Saint-Étienne
mardi 23 juillet 2024
08:21
Soutenez IF

Législatives : LR et UDI font bloc dans la Loire, avec… le Modem dans la 3e ?

0
2598 vues

Fumée blanche à gauche, fumée blanche à droite aussi. Mais avec un peu de brouillard. Pas de candidats LR « pro Ciottistes » dans la Loire, comme prévu, mais au moins 4 candidats du parti dirigé dans le département par Jean-Pierre Taite et refusant l’alliance avec le RN. La 2e circonscription, stéphanoise, fait l’objet d’un accord UDI / LR avec… Eric Le Jaouen comme candidat passé chez les centristes après avoir brigué la 3e circonscription en 2022 en se revendiquant des couleurs présidentielles… Du côté de cette même 3e circonscription, les éléments en notre possession brouillent les cartes puisque l’UDI, au moins, soutient… E. Mandon (sortant Modem) qui nous affirme rester dans le camp présidentiel avec François Rochebloine pour suppléant.

Assemblée Nationale
©Assemblée Nationale

Ici, ils ont bien les clés. « Nous avons le contrôle de tout, aussi bien des fichiers media que les codes d’accès des réseaux sociaux », indique Antoine Poméon. Contacté par If Saint-Etienne, le président des Jeunes LR de la Loire, par ailleurs impliqué dans la gouvernance locale du parti, est catégorique : aucune possibilité que d’éventuels – faut-il les nommer « dissidents » ? – pro ciottistes noyautent la parole du parti dans le département dirigé par le député forezien sortant Jean-Pierre Taite. Côté RN, selon les publications de nos confrères du Progrès cette semaine, ce sont de toute façon les mêmes qu’en 2022 qui partent en campagne, à une évolution près, annoncée en fin de semaine : la 4e circonscription est finalement attribuée à un candidat Debout la France (définitivement allié du parti de Marine Le Pen). Il s’agit de Gerbert Rambaud, parachuté depuis le Rhône voisin.

Et pour ce qui est des LR qui ont la main donc ? La Loire est un réel enjeu avec trois députés sortants : Sylvie Bonnet dans la 4e (ayant succédé en cours de route à Dino Cinieri), Antoine Vermorel-Marques dans la 5e (Roannais) et Jean-Pierre Taite dans la 6e (Forez). Dans notre département, le parti a fait fait plus que sauver les meubles en 2022, gagnant deux députés au détriment de la majorité présidentielle. Cela alors que Valérie Pécresse n’avait réalisé à l’échelle de la Loire qu’un cinglant 4,8 % quelques semaines plus tôt… Si reproduire cette performance (celle des législatives) dans deux semaines n’est indexée à aucune garantie, pour ce qui est de Saint-Etienne et ses deux circonscriptions, ce sera, a priori, bien plus compliqué encore. Dans la 1ère, l’UDI avait présenté dans le cadre de son alliance avec les LR, Alexia Ostyn, arrivée 6e du 1e tour avec un petit 4,49 %.

Eric Le Jaouen (UDI) dans la 2e circonscription

Dans la 2e, réputée promise à la gauche, la LR Marie-Camille Rey avait fait mieux arrivant 4e avec 8,61 % des suffrages exprimés loin cependant derrière le 3e, Hervé Breuil du RN (15,34 %). L’alliance LR / UDI est reconduite à Saint-Etienne, apprenait-on en début d’après-midi via un communiqué – « L’arc républicain face aux extrémistes sur la 2e circonscription de la Loire » – envoyé par Lionel Boucher avant que nous échangions avec ce dernier, à la tête du parti centriste dans la Loire. Mais cette fois-ci, c’est la 2e circonscription qui a été accordée à ce dernier dans le cadre de cette alliance. Devenu adhérent de l’UDI, l’ex-président du Medef Loire et ancien président, aussi, de l’Unedic durant le premier mandat de de la présidence d’Emanuel Macron Eric Le Jaouen la portera avec pour suppléante Marie-Camille Rey. En 2022, Eric Le Jaouen était présenté, sans succès (2,14 %), aux Législatives dans la 3e circonscription, se disant dans le camp de la majorité présidentielle sans avoir été investi.  

