Saint-Étienne
dimanche 25 septembre 2022
23:46
Soutenez IF

La défense de Gaël Perdriau prend la parole

0
3267 vues

(Publié à 10 h 45. Mis à jour 11 h 42) Après sa prise de parole rapide et directe devant les médias samedi, le maire de Saint-Etienne accusé par une enquête de Mediapart et visé par une plainte de son ex 1er adjoint Gilles Artigues, pour chantage à la vidéo intime, était resté mutique. Ce matin, les avocats parisiens engagés par Gaël Perdriau ont adressé aux médias un communiqué. Nous avons pu échanger avec l’un d’entre eux.

Gaël Perdriau. ©Vero Martin / Hans Lucas pour IF Saint-Etienne

« Depuis plusieurs jours, notre client, Monsieur Gaël Perdriau, fait l’objet d’accusations ignobles et infamantes. Il est visé depuis le 29 août 2022 par une plainte qui a donné lieu à l’ouverture d’une enquête préliminaire diligentée par le procureur de la République près le tribunal judiciaire de Lyon. Monsieur Gaël Perdriau conteste l’ensemble de ces accusations. L’autorité judiciaire étant désormais saisie, il souhaite pouvoir s’expliquer dans les plus brefs délais pour porter à la connaissance des enquêteurs la totalité des informations dont il dispose. Elles mettront un terme à la campagne médiatique aussi violente qu’infondée qu’il subit actuellement. La réalité des faits nous conduit à mettre en œuvre les procédures permettant de faire respecter les droits de notre client, et de faire sanctionner, sur le terrain de la diffamation et sur celui de la dénonciation calomnieuse, les graves atteintes à l’honneur et à la probité de Monsieur Gaël Perdriau.»

Le communiqué est signé de Julie Pasternak et Christophe Ingrain, avocats du Barreau de Paris du cabinet Darrois Villey Maillot Brochier.

« Des accusations infamantes et ignobles qui feront l’objet d’une plainte »

Contacté par If Saint-Etienne, le cabinet a bien voulu échanger rapidement avec notre rédaction par la voix de Christophe Ingrain. « Nous de dirons rien sur les faits eux-mêmes. C’est d’abord à notre client (Gaël Perdriau, Ndlr) de les donner aux enquêteurs dès lors que l’enquête préliminaire sera lancée. Et nous souhaitons qu’elle démarre le plus rapidement possible, ce qui est rare habituellement, mais cela permettra de mettre immédiatement un coup d’arrêt à ces accusations infamantes et ignobles grâce aux éléments réunis ces derniers jours prouvant qu’elles sont fausses. Ces éléments permettront de sanctionner leurs auteurs. » Gaël Perdriau va-t-il porter plainte à son tour ? Oui mais « après son audition ».

Si le maire de Saint-Etienne est totalement innocent, pourquoi n’avoir pas manifesté sa solidarité envers Gilles Artigues et suspendu son adjoint Samy Kéfi-Jérôme qui apparait sur les images extraites de la vidéo publiée par Mediapart ? « Est-ce qu’il y a eu une infraction ? Est-ce qu’il y a eu une victime ? C’est à la justice de le dire. » Cabinet d’avocats indépendant parisien, créé en 1987, Darrois Villey Maillot Brochier s’est d’abord spécialisé dans le droit des sociétés cotées. Il s’est depuis diversifié en arbitrage, droit de la concurrence, droit pénal des affaires, droit public, fiscalité, financement et restructuration. Conseil de Martin Bouygues, travaillant régulièrement pour des poids lourds de l’économie française, le cabinet a défendu Guillaume Lambert, directeur de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 dans l’affaire Bygmalion, Thomas Fabius, le fils de Laurent Fabius, ou encore Stéphane Courbit dans le dossier Bettencourt.

Retrouvez l’ensemble de nos articles/brèves sur l’affaire de la vidéo intime sur cette page

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter