L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Droits audiovisuels du sport : le député Régis Juanico à la baguette

• Xavier Alix
0
212 vues

Le parlementaire stéphanois Régis Juanico (Génération.s) vient d’être désigné président de la « nouvelle mission d’information sur les droits de diffusion audiovisuelle des manifestations sportives » à l’Assemblée nationale.

Le député stéphanois (1ère circonscription), Régis Juanico, aux côtés du rapporteur de la mission Cédric Roussel, député LREM des Alpes-Maritimes.

« Les récents événements ayant affecté le football français avec l’épisode Mediapro et leurs répercussions sur l’ensemble du mouvement sportif. Ainsi que le projet de quelques clubs « riches » d’une Super Ligue européenne fermée ont mis en évidence la nécessité d’une réflexion d’ensemble sur le financement du sport », explique dans un communiqué le député stéphanois Régis Juanico.

Afin de mener cette réflexion au sein de l’Assemblée nationale, la commission des affaires culturelles et de l’éducation a décidé de constituer mercredi 26 mai une mission d’information sur les droits de diffusion audiovisuelle des manifestations sportives. Elle sera présidée par Régis Juanico. Son rapporteur est Cédric Roussel, député LREM des Alpes-Maritimes.

Objectif : « Favoriser l’accès du plus large public aux manifestations sportives »

Les droits de diffusion audiovisuelle sont au cœur de la vie des Français. Ils vibrent au rythme des grandes manifestations sportives retransmises

Régis Juanico, député Génération.s

Cette mission comptera 12 membres. Sur le lien internet de l’assemblée transmis par le député, ces députés sont présentés. Parmi eux, huit appartiennent à la majorité (six en Marche, une Modem, un Agir ensemble), un à La France insoumise, deux aux LR et un, à Génération.s donc, son président.

Au-delà de la consolidation du modèle économique des différentes disciplines professionnelles masculines et féminines, la mission s’intéressera aux éventuelles évolutions législatives et réglementaires. Objectif : « favoriser l’accès du plus large public aux manifestations sportives, sécuriser les ressources du sport amateur (au financement souvent liée à ces droits, Ndlr) et encourager les spectateurs à visionner leurs événements favoris de façon légale ».

Un rapport sur les droits audiovisuels rendus cet automne

« Les droits de diffusion audiovisuelle sont aussi au cœur de la vie des Français. Ils vibrent au rythme des grandes manifestations sportives retransmises à la télévision », souligne le député Régis Juanico. La mission débutera ses auditions le 9 juin et rendra son rapport à l’automne. Une annonce qui intervient alors que Roland-Garros va débuter le 30 mai. Et pour la première fois, France Télévisions ne diffusera pas l’ensemble des matchs.

Les chaînes publiques devront partager avec le service payant du géant Amazon : Prime Video. Ce dernier aura l’exclusivité des rencontres programmées sur le court Simonne-Mathieu. Tout comme les dix sessions de soirée, grande nouveauté, qui se joueront sous le toit du court Philippe-Chatrier à partir de 21 h. Ainsi que deux quarts de finale…

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS