L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

De nombreux hommages après le décès de Jean-Claude Bertrand

• 2 mars 2021 • Nicolas Bros
0
394 vues

L’ex-directeur du Samu, adjoint au Maire de Saint-Etienne Maurice Vincent de 2008 à 2014 et ancien conseiller départemental, Jean-Claude Bertrand est décédé à l’âge de 78 ans. De nombreuses personnalités politiques locales de tous bords lui ont rendu hommage.

Jean-Claude Bertrand © capture écran du compte Twitter de Maurice Vincent

Maurice Vincent, maire de Saint-Etienne de 2008 à 2014 ayant eu Jean-Claude Bertrand dans son équipe municipale en tant qu’adjoint aux finances, déclare : « J’ai appris avec émotion le décès de Jean-Claude Bertrand, ancien conseiller départemental de la Loire et adjoint dans mon équipe municipale à Saint-Etienne de 2008 à 2014.Derrière sa faconde et son accent légendaires, l’humanisme, la solidarité et le progrès social ont marqué son action. A l’université Jean Monnet et au CHU comme directeur du SAMU il a également beaucoup contribué au développement de services publics de qualité dans notre ville et notre département. »

Pour Gaël Perdriau, actuel maire de la ville, n’oublie pas les différends politiques qui les ont opposés mais appuie sur les qualités de l’ancien élu : « Nous nous sommes souvent affrontés politiquement, parfois de manière épique, mais toujours avec respect. Il exerça chacun de ses mandats avec dévouement, engagement et compétence. Jean-Claude Bertrand avait du caractère et du tempérament. Des convictions aussi, qu’il défendait en toutes circonstances. Il aura œuvré toute sa vie pour celle des autres. »

Pour les élus de gauche, le député ligériens Régis Juanico, le sénateur Jean-Claude Tissot, Pierrick Courbon, le président du groupe Loire Solidaire au Conseil départemental et ses collègues conseillers départementaux, Jean-Claude Bertrand était « un camarade, une forte personnalité chaleureuse et conviviale qui ne laissait personne indifférent. [Il] aura connu une brillante carrière professionnelle, en tant que médecin, directeur du SAMU, chef des Urgences au CHU de Saint-Etienne, mais aussi dans le domaine de l’enseignement de la médecine. Adjoint au Maire de Saint-Étienne de 2008 à 2014 chargé des finances, il aura grandement œuvré au redressement financier de la commune, dans le cadre d’une lutte acharnée contre les emprunts toxiques, aux côtés de Maurice Vincent. » Et de conclure sur le fait qu’il aura eu un « parcours exemplaire lui aura valu de nombreuses distinctions et décorations. Promu Chevalier dans l’Ordre National du Mérite en 1983, il devint Chevalier de la Légion d’Honneur 1993 et des Palmes Académiques en 2012. »

Jean-Michel Mis, député LREM de la Loire, évoque « l’ami et l’humaniste qui l’un des premiers à [l’] encourager à se porter candidat aux législatives ».

Cécile Cukierman, sénatrice PC de la Loire, appuie quant à elle sur le fait que Jean-Claude Bertrand était « une personne investie qui a su mener à bien sa carrière professionnelle et son engagement politique. »

Enfin, pour Georges Ziegler, président du Département de la Loire, « Jean-Claude Bertrand aura mené en parallèle l’engagement politique local et l’engagement médical au sein du CHU de Saint-Etienne. Au-delà des divergences, je rends hommage à son engagement sincère au service de la Loire et de ses habitant-e-s. Il était toujours agréable d’échanger avec cet homme chaleureux et généreux qui défendait avec passion ses convictions. »

Une minute de silence a été observée hier lundi 1er mars en ouverture en ouverture de la Commission Permanente du Département de la Loire.

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS