L'actualité de Saint-Étienne et sa région

Saint-Chamond : La Poste ferme à Fonsala, la Ville reprend le service

0
1868 vues

Alors que se profile une rénovation de la principale place du quartier de Fonsala, la place Ile-de-France, la Ville de Saint-Chamond a décidé de créer une agence postale communale, à quelques dizaines de mètres, afin de pallier la fermeture du bureau de Poste. Elle entre en service ce mardi.

Le bureau de Poste de la place Ile-de-France à Saint-Chamond sera remplacé par un pôle médical.

Ils ne devraient pas voir la différence. A l’exception notable que l’agence sera installée dans l’Encrier, de l’autre côté de la place Ile-de-France, et non plus sous la galerie commerçante. Surtout, les horaires d’ouverture – désormais 9 h 15 à 12 h 15, du mardi au samedi – n’auront plus rien d’aléatoire, promet la municipalité. « Pas loin de 7 000 personnes, tout de même, habitent le quartier », rappelle le maire Hervé Reynaud pour qui le maintien de ce service public ici ne s’apparente pas à du luxe.

Elles sont loin les années 70 et 80, quand les flux justifiaient les 214 m2 du bureau de Poste de Fonsala. Depuis, confrontée à une baisse de volume de ses activités traditionnelles, La Poste a réduit la voilure à Saint-Chamond comme ailleurs, fermant ses bureaux secondaires pour privilégier des implantations centralisatrices, comme, au sein de la cité couramiaude rue Victor-Hugo, voire attachés à des centres plus techniques, comme dans le quartier de Saint-Julien. Sauf que pour la municipalité saint-chamonaise, la logique va trop loin.

« Dans le cas de Fonsala, nous avons été avertis suffisamment en amont »

C’est facile de dire qu’un bureau n’a plus de fréquentation quand le seul agent affecté est sans cesse appelé pour effectuer des remplacements ailleurs.

Hervé Reynaud, maire de Saint-Chamond

« Il faut une continuité de services dans les quartiers. Et puis, c’est facile de dire qu’un bureau n’a plus de fréquentation quand vous lui retirez des services, que le seul agent qui y est affecté est sans cesse appelé pour effectuer des remplacements ailleurs. Ce qui faisait qu’à Fonsala, avec un seul demi-poste, l’ouverture officielle sur cinq demi-journées par semaine n’était que rarement respectée », remarque Hervé Reynaud. Cependant, autant la mairie reconnait avoir été prise de court par le cas du Creux, autant cette fois-ci, « nous avons été avertis suffisamment en amont – c’est-à-dire il y a un an et demi – par une nouvelle directrice régionale, reconnaissons-le, dans le dialogue, pour trouver une solution ».

L’Encrier va accueillir les 20 m2 de ce bureau postal communal.

La solution en question, ce sera l’ouverture d’une agence communale dans l’Encrier, « un lieu culturel bien repéré des habitants et géré par le centre social voisin », souligne Catherine Chapard, adjointe déléguée aux services à la population. Qu’une mairie se substitue à La Poste pour assurer ses missions n’est pas une première dans la Loire. Hervé Reynaud, par ailleurs, président de l’AMF (Association des maires de France) Loire rappelle que « nous avons dénoncé X fois problématique. Nous l’avons débattu et re-débattu avec La Poste. Maintenant, quand elle décide de fermer, nous avons un choix à faire par rapport à la population. Nous avons opté pour celui-là. »

La place Ile-de-France sera rénovée et dotée d’un pôle médical

La Poste s’est cependant engagée à financer 50 % des petits travaux d’aménagement nécessaires (4 000 à 5 000 euros, les repères visuels seront de La Poste) et 1 046 € qu’incombe le mi-temps recruté par la municipalité comme l’un de ses agents. Le reste à charge sera pour elle de 300 euros environ. Les tâches assurées par l’agence communal resteront identiques à celles assurées jusque-là à l’exception du distributeur automatique de billets qui disparaît. Un moindre mal : la municipalité n’avait sans doute pas envie de voir s’évanouir un service public dans cette partie de Saint-Chamond alors qu’elle va lancer, dans le mandat, une rénovation de la place Ile-de-France et de ses environs pour 2 à 2,5 M€.

La rénovation ne touchera que peu au terre-plein central et à ses plantations, d’autant plus appréciées que s’y tient un marché. C’est plus l’esplanade vieillotte et bétonnée flanquée de ses galeries qui vont évoluer. Quant aux anciens locaux de la Poste, propriété de la municipalité et justement situés de ce côté de la place, ils devraient dans le cadre des travaux être reconvertis en pôle médicale concentrant des médecins généralistes et des infirmiers. Une réunion de concertation des habitants doit avoir lieu le jeudi 23 septembre.

La place Ile-de-France sera rénovée dans le mandat.
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter