L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Le CBD, version roulée et fumée

• 7 avril 2021 • Cerise Rochet
0
146 vues
Les fleurs du cannabis sans THC, ou "CBD", se fument bien souvent comme ses cousines. © Pixabay

Comme son cousin contenant du THC, le cannabidiol ou « CBD » est apprécié de certains consommateurs en fleurs, mélangées ou non avec du tabac, puis fumé.

C’est une sorte de secret de polichinelle. Tout comme le cannabis contenant du THC, le cannabis qui n’en contient pas – ou CBD – se roule et se fume, même si, officiellement, il ne s’agit pas d’un usage recommandé. Aucun problème, en outre, pour s’en procurer dans la plupart des boutiques dédiées. En petits flacons ou sachets placés sous scellé, on peut acheter des fleurs séchées pour s’en faire quelques joints en mode légal… Et jusqu’ici, rien d’étonnant, puisque le « CBD » ne contient pas de substances psychoactives, interdites par la loi du 31 décembre 1970. (Voir, pour l’aspect légal, le prochain volet de ce dossier, NDLR)

Méfiance sur la fumette

Dans la plupart des franchises, pourtant, la méfiance reste de mise . « L’un des usages les plus classiques du CBD consiste bien à le fumer, explique Yaël, responsable du marketing de High Society. Pourtant, en boutique, ce n’est pas quelque chose que l’on propose, car l’interprétation de la législation n’est visiblement pas la même de partout, et cela peut s’avérer risqué. Officiellement, on peut vendre des fleurs pour décorer son salon. Dans certaines franchises, les fleurs vendues sont destinées à se faire de la tisane ».

Jeu de dupe

Une fleur pas destinée à être fumée, mais qui pourtant l’est, et dont tout le monde sait qu’elle l’est… Ou un joli jeu de dupe, qui n’en finit pas de lasser les professionnels du secteur : « La vente est autorisée. On doit préciser que ces fleurs ne sont pas destinées à être fumées. Après… Les gens en font ce qu’ils en veulent une fois chez eux. Si quelqu’un veut fumer du thé en sachet chez lui, le vendeur de thé n’en est pas responsable », souligne Julian Guillen, grossiste en CBD. Pire, aujourd’hui, il est possible d’acheter du CBD… Dans certains bureaux de tabac.

« Les gens en font ce qu’ils veulent. Si quelqu’un veut fumer du thé en sachet chez lui, le vendeur de thé n’en est pas responsable. »

Julian Guillen, grossiste en CBD

Du côté du consommateur cela dit, on semble loin de se poser toutes ces questions. Car, depuis sa mise sur le marché il y a trois ans, le CBD est devenu pour beaucoup un substitut au cannabis « classique »… Et, pour eux, c’est bien là qu’est l’essentiel :

« J’ai commencé à fumer du CBD il y a environ deux ans, pour me sevrer du THC, que je fumais alors comme de la weed. J’achète des fleurs complètes qui, j’imagine, doivent être destinées à des tisanes. Et les vendeurs à qui j’ai parlé de ma consommation n’ont pas été choqués. On est nombreux à utiliser le CBD pour se sevrer… Pour moi, ça a fonctionné. Je ne consomme plus de THC. Et, en plus, j’ai moins de douleurs menstruelles dues à mon endométriose, je dors mieux, j’ai plus d’appétit… On a beaucoup diabolisé le CBD, sans vouloir regarder vraiment ses effets ! » détaille Louise, qui défend fermement ce produit, qu’elle consomme quotidiennement.

La fleur de CBD moins efficace que l’huile

Reste que, pour des effets positifs plus probants, tous les vendeurs s’accordent à dire que le CBD aurait davantage de puissance s’il n’est pas fumé. En huile sublinguale, par exemple, l’assimilation de la substance serait en effet plus importante. Logique, puisque la molécule entre en contact direct avec les muqueuses… Là où la combustion de la fleur, mélangée à du tabac, lui ferait perdre une grande partie de ses supposées vertus. Ainsi, mieux vaudrait, pour profiter desdites propriétés de la plante, consommer une huile plus faiblement concentrée en CBD, que fumer des fleurs plus fortement concentrées. D’autant que fumer, quel que soit ce que l’on fume… Reste très nocif pour la santé.

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Les fleurs du cannabis sans THC, ou "CBD", se fument bien souvent comme ses cousines. © Pixabay
Sur Android
Sur iOS