A travers ces rapprochements entre UDI / LR mais aussi Horizons, il faut comprendre que nous préparons aussi l’avenir sur Saint-Etienne, à savoir les Municipales 2026.

Lionel Boucher, président de l’UDI Loire

C’est Emmanuel Mandon (Modem) qui l’avait remporté au second tour contre Vincent Bony candidat PCF de la Nupes. Un Emmanuel Mandon qui, en 2024, aura le soutien… de Lionel Boucher et de l’UDI nous confiait ce dernier en début d’après-midi… « A travers ces rapprochements entre UDI / LR mais aussi Horizons, il faut comprendre que nous préparons aussi l’avenir sur Saint-Etienne, à savoir les Municipales 2026 », commente Lionel Boucher. Selon le communiqué, le binôme Le Jaouen/Rey vise dans un premier temps à « faire front commun contre les extrémistes ». Il est estampillé du soutien de Georges Ziegler, président du Département (qui nous l’a confirmée), ainsi que de… Jean-Louis Gagnaire et Jean-Michel Mis, tous les deux ex députés de Saint-Etienne, passé du PS à En Marche pour le premier à la suite de son dernier mandat électif comme député (il l’a été de 2007 à 2017). Sous les couleurs, d’emblée, d’En Marche, le second qui avait été son attaché parlementaire, lui avait succédé de 2017-2022.

Silence radio à Renaissance

Contacté, Jean-Michel Mis nous a confirmé ainsi qu’il ne serait pas candidat ainsi que son soutien à ce ticket. A condition, toutefois, qu’il n’y ait pas de candidat de la majorité présidentielle. Ce dont – à près de 48 h de la fin du dépôt de candidatures – il n’était lui-même pas informé par son parti dans lequel il reste pourtant relativement impliqué… « Au niveau des informations nationales, la liste donnée ne cite à ce jour pour la Loire que Quentin Bataillon », précise-t-il. Pas d’éclaircissements, en effet à ce stade, s’il y en a, à donner à nos lecteurs du côté de la majorité présidentielle dont Quentin Bataillon, député sortant de la 1ère circonscription est l’élu référent dans le département. Celui-ci n’a pas répondu à nos sollicitations de cette semaine et encore aujourd’hui. Si sa propre candidature ne fait pas de doutes, une rumeur lui adjoignait…

Siham Labich dément tout rapprochement avec Q. Bataillon

…Siham Labich (Modem) en suppléante dans deux semaines. Contactée elle aussi, l’adjointe municipale de Gaël Perdriau, agacée par cette rumeur, la dément catégoriquement : « Je ne participerai pas à cette mascarade qui ne fera que creuse le fossé de l’abstention. »  Pour rester à Saint-Etienne et ses environs, dans cette même 1ère  circonscription, un duo LR composé de Fabienne Perrin et d’Antoine Poméon sera en lice. Ex adjointe 2014/2020 de Gaël Perdriau qu’elle a publiquement fustigé à l’automne 2022 à la suite des publications de Mediapart, elle avait été élue conseillère départementale en binôme avec le président Georges Ziegler : 41,5 % au 1er tour réalisé dans le canton 1 de Saint-Etienne puis 51,59 % au 2e face au duo d’union de la gauche (Loire en commun) Valérie Atif (PCF) et Jérôme Masegosa (EELV). Elle est, depuis, conseillère départementale en charge de l’habitat et du logement.

Confusion dans la 3e

Reste donc la 3e circonscription, celle de l’est stéphanois et de la vallée du Gier. Axel Dugua, candidat pour les LR en 2022 (4e à 13,52 %), devenu depuis maire de Saint-Chamond, a annoncé hier dans un communiqué qu’il ne se représenterait pas après avoir réclamé la démission d’Eric Ciotti dès mardi après-midi. Mais la situation au sein de cette circonscription à droite restait confuse. Très confuse. En effet, selon certaines informations, Emmanuel Mandon, Modem donc, allié de Renaissance et du coup membre de la majorité présidentielle devrait bien repartir mais avec pour suppléant le maire divers droite de La Fouillouse Patrick Bouchet et donc le soutien de l’alliance LR/UDI ! Ce n’était qu’une rumeur, nous a indiqué en début de soirée un Emmanuel Mandon, étonné à son écoute et flegmatiquement agacé de la « méthode de certains » : « Je viens de déposer ma candidature avec pour suppléant François Rochebloine, comme en 2022, qui est UDI. Et oui, j’ai le soutien des UDI, y compris au niveau national.» Ce qu’il ignore et qui reste de capital à savoir, c’est si les LR enverront un candidat face à l’allié de leur allié dans cette circonscription…

Pas de surprises et plus de clarté ailleurs. Les sortants LR Sylvie Bonnet dans la 4e (ayant succédé en cours de route à Dino Cinieri), Antoine Vermorel-Marques dans la 5e (Roannais) et Jean-Pierre Taite dans la 6e (Forez) seront candidats à leur succession. Comme indiqué dans If Saint-Etienne en début de semaine, leur campagne électorale a d’ailleurs déjà débuté.  

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    07.07.2024 21:30

    C’est la fin de ce live consacré au second tour des élections législatives. La rédaction vous remercie et vous souhaite une excellente soirée.

    21:29

    Gabriel Attal annonce qu’il remettra sa démission lundi matin.

    21:26

    Des manifestants antifascistes se sont réunis à partir de 20 heures 30 place du Peuple.

    Pour l’instant, le cortège se déplace dans le calme.

    21:09

    2ème circonscription : Andrée Taurinya réélue

    C’était l’une des deux seules triangulaires du département. Avec 48,73 % des voix, Andrée Taurinya est réélue dans la 2ème circonscription de la Loire, devant Hervé Breuil (RN) avec 28,54 % et Eric Le Jaouen pour l’UDI (22,73 %).

    4ème circonscription : Sylvie Bonnet arrive en tête

    La candidate LR Sylvie Bonnet est élue avec 55,42 % des voix, devant le candidat RN Gerbert Rambaud (44,58 %).

    21:07

    A peine plus qu’au tour précédent : 66,32%

    21:05

    Résultats complets 1ère circonscription (Saint-Etienne)

    Pierrick Courbon (PS) (Nouveau Front Populaire) est élu avec 60,39 % des voix exprimées face à Marie Simon (Rassemblement National) : 39,61%.

    66,75 % de votants ici pour le 2e tour

    20:49

    5ème circonscription (Roannais) : résultats complets

    Dans la 5ème circonscription, le député LR sortant Antoine Vermorel-Marques est réélu, à la majorité absolue (51,11 %), suivi par la candidate RN Sandrine Granger (37,54 %) et Ismaël Stevenson (LFI) pour le Nouveau Front Populaire (11,35 %), qui a décidé selon les consignes de son parti avec le parti, de se maintenir.

    20:46

    5e circonscription (Roannais)

    Communiqué d’Yves Nicolin, maire LR de Roanne :

    « Je félicite Antoine VERMOREL-MARQUES pour sa réélection, avec un score plus qu’honorable dans notre circonscription dont à Roanne. Le roannais fait honneur au pragmatisme contre le dogmatisme. Dans notre ville de Roanne, Antoine VERMOREL-MARQUES réalise un score de près de 50% avec une chute brutale du candidat du Front populaire à moins de 18% (11,35 %, Ndlr). Quant au RN il élargit son électorat à 32%. »

     

    Je suis heureux pour Antoine VERMOREL-MARQUES, mais je suis inquiet pour l’avenir de notre pays qui n’a pas réussi à dégager une majorité avec trois blocs inconciliables. A trois ans de la présidentielle, nous avons un pays ingouvernable avec le risque d’entrainer une élection présidentielle explosive.

     

    L’heure est donc au compromis afin de trouver un équilibre impossible pour éviter de donner les clés aux extrêmes.

     

    20:39

    Résultats par circonscription à cette heure :

     

    1ère circonscription

    Résultats partiels (79,45 % des inscrits)

    Pierrick Courbon (NFP) : 59,24 %

    Marie Simon (RN) : 40,76 %

     

    2ème circonscription

    Résultats partiels (71,43 % des inscrits)

    Andrée Taurinya (NFP) : 49,03 %

    Hervé Breuil (RN) : 28,91 %

    Eric Le Jaouen (UDI) : 22,06 %

     

    4ème circonscription

    Résultats partiels (91,43 % des inscrits)

    Sylvie Bonnet (LR) : 54,87 %

    Gerbert Rambaud (RN) : 45,13 %

     

    5ème circonscription

    Résultats partiels (81,43 % des inscrits)

    Antoine Vermorel Marques (LR) : 51,31 %

    Sandrine Granger (RN) : 38,85

    Ismael Stevenson (LFI) : 9,85 %

    20:30

    Résultats complets dans la 3e circonscription (Gier / Est stéphanois)

    Emmanuel Mandon (MoDem, Ensemble) avec 55,45 % bat Angelina La Marca (RN) à 44,54 %. Il est réélu

    68,36 % de participation ici.

    20:26

    5ème circonscription (Roannais)

    Dans la 5ème circonscription, c’est le député LR sortant Antoine Vermorel-Marques qui est arrivé en tête, à la majorité absolue (51,02 %), suivi par la candidate RN Sandrine Granger (39,2 %) et Ismaël Stevenson (LFI) pour le Nouveau Front Populaire (9,78 %), qui a décidé selon les consignes de son parti avec le parti, de se maintenir.

    20:22

    Résultats partiels 4e circonscription (Ondaine /Haut Forez / Pilat)

    La députée sortante Sylvie Bonnet (LR) serait réélue avec 54,97 % des suffrages exprimés contre 45,03 % pour Gerbert Rambaud (Debout La France / RN)

    20:20

    Pierrick COURBON élu Député de la Loire avec 60,43% des suffrages exprimés

    Le communiqué du PS Loire vient de tomber. Déclaration du président de la fédération Johann Cesa :

    « Avec un score de 60,43 %, et plus de 24 000 voix, notre candidature termine en tête dans 4 des 6 communes de la 1ère circonscription. Sur la seule Ville de Saint-Étienne, nous recueillons près de 67 % des suffrages exprimés, un score historique pour le Nouveau Front Populaire en dépit du « ni-ni » assumé de la majorité municipale. Ce score, combiné avec la réélection de la Députée NFP de la 2ème circonscription, constitue un formidable point d’appui et un motif d’espoir pour l’avenir. Ce score sans appel est tout d’abord une formidable reconnaissance de la campagne menée avec toutes nos équipes depuis près d’un mois sur l’ensemble de la circonscription. Elle récompense aussi le travail de terrain réalisé depuis de nombreuses années au service de ce territoire et de ses habitants. »

    Au niveau national, le Nouveau Front Populaire déjoue tous les sondages et sera, dans la diversité de ses composantes, la première force politique, démocrate et républicaine, de la nouvelle Assemblée Nationale.Dans ce contexte incertain, notre responsabilité est immense. Nos portons l’espoir et les aspirations à un changement profond de la politique menée de toutes les électrices et de tous les électeurs qui nous ont apporté leur confiance. Nous devrons nous en montrer dignes et être à la hauteur de l’enjeu historique qui est devant nous, en apportant des réponses rapides et concrètes aux inquiétudes des Françaises et des Français, ainsi qu’aux problématiques de pouvoir d’achat et de justice sociale fortement exprimées lors de cette campagne. Les prochains jours seront cruciaux pour former une alliance politique capable de gouverner sur la base du contrat de législature arrivé en tête dans les urnes ce soir.Comme je m’y suis engagé lors de cette campagne, je serai, dès demain, un Député de combat au service de toutes les habitantes et de tous les habitants de notre circonscription, au service de toutes les communes, premier défenseur de notre territoire à Paris.

     

     

    20:17

    Résultats partiels (64,89 % de dépouillement) 3e circonscription (Gier / Est stéphanois)

    Emmanuel Mandon (MoDem, Ensemble) avec 55,87 % bat Angelina La Marca (RN) à 44,13 %. Il est très probablement réélu

    Sur ce secteur, le candidat de gauche Vincent Bony  (PC, Nouveau Front populaire) a retiré sa candidature, étant placé en 3ème position.

    20:16

    Jean-Pierre Taite réélu dans la 6ème circonscription

    Le député sortant Jean-Pierre Taite (LR) l’emporte dans la 6ème circonscription de la Loire avec 55,17 % des voix, contre 44,83 % pour son adversaire RN, Grégoire Granger.

    20:11

    En attendant de vous donner des résultats détaillés circonscription par circonscription, il n’y aurait pas de députés élus RN dans la Loire.

    20:09

    Résultats partiels (dépouillement très incomplet) 2e circonscription

    Eric Le Jaouen (UDI/ LR) arrive 3e avec un score très proche de son 1er tour : 22,39 %

    20:09

     

    Résultats partiels (dépouillement très incomplet) 2e circonscription (Saint-Etienne)

    Andrée Taurinya (LFI) (Nouveau Front Populaire) serait élue avec 48,56 % des voix face à Hervé Breuil (Rassemblement National) : 29,05 %

    20:07

    Résultats partiels (dépouillement très incomplet) 1ère circonscription (Saint-Etienne)

    Pierrick Courbon (PS) (Nouveau Front Populaire) serait élu avec 59,64 % des voix face à Marie Simon (Rassemblement National) : 40,36 %

    20:04

     

    Selon les mêmes estimations nationales,

    57 à 67 députés pour les LR/UDI

    8 députés pour les UDI/DVD

    8 à 11 députés estampillés

    20:03

    Contre toute attente, le NFP arrive en tête

    Le Nouveau Front populaire remporterait entre 175 et 205 sièges, selon une estimation Ipsos-Talan, contre entre 150 et 175 députés pour Ensemble ! et entre 115 à 150 sièges pour le RN et ses alliés.

     

    19:46

    75,01 % de participation dans la Loire

    Selon les derniers chiffres communiqués par la Préfecture, la participation dans la Loire s’élève à 75,01 %. En 2022 au second tour, il était de 44,21 %.

    17:05

    Taux de participation de 59,61 % à 17 heures

    À 17 heures, la Loire enregistre un taux de participation de 59,61 %. C’est 20 points de plus que pour le second tour de 2022 à la même heure (39,04 %). Le département suit ainsi de près la tendance nationale avec un taux de participation de 59,71 % à l’échelle de la France, un record depuis 1981.

    Dans notre département, la participation est en hausse de deux points par rapport à la semaine dernière (57,79 %).

    12:05

    28,87 % de participation dans la Loire à midi

    Dans la Loire à midi, le taux de participation s’élève à 28,87 %, c’est autant qu’au 1er tour à la même heure (28,36 %) et 7 points de plus qu’en 2022 (21,35 %).

    Au niveau national il est pour l’heure de 26,63 % contre 18,99 % en 2022. Visiblement, on se dirige encore vers une forte participation pour ce second tour.

    03.07.2024 9:51

    Bienvenue dans ce Live consacré au Second tour des élections législatives

    Suivez en temps réel les résultats du second tour des élections législatives dans les six circonscriptions du département de la Loire. Résultats dévoilés à partir de 20 h et suivi tout au long de la journée du taux de participation.

    S'inscrire à la newsletter
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne