Saint-Étienne
samedi 13 juillet 2024
06:23
Soutenez IF

635 places pour le Service national universel 2022 dédiées aux jeunes Ligériens

0
1934 vues

Les jeunes Ligériens, de 15 à 17 ans, volontaires, vont pouvoir s’engager et participer à un séjour de cohésion et un mission d’intérêt général, via le Service national universel. 635 places sont disponibles cette année pour eux.

Pierre Mabrut, chef de projet départemental su Service départemental à la Jeunesse, à l’Engagement et aux sports et Dominique Poggioli, directeur académique des services de l‘Éducation nationale. © NB / IF Média

« Ce n’est pas un service militaire » annonce Pierre Mabrut, chef de projet départemental au Service départemental à la Jeunesse, à l’Engagement et aux sports. Le Service national universel, expérimenté en 2019 dans 13 départements français, va connaître sa seconde promotion en 2022 dans la Loire. Destiné à permettre aux jeunes Français de 15 à 17 ans de « s’investir dans une société de l’engagement, bâtie autour de la cohésion nationale », comme l’explique la fiche de présentation du dispositif, le SNU a vu 253 jeunes Ligériens s’engager dans un parcours mêlant séjour de cohésion de 12 jours hors de leur département et mission d’intérêt général de 84 heures réparties tout au long de l’année près de chez eux. « Il y a eu beaucoup de satisfaction chez les jeunes, beaucoup d’motion à leur départ en fin de séjour », explique Dominique Poggioli, directeur académique des services de l‘Éducation nationale.

Une expérience de cohésion républicaine avec sport et culture en prime

Cette année, l’objectif dans la Loire est de permettre à 635 jeunes de profiter de ce dispositif national permettant d’ajouter une ligne à son CV, de bénéficier d’une inscription gratuite au code de la route et de vivre une expérience. « Le séjour de cohésion mêle des temps institutionnels, de cohésion républicaine mais aussi beaucoup de sports, de pratiques culturelles entre autres ainsi que l’évocation de sujets tels que la laïcité, l’engagement la mise en place de projets », détaille Pierre Mabrut.

Pour 2022, trois sessions sont prévues en février (inscriptions jusqu’au 17 décembre), en juin et en juillet. Rappelant que le coût pour les familles est nul, les deux représentants sont plutôt confiants quant au nombre de jeunes à attirer. « Nous parviendrons au nombre de volontaires espérés, assure Dominique Poggioli. L’année dernière nous avions eu 311 inscrits pour 257 places. Notre objectif est d’atteindre les jeunes les plus en difficultés. »

A noter que 58,8 % des participants en 2021 au SNU dans la Loire étaient des filles. 257 jeunes issus d’autres départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes avaient pu effectuer leur séjour de cohésion dans trois centres d’accueil de la Loire : CV Le Chalet des Alpes au Bessat, le CV la Joie de Vivre à Verrières-en-Forez et au Lycée agricole Chervé à Perreux.

Pour s’inscrire au SNU dans la Loire, rendez-vous sur cette page.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne