L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Confinement, niveau 2

• 29 octobre 2020 • Nicolas Bros
0
142 vues

Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé hier soir, comme attendu, le reconfinement de la population française a minima jusqu’au 1er décembre. Un reconfinement qualifié de « light » avec plusieurs dérogations. Détail.

Emmanuel Macron lors de son allocution du 28 octobre

« A minima jusqu’au 1er décembre » C’est la durée du second confinement annoncée par Emmanuel Macron hier soir lors de son allocution. Expliquant que la « deuxième vague sera plus meurtrière que la première » et que « le nombre de contaminations a doublé en deux semaines », le Président a tranché et a pris une décision lourde. Ainsi, dès ce vendredi 30 octobre, la France rentre à nouveau en confinement mais avec quelques aménagements par rapport à celui connu de mars à mai dernier.

  • Première différence avec le premier confinement, les crèches, écoles, collèges et lycées pourront rester ouverts
  • Selon le chef de l’État, l’activité économique « continuera » car « l’économie ne doit ni s’arrêter, ni s’effondrer». Pour se faire, Emmanuel Macron a expliqué vouloir mettre en place une généralisation du télétravail accompagné par la poursuite du travail dans les usines de production, les guichets de services publics ou les commerces alimentaires et essentiels. Les commerces non-essentiels, les bars, les restaurants garderont leurs rideaux fermés.
  • Autre différence avec le premier confinement, les visites en maisons de retraites et en Ehpad resteront autorisées

L’ensemble des mesures prises seront détaillées par Jean Castex lors d’un point presse ce jeudi à 18h30. Nous les détaillerons donc à l’issue de cette conférence de presse.

Enfin, Emmanuel Macron a précisé qu’ un point sur l’épidémie sera fait tous les 15 jours. Ce dernier permettant d’ « évaluer si certaines contraintes pourront être allégées », notamment pour les commerces. L’objectif de l’exécutif est de faire passer de 40 000 à 5 000 par jour les contaminations.

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS