L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Covid dans la Loire : le léger mieux se confirme mais…

• 27 avril 2021 • Xavier Alix
0
409 vues

La dernière mise à jour des données de l’ARS (Agence régionale de la santé) confirme une petite amélioration de la situation globale entrevue la veille du week-end dernier. Mais sur le front du Covid, il y aussi de mauvaises nouvelles. Des patients en réanimation qui augmentent par exemple. Le point.

Le précédent bilan sur le Covid que nous avions diffusé mardi concernait la période 12 au 18 avril. Cette mise à jour des données prend en compte des indicateurs de la semaine glissante allant du 17 au 23 avril.

Côté bonnes nouvelles, même si elles restent relatives au regard d’une situation extrêmement délicate, le taux d’incidence de la Loire recule encore. Lentement certes. Il est passé à 407 pour 100 000 habitants. Il était 415 du 12 au 18 avril (424 du 10 au 16 avril, 560 du 7 au 13 avril). Et la Loire continue à être très largement en tête dans la région. Devant le Rhône à 372 et la Haute-Loire à 365. Tandis que la moyenne en AuRa recule un peu plus significativement : à 301 (307 au niveau national).

Moins d’hospitalisations, plus de positivité

Le taux d’incidence chez les + 65 ans dans la Loire continue de baisser : 261 pour 100 000. Mais il est là aussi le plus élevé de la région (180 de moyenne dans la région). Les hospitalisations repartent à la baisse. On en dénombre actuellement 589 contre 606 du 12 au 18 avril.

On note, en revanche, une progression significative des personnes en réanimation : 88 contre 78 lors du dernier bilan. Rayon mauvaises nouvelles encore, le taux de positivité au Covid remonte significativement. Il est passé à 14,4 %. Contre 13,1 % du 12 au 18 avril et 12,5 % du 7 au 13 avril. La moyenne régionale est à  11,9 % (10 % au niveau national).

Une seule classe d’école aurait fermé à cause du Covid hier

Selon nos informations hier soir, côté scolaire, au sein des écoles, le département n’aurait pour l’instant enregistré qu’une seule fermeture. Il s’agit d’une classe de CE2 en raison d’un élève testé positif. Et côté vaccinations, 22,7 % des Ligériens avaient reçu une première dose, 8,3 une seconde. En attendant que la question sur un allègement des mesures territorialisé soit tranchée, la Loire reste très mal placée à ce sujet. Il s’agirait du 9e département avec le plus fort taux d’incidence derrière ceux d’Ile-de-France, de l’Oise et des Bouches-du-Rhône.

Pour rappel, la préfecture a autorisé « à titre dérogatoire, la vente traditionnelle de muguet sans déclaration sur la voie publique sera tolérée pour le 1er mai »,. En revanche, « les rassemblements sur la voie publique de plus de six personnes n’étant pas autorisés, il conviendra d’être vigilant en cas d’attroupement. »

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS