L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Nucléaire : 113 936 Ligériens concernés par la 2e phase de distribution d’iode

• Nicolas Bros
0
718 vues

En septembre 2019, l’Etat français lançait une campagne de mise à disposition de comprimés d’iode pour les personnes vivant ou travaillant dans un rayon de 10 à 20 kilomètres autour des 19 centrales nucléaires françaises. Dans la Loire près de 114 000 Ligériens sont concernés par cette action, qui passe dans sa deuxième phase ce mois.

La centrale nucléaire de Saint-Alban/Saint-Maurice, au bord du Rhône © EDF

La France est un pays fortement dépendant de l’énergie nucléaire avec ses 56 réacteurs répartis sur le territoire. Le nucléaire représente ainsi la première source de production et de consommation d’électricité du pays.

Depuis 1997, l’Etat français organise régulièrement des campagnes de distribution de comprimés d’iode stable aux populations vivant à proximité d’une centrale nucléaire. Ces derniers permettant de prévenir tout accident avec un rejet d’iode radioactif dans l’air, en protégeant la thyroïde de la personne qui prend ce comprimé. La préfecture de la Loire précise : « La thyroïde va absorber l’iode stable jusqu’à saturation, et ne pourra donc plus assimiler l’iode radioactif qui serait éventuellement respiré ou ingéré. Les comprimés d’iode doivent être administrés en situation accidentelle et uniquement sur instruction des autorités. »

Un envoi postal à 600 000 foyers français

En septembre 2019, une nouvelle campagne de distribution a été initiée sur le territoire national. Elle concerne 2,2 millions de personnes et plus de 200 000 établissements, structures et autres qui se trouvent dans un rayon de 10 à 20 kilomètres autour des 19 centrales françaises. Dans la Loire, elle concerne 43 communes et 113 936 particuliers se trouvant à proximité de la centrale de Saint-Alban/Saint-Maurice, située en Isère. La seconde phase de cette campagne débute ce mois, avec l’envoi postal des comprimés à 600 000 foyers français ne les ayant pas retirés en pharmacie.

D’autre part, les établissements recevant du public et les nouveaux arrivants des communes concernées peuvent retirer leurs comprimés dans les pharmacies participant à cette opération. La liste de celles-ci se trouve sur le site www.distribution-iode.com à la rubrique « Les comprimés d’iode ».


Pour rappel, les réflexes en cas d’alerte nucléaire sont :
1/ Se mettre à l’abri rapidement dans un bâtiment en dur
2/ Se tenir informé via les médias et les réseaux sociaux
3/ Ne pas aller chercher ses enfants à l’école
4/ Limiter ses communications téléphoniques
5/ Prendre les comprimés d’iode stable sur instruction du préfet et selon la posologie
6/ Se préparer à une éventuelle évacuation

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS