L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Bas les masques… Vraiment ?

• 4 avril 2020 • Nicolas Bros
0
306 vues
Les masques faits maison pourraient être efficaces.

C’est une question qui revient chaque jour, sur toutes les lèvres : les masques sont-ils efficaces contre le coronavirus ? Doit-on généraliser leur port ? Après avoir soutenu que ces derniers ne revêtaient aucune utilité pour les personnes non malades, le discours évolue. Tout comme les positions concernant la transmission du virus, qui pourrait se faire par l’air expiré…

Depuis le début du confinement, le gouvernement français martèle son discours, rappelant que le port du masque n’est justifié que pour les individus atteints par le COVID-19, le personnel soignant et leur entourage proche. Ce que l’Organisation Mondiale de la Santé préconisait également. Mais ces dires sont en train d’évoluer, dans plusieurs pays. Si les autorités américaines ont d’ores et déjà invité la population à sortir en se couvrant le visage, l’Académie de médecine française a également précisé une position quasi-identique, ce 2 avril. « Il est établi que des personnes en période d’incubation ou en état de portage asymptomatique excrètent le virus et entretiennent la transmission de l’infection. En France, dans ce contexte, le port généralisé d’un masque par la population constituerait une addition logique aux mesures barrières actuellement en vigueur » expliquent les sages.

« Le port généralisé d’un masque par la population constituerait une addition logique aux mesures barrières actuellement en vigueur »

Communiqué de l’Académie nationale de médecine, jeudi 2 avril

Le coronavirus potentiellement transmissible par l’air

Même si aucune preuve tangible et scientifique ne permet d’affirmer cette hypothèse, la propagation du virus par les « aérosols », soit par l’air expiré, prend de plus en plus de place dans le monde entier. Ces « aérosols » sont en fait des nuages de gouttelettes microscopiques, invisibles à l’œil nu. Ces derniers pourraient donc faciliter la transmission de la maladie selon plusieurs experts ; comme en témoignent ces articles du magazine Nature et Science. Si jamais cette hypothèse était confirmée, alors la contagiosité rapide de la maladie trouverait sans doute une explication. Aux États-Unis, mais également en Allemagne (via l’Institut Robert-Koch), le port du masque pour chaque sortie a donc été préconisé par les autorités. En France, les préconisations de l’Académie de médecine semblent faire leur chemin.

Sortir sa machine à coudre du placard ?

« Nous encourageons le grand public, s’il le souhaite, à porter (…) ces masques alternatifs qui sont en cours de production » a expliqué vendredi 3 avril, lors de sa conférence de presse quotidienne, le directeur général de la Santé, le professeur Jérôme Salomon. Mais cette production de masques alternatifs n’est pas en mesure de fournir suffisamment de pièces pour toutes et tous. D’où l’autre conseil de l’Académie de médecine de se lancer dans une fabrication artisanale. Et pourquoi pas directement sur la table de la cuisine ? « L’Académie nationale de Médecine recommande que les indications pratiques pour la fabrication d’un tel masque soient largement portées à la connaissance de la population. » L’Académie lâche également deux tutoriels vidéos pour la fabrication de ses masques. Les voici ci-dessous. À vous de jouer maintenant !

Tutoriel de la Société française de sciences de la stérilisation
Le Pr Daniel Garin, ancien chef du département de virologie du Centre de Recherche du Service de Santé des Armées, explique comment fabriquer un masque de protection
Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Les masques faits maison pourraient être efficaces.
Sur Android
Sur iOS