Saint-Étienne
lundi 30 janvier 2023
05:35
Soutenez IF

Mediapart publie la suite de son enquête

0
4970 vues

Après 12 jours sans autorisation de publier la suite de son enquête concernant Gaël Perdriau, la justice a finalement donné raison à Mediapart. Le journal y retranscrit de nouveaux échanges houleux entre le maire et son 1er adjoint, autour du président de la Région Auvergne Rhône-Alpes.

En novembre 2020, Laurent Wauquiez ici aux côtés de Gaël Perdriau. ©If Saint-Etienne

Le jugement avait été mis en délibéré à 15 heures ce mercredi 30 novembre. Mediapart a donc finalement été autorisé, par le tribunal judiciaire de Paris, à publier la suite de son enquête concernant Gaël Perdriau. Comme évoqué précédemment, le journal y retranscrit des extraits d’un enregistrement réalisé par le 1er adjoint du maire, Gilles Artigues, fin novembre 2017. Interrogé sur le contenu de ces enregistrements en amont du conseil municipal de lundi, le maire avait reconnu y tenir « des propos grossiers. Cet enregistrement, c’est un élan de colère. C’est certes grossier, pas joli, mais je ne l’ai pas dit sur la place publique, mais à une personne à qui j’ai accordé ma confiance. Quand vous êtes avec un de vos copains, il y a une liberté de paroles, dans les deux sens ». Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les propos tenus sont effectivement grossiers.

Règlement de comptes 

Le maire avait rappelé lundi un contexte tendu avec Laurent Wauquiez, lorsque Gilles Artigues réalise cet enregistrement à son insu. Ainsi, le président de la Région Rhône-Alpes n’aurait pas apprécié son soutien à Bruno Le Maire lors de la primaire LR pour la présidentielle. Un mois avant l’enregistrement, Laurent Wauquiez, sur RTL, qualifie certaines zones à Saint-Etienne et Firminy de « quartiers perdus de la France » et fait enrager Gaël Perdriau. Ainsi, quand ce dernier apprend que son 1er adjoint s’est rendu à une soirée organisée par Laurent Wauquiez en amont du Congrès des maires de France, il le lui reproche vivement.

Laurent Wauquiez va déposer plainte

C’est peu après que cet enregistrement est réalisé, et que les deux hommes en viennent à parler du président de Région. Gilles Artigues y lance : « Wauquiez, je l’ai connu bien avant toi. Quand Jacques Barrot me l’a présenté et qu’il était stagiaire à Yssingeaux… ». Ce à quoi l’édile répond : « Et qu’il allait sucer sur le parking des supermarchés des petits garçons… ». Des propos que le maire de Saint-Etienne a reconnu sans fondements, lors du Conseil municipal de lundi. Interrogé par Mediapart, Laurent Wauquiez a déclaré vouloir se saisir de l’autorité judiciaire et porter plainte pour diffamation. Gaël Perdriau a d’ores et déjà été condamné à verser 9 000 euros à Mediapart, selon nos confrères des DNA.

Retrouvez l’article de Mediapart sur cette page.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter