante.

    18.06.2022 22:26

    Et c’est reparti pour un tour !

    Bienvenue sur le live de la rédaction de If Saint-Etienne dédié au second tour des élections législatives 2022 dans les six circonscriptions de la Loire. Rendez-vous dès dimanche 19 juin à 8h.

    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter