L'actualité de Saint-Étienne et sa région

Sécurité dans les centres commerciaux : une première dans la Loire

0
442 vues

C’est la première convention de ce type signée dans le département de la Loire. Unissant la préfecture de la Loire, la Direction départementale de la sécurité publique, le procureur de la République, la mairie de Villars et le centre commercial Auchan Villars, cet accord doit permettre de mieux lutter contre la délinquance du quotidien mais aussi prévenir de potentiels actes terroristes.

Vue d’une des entrées du centre commercial Auchan Villars – Porte du Forez © NB / IF Saint-Etienne

« C’est la formalisation d’un partenariat qui existe déjà au quotidien » assure Catherine Séguin, préfète de la Loire, en préambule de la signature de la première convention de sécurité d’un périmètre de centre commercial, ce jeudi 6 janvier 2022. Cet accord, valable un an et reconductible de manière tacite, le premier dans la Loire, touche le plus grand centre commercial du département* à savoir le centre commercial d’Auchan Villars – Porte du Forez. Signé par la préfète, Jordan Da Silva, maire de Villars, Caroline Mignot, directrice du centre commercial, Cédric Esson, directeur départemental de la sécurité publique et David Charmatz, procureur de la République, cette convention a pour objet de fixer l’organisation de la sécurité du périmètre de l’espace commercial entre d’un côté la direction de ce dernier, les services de l’Etat, le parquet et la commune.

Un coordinateur de gestion de crise nommé

Si le site du centre commercial d’Auchan Villars est un « site apaisé » selon les mots de sa direction (en 2021, 318 personnes y ont été interpellées contre plus de 1 000 sur le site de Centre 2), cette convention doit permettre de fluidifier les relations entre les différents acteurs. Pour y parvenir, elle prévoit la mise en place d’un coordinateur de gestion de crise, d’un policier correspondant pour l’espace commercial ainsi qu’un plan de sûreté générale.

Jordan Da Silva, maire de Villars, Catherine Séguin, préfète de la Loire, Cédric Esson, directeur départemental de la sécurité publique et Catherine Mignot, directrice du centre commercial Auchan Villars lors de la signature de cette convention © NB / IF Saint-Etienne

Parallèlement, un diagnostic des types d’incivilités et d’agressions « afin de permettre d’obtenir une vision globale et précise de la situation », selon la préfète, sera établi chaque année. Celui-ci devant permettre d’adapter les réactions et la prévention en matière de sécurité et notamment contre les actes terroristes. Des actions qui faciliteront la mise en connexion avec des services de police plus spécialisés au besoin.

Du côté du centre commercial, on se réjouit de la signature de cette convention. Pour Catherine Mignot, directrice d’Auchan Villars, c’est « une réussite, démontrant le maillage fort existant entre les différentes structures présentes ». Pour Jordan Da Silva, maire de Villars, ce pacte vient corroborer la politique municipale de sécurité qu’il a engagée avec son équipe. « C’est une véritable chance d’avoir un centre commercial aussi attractif sur notre territoire, quoi que puissent en dire certains, a expliqué l’édile. Cette convention vient renforcer la sécurité dans la commune et conforter nos décisions qui ont été de doubler nos effectifs de police municipale, passant de 2 à 4 agents, et de les armer. »

Une première convention de ce type pour un centre commercial qui devrait en amener d’autres prochainement, selon les dires de la préfète.

*Quelques données sur Le centre commercial Auchan Villars – Porte du Forez :

  • il s’étend sur 32 000 m². Une superficie faisant de ce dernier le plus grand centre commercial de la Loire.
  • Il a été érigé en 1985. Il possède une aire de parking de 2 200 places, 1 800 caddies, une station carburants et un drive.
  • Sa fréquentation maximale simultanée a été atteinte le 22 décembre 2012 avec 3 400 personnes présentes en son sein (son effectif maximum étant fixé à 6 900 personnes)
  • En 2020, ont été comptabilisées 309 interpellations (23 451€ récupérés) contre 318 interpellations en 2021 (20 147€ récupérés)
  • Parmi les faits de sécurité marquants, on retiendra le braquage armé de la bijouterie Auchan le 13 novembre 2021 par trois individus, celui du magasin Courir le 4 septembre 2017 ou encore les tentatives de casses par les toits des frères Alaya (1er janvier 2011) et un autre le 10 octobre 2010.
Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter