L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

2 388 cas positifs déjà détectés dans la Loire par la campagne de dépistage de la Région

• 23 décembre 2020 • Nicolas Bros
0
1003 vues

Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a divulgué ce matin les premiers résultats globaux de la campagne de dépistage que sa collectivité mène depuis le 16 décembre. Au mardi 22 décembre midi, sur 625 940 tests effectués, 28 848 cas positifs ont été recensés sur l’ensemble des départements régionaux, dont 2 388 cas dans la Loire (sur 51 918 tests effectués dans le département).

Le centre temporaire de dépistage Covid-19 déployée par la Région sur la place de l’Hôtel-de-ville de Saint-Étienne © NB / IF Saint-Etienne

« Nous serons au-delà de 30 000 cas positifs au terme de la campagne de dépistage, annonce Laurent Wauquiez ce mercredi matin en conférence de presse. Ce qui se traduit par un taux de positivité très important, au-delà de 4% ». Un taux de positivité qui dépasse largement le 1% attendu lors de l’annonce de ce dispositif régional. « Ce chiffre montre aussi l’utilité des campagnes de test de cette nature, c’est-à-dire des campagnes de test préventives, argue Laurent Wauquiez. On apporte la démonstration que l’on trouve des cas positifs avec ce type de campagne. » Une satisfaction également conjuguée avec le nombre de personnes ayant répondu à l’appel pour tenir les 1 312 centres temporaires de dépistage déployés dans la région. « Il y a eu plus de présence que ce qui était attendu initialement », s’est réjoui Laurent Wauquiez. En tout, ce sont 18 840 personnes qui ont œuvré pour cette campagne avec notamment 2 776 infirmiers libéraux ou encore 2 506 étudiants.

Soit un total de 625 940 tests effectués du 14 au 22 décembre par la Région Auvergne-Rhône-Alpes © ARS

Des taux de positivité 4 fois plus importants que ceux attendus

Parmi les données à retirer de cette opération, le taux de positivité a été mis en avant par le président de Région. Cet indicateur s’est avéré être bien plus élevé que celui attendu lors de l’annonce de la mise en place de cette campagne massive de test à l’échelle régionale. Alors qu’il était initialement prévu autour de 1%, il s’est avéré 4 fois plus important dans de nombreux départements de la région. Dans la Loire, il se situe à 4,6%, tout comme dans l’Allier. La Haute-Savoie affiche le taux de positivité le plus élevé avec 5,2% et le Cantal le taux le plus faible avec 2,7%.

Pourcentage de tests positifs par département pour la campagne de dépistage de la Région Auvergne-Rhône-Alpes © ARS

Des centres prolongés et une campagne de tests reconduite dans les lycées en janvier

Autre annonce faite ce matin par la Région, le prolongement de certains centres de dépistages, selon les volontés sur place. « La Région répondra positivement à chaque fois », a annoncé Laurent Wauquiez. Ce dernier a également signalé la reprise de la campagne de dépistage dans les lycées de la région dès la rentrée de janvier, sur la base du volontariat. En outre, Laurent Wauquiez a également annoncé la mise en place d’un logiciel de suivi, édité par Dassault Systèmes, devant permettre d’« identifier les endroits où on peut avoir une montée potentielle du virus, comment l’anticiper et avoir une exploitation des données. » Enfin, un partenariat a été proposé au Gouvernement pour « capitaliser sur l’expérience acquise au sein de la région ».

Pour rappel, la Région a investi 13 millions d’euros dans cette campagne de tests gratuits, en commandant 2,2 millions de tests antigéniques, mais aussi des tests PCR.
L’opération a été suivie par un comité scientifique présidé par le Professeur Bruno Lina (Laboratoire de Virologie Est des Hospices Civiles de Lyon), et composé de : Jean Beytout (médecin infectiologue et ancien professeur d’université à la faculté de médecine de Clermont-Ferrand), Olivier Épaulard (Professeur des Universités, praticien hospitalier, service des maladies infectieuses au CHU Grenoble), Elisabeth Botelho-Nevers (Professeur des Universités, praticien hospitalier, responsable de l’unité clinique du service infectiologie du CHU de Saint-Étienne) et Philippe Vanhems (Professeur des universités, praticien hospitalier de l’Université Claude Bernard Lyon 1 et des Hospices Civils de Lyon et chercheur au CIRI).

Retrouvez la carte des centres de tests répertoriés par la Région sur cette page

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS