L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

La friche EDF de Centre Deux va renaître

• 18 mars 2021 • Nicolas Bros
0
809 vues

Laissée à l’abandon depuis plusieurs années, les anciens bureaux et locaux techniques d’EDF situés rue Basses-des-Rives, en face de Centre Deux, vont revivre. Ils vont être transformés en une résidence étudiante de 175 logements qui devrait ouvrir pour la rentrée universitaire 2023.

Perspective du projet © Cabinet Projet D

Construit dans les années 60, le bâtiment est imposant. Situé juste en face du centre commercial Centre Deux, il est abandonné depuis de nombreuses années par son ex-propriétaire, le groupe EDF. Mais cette friche n’en sera bientôt plus une, puisque le groupe de promotion immobilière Faure, via sa filiale C2 Rives, a racheté le bâtiment pour le transformer en une nouvelle résidence étudiante. Situé au 22 rue Basses-des-Rives, le site va être requalifié avec une rénovation du bâti existant et une rehausse de deux étages. « Ce projet s’intègre dans la stratégie menée par la Ville de Saint-Etienne qui est : démolir, réhabiliter et construire autrement, précise Jean-Pierre Berger, adjoint au maire de Saint-Etienne en charge de l’urbanisme et du logement. Nous avons pour objectif d’atteindre les 40 000 étudiants d’ici à 2030 à Saint-Etienne contre environ 24 500 aujourd’hui. Nous accueillons actuellement entre 800 et 1200 étudiants supplémentaires par an. Il nous faut donc de nouveaux logements qui leur sont destinés. »

Perspective du projet © Cabinet Projet D

Saint-Etienne possède le rendement locatif le plus élevé de France avec + 8,30 %

Jean-Luc Faure, président du groupe Faure

175 studios sur 3 200 m² habitables

Une orientation qui va de paire avec une attractivité forte de la cité forézienne parmi les investisseurs. Comme en témoigne Jean-Luc Faure, président du groupe du même nom : « Nous assistons à un véritable engouement pour Saint-Etienne depuis 2 à 3 ans. Saint-Etienne possède le rendement locatif le plus élevé de France avec +8,30 %. Et nous voyons grandir la demande de résidences étudiantes. » Sur ce projet, conçu par l’architecte et maître d’œuvre stéphanois, Projet D, ce sont 3 200 m² habitables qui vont voir le jour, avec 175 studios, dont 9 PMR et 45 places de stationnement. C’est la société lilloise Sergic Résidences qui a été choisie pour la gestion de cette nouvelle habitation – et dont ce sera la première résidence en gestion à Saint-Etienne – et qui permettra la création de quatre emplois. Les travaux devraient débuter en novembre prochain pour une livraison prévue avant la rentrée universitaire de 2023.


Si vous ne situez pas exactement où le bâtiment se trouve :

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS