L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

La Loire, département classé en rouge

• 12 septembre 2020 • Nicolas Bros
0
193 vues

Suite au discours du Premier ministre Jean Castex ce vendredi 11 septembre, la Loire fait désormais partie des 42 départements classés en rouge, c’est-à-dire en « zone de circulation active du virus ». Qu’est-ce que cela engendre ? On vous en dit davantage.

Le Premier ministre Jean Castex, depuis l’Hôtel de Matignon à Paris, le vendredi 11 septembre © Capture Twitter

Tout comme 41 autres départements français, la Loire est passée en rouge suite au discours et décisions annoncés hier par le Premier ministre Jean Castex. Ce qui signifie que notre département est une « zone de circulation active du virus », caractérisée par un taux d’incidence de la Covid-19 supérieur à 50 pour 100 000 habitants, accompagné d’une dynamique épidémique défavorable.

Désormais, la préfète de la Loire, Catherine Séguin, a les cartes en main et peut décider de plusieurs mesures afin de restreindre la propagation du coronavirus sur le territoire ligérien. Par exemple, la préfète peut entre autres :

  • limiter ou interdire les rassemblements
  • limiter les déplacements dans un rayon défini par un nombre de kilomètres, au département, etc.
  • renforcer le port du masque ou le respect des autres gestes barrières

Une situation qui se dégrade de manière inquiétante

Parallèlement à la catégorisation en rouge de 42 départements français, Jean Castex a expliqué que « l’évolution de la situation épidémiologique fait apparaître une dégradation manifeste de la situation : le virus circule de plus en plus en France. »

Le locataire de Matignon a également annoncé des mesures pour améliorer la prise en charge du dépistage : « Pour les personnes prioritaires, nous allons renforcer les circuits de dépistage : les laboratoires leur réserveront certains créneaux horaires et nous veillerons à installer des tentes de dépistages qui leur seront également dédiées, là où c’est nécessaire. »

2 000 recrutements sont également prévus au sein de l’Assurance Maladie et des ARS (Agence régionales de santé) afin de réaliser le « traçage de la #COVID19 ». Enfin, la durée d’isolement est ramenée à 7 jours suite à la proposition du conseil scientifique.

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS