Saint-Étienne
mercredi 24 juillet 2024
13:32
Soutenez IF

Point de situation dans les établissements de santé de la Loire

0
1592 vues

Au 28 octobre, alors que le président de la République s’apprêtait à annoncer le reconfinement du pays, les établissements de santé publics et privés de Loire – Nord Ardèche* ont fait le point sur la situation de la Covid sur notre territoire. On vous récapitule tout ça.

Une « situation sanitaire inquiétante » avec des indicateurs qui continuent de grimper

« Le département de la Loire connaît un taux d’incidence particulièrement élevé » expliquent les différents établissements de santé ligériens. Avec un taux d’incidence dépassant les 1 100 cas pour 100 000 habitants, la métropole stéphanoise est la plus touchée de France, selon les données fournies par Santé Publique France. Chez les personnes de plus de 65 ans, ce taux d’incidence « est même supérieur à celui de la population générale » explique le communiqué envoyé par les hôpitaux. Entre le 21 et le 28 octobre, ce sont près de 4 400 personnes qui ont été contaminées à Saint-Étienne Métropole, qui possède également un taux de positivité de 35%.

Une seconde vague déjà supérieure à celle de mars/avril dernier dans la Loire

« La deuxième vague sera plus meurtrière que la première » a expliqué Emmanuel Macron lors de son allocution de mercredi 28 octobre. Dans la Loire, les chiffres parlent déjà d’eux-mêmes. « L’épidémie au sein du territoire Loire – nord Ardèche a depuis quelques jours dépassé l’intensité de la première vague de mars – avril dernier, détaillent les établissements de santé ligériens. Près de 600 patients, dont plus de 70 en réanimation, sont actuellement hospitalisés dans les établissements de santé du territoire. Au plus fort de la première vague, ils étaient 450 patients. »

L’évolution du nombre de patients hospitalisés pour Covid-19 dans la Loire vient corroborer cette puissance de la seconde vague : 13 au 1er septembre, 58 au 15 septembre, 108 au 30 septembre, 274 au 15 octobre et 596 au 27 octobre.

Les mesures prises par les hôpitaux ligériens

Face à ces données très rudes, les établissements de santé publics et privés de la Loire essaient de faire face avec de nouvelles mesures :

  • une augmentation des capacités d’accueil en réanimation, grâce à l’installation de lits de réa au sein des blocs opératoires. Cela a entraîné la déprogrammation d’environ 65% des opérations non urgentes. Au 28 octobre, ce sont 183 lits de réanimation installés dans le territoire Loire et Nord-Ardèche, avec un taux d’occupation qui s’élève à 85%
  • les transferts de 18 patients ont d’ores et déjà été effectués vers les régions de Nouvelle-Aquitaine et Pays-de-la-Loire, moins touchées pour le moment par cette seconde vague
  • dès ce week-end, les lits de médecine réservés aux patients Covid-19 vont passer de 550 à 700. « Le déploiement de ces moyens devra se poursuivre les prochaines semaines » selon les informations fournies par les hôpitaux
  • les visites au sein des hôpitaux ont été restreintes

L’ensemble de ces mesures visent à « anticiper en permanence et adapter en conséquence l’offre de soins afin d’assurer une réponse tant aux patients Covid qu’aux patients venant en urgence pour d’autres prises en charge. »

Dans leur communiqué, les équipes médicales des établissements de santé du territoire soulignent enfin « l’importance de consulter son médecin traitant, de consulter dans les services d’urgences ou de faire appel au Centre 15, en cas de doute sur son état de santé. » Ces recommandations vont de pair avec le reconfinement qui début dès demain sur l’ensemble du territoire ligérien et national.


*Les établissements de santé du territoire Loire / Nord-Ardèche sont : CHU de Saint-Etienne, Institut de
Cancérologie Lucien Neuwirth, CH de Roanne, Clinique du Renaison, CH du Forez, Clinique Nouvelle du
Forez, Clinique du Parc, Hôpital Privé de la Loire, Clinique Mutualiste, Hôpital du Gier, Hôpital Le Corbusier
– Firminy, CH d’Ardèche-Nord.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne