L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Un plan de relance à 15 millions d’euros pour le Département

• 22 décembre 2020 • Nicolas Bros
0
476 vues

Irène Breuil, président de la CCI, Georges Ziegler, président du Département de la Loire, Alain Laurendon, 1er vice-président du Département de la Loire, Georges Dubesset, résident de la Chambre des métiers et de l’artisanat Loire et Raymond Vial, président de la résident de la Chambre d’agriculture de la Loire © IF Saint-Etienne

« La relance est possible de plusieurs manières, assurait Georges Ziegler, président du Département de la Loire, jeudi dernier lors de la présentation du plan de relance voté le lendemain par le Conseil départemental. La bonne méthode, c’est l’investissement. » Avec une enveloppe totale de 15 millions d’euros, somme prévue initialement pour le désendettement*, l’institution veut soutenir l’économie locale. Entouré de son premier vice-président, Alain Laurendon, et des différents partenaires que sont la CCI, la Chambre des métiers et de l’artisanat, la fédération du BTP et la chambre d’agriculture, Georges Ziegler a expliqué que ces fonds seront utilisés en suivant quatre axes majeurs : solidarité envers les personnes âgées ou en situation de précarité, transition écologique, transition énergétique et transition numérