L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Département : c’était la dernière séance avant les élections

• 4 mai 2021 • Nicolas Bros
0
370 vues

Ce lundi 3 mai se déroulait la dernière Assemblée Départementale de la Loire avant les élections des 20 et 27 juin avec quelques échanges marquant des divergences entre majorité et opposition, notamment sur la question du soutien financier aux aides à domiciles ou encore de la station de Chalmazel. Par ailleurs, le Département avait annoncé en préambule la mise en place d’une aide supplémentaire à destination du secteur du spectacle vivant.

La séance du Conseil Départemental du lundi 3 mai 2021 © NB / IF Saint-Etienne

Les faits saillants de la dernière séance du Conseil Départemental avant les élections de juin

Après avoir observé une minute de silence en hommage aux victimes de la Covid-19 et à la policière assassinée à Rambouillet, les élus ont ensuite abordé les questions de l’ordre du jour. Parmi celles-ci, certaines ont rappelé les divergences d’opinion entre majorité et opposition.

Concernant le bilan financier de la collectivité et le budget 2021, Hervé Reynaud, vice-président chargé des finances, a mis en avant le résultat excédentaire de 44 M€ en 2020 contre mois de 40 M€ en 2019. Il a également noté le fait que depuis 2015, la collectivité s’est désendettée de 30 M€, sans augmentation de la fiscalité et avec un investissement passé de 64 M€ en 2020 à 111 millions en 2021. Selon l’élu, « le Département est volontariste et bienveillant avec une gestion financière sérieuse et judicieuse. »

Sur la question des aides à domicile, et du choix fait par la majorité de ne pas donner de primes Covid mais d’effectuer une revalorisation salariale, Georges Ziegler, président du Département, explique que cela avait été anticipé et prévu dans le plan de charge. Il rappelle que certes « une prime cela fait plaisir aux gens mais l’augmentation des salaires est plus adaptée et durable. »
Un point de vue que ne goûte pas Pierrick Courbon, élu PS, qui a, lui, rappelé que le Conseil Départemental de la Loire est le seul avec celui du Jura à ne pas avoir versé cette prime. Il explique également que la revalorisation salariale est une manœuvre de « communication » et un « enfumage. »

Le Département est volontariste et bienveillant avec une gestion financière sérieuse et judicieuse

Hervé Reynaud, vice-président chargé des finances

Autre sujet qui a éveillé le débat, la station Chalmazel et les ambitions de la transformer en « station 4 saisons ». Pierrick Courbon dénonce « des investissements à contre temps » avec l’achat de canons à neige. Du matériel qui ne répond pas aux problématiques environnementales selon lui et dont l’acquisition est « indécente » par rapport aux choix faits du traitement de la prime Covid pour les aides à domicile. « Tout en reconnaissant l’utilité de la station dans l’aménagement du territoire, cela reste à contre-courant des priorités sociales actuelles » a rappelé l’élu de gauche. Un discours qui a énervé Jean-Yves Bonnefoy, vice-président aux sports. Ce dernier rappelant que « le financement de la station est un budget annexe. Le Département ne paie pas directement les investissements faits. » Avant de conclure : « nous avançons sur le développement du 4 saisons. La neige de culture est indispensable. Toutes les stations françaises sont dans le même état d’esprit. »

Tout en reconnaissant l’utilité de la station dans l’aménagement du territoire, cela reste à contre-courant des priorités sociales actuelles

Pierrick Courbon, élu d’opposition à propos des investissements à Chalmazel

Enfin, deux interventions ont également marqué la séance de ce lundi 3 mai. Tout d’abord celle de Jean-Claude Charvin, chargé des festivals et des spectacles vivants au Département. Pour sa « dernière séance » avant son retrait de la vie politique, l’ancien maire de Rive-de-Gier a expliqué « entendre le même discours de victimisation sur la politique de solidarité du Département depuis 30 ans. Depuis la mise en place des lois de décentralisation. Il faut arriver à mettre en place des politiques concordantes entre les différentes collectivités. »

De l’autre bord, Régis Juanico (génération.s) a profité de cette dernière séance du Conseil Départemental pour dénoncer selon lui, « l’attitude contre-productive pour le territoire » de Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne. Rappelant ne pas être « macroniste » pour autant, Juanico fustige le fait que l’édile stéphanois écrive « tous les jours au gouvernement pour critiquer les décisions prises sans recevoir une seule réponse. » Une attitude qui dessert le territoire, selon lui.


Le Département débloque 100 000 € pour le secteur du spectacle vivant

En amont de cette séance, le Département de la Loire, malgré des « finances assez contraintes » selon son président Georges Ziegler, a annoncé le déblocage d’une aide supplémentaire pour le secteur du spectacle vivant. Après le plan de relance économique de 15 M€, les 1,850 M€ pour les Services d’aide à domicile (SAAD) ou encore un élargissement du dispositif de bourses pour les collégiens de 400 000€, l’institution a annoncé mettre en place un fonds à hauteur de 100 000 euros pour ce secteur.

Ce dernier intervient en plus des subventions habituelles et s’adresse aux associations ligériennes détentrices d’une licence d’entrepreneur du spectacle. Elles sont réservées pour : soutenir la reprise des temps de répétition, accompagner la diffusion des spectacles et faciliter la reconquête des publics pour les organisateurs. Chaque association pourra toucher jusqu’à 2 500 euros dans le cadre de ce fonds.

Pour bénéficier de cette aide, les associations peuvent déposer une demande avant le 30 juin 2021 auprès du Département.

Parallèlement, le Département a également validé 11 subventions pour un total de 200 000 euros dans le cadre des aides aux résidences et scènes départementales et des aides aux festivals. Ces aides concernent : la Limace (association gestionnaire du Fil à Saint-Etienne), la ville d’Andrézieux-Bouthéon pour le Théâtre du Parc, la ville de Montbrison pour le Théâtre des Pénitents, le Château du Rozier à Feurs, la ville de L’Horme pour le Centre culturel La Buire, la ville de Roanne pour le festival Ciné Court Animé, la ville de Roanne pour le Théâtre Municipal et le festival Rhino Jazz.

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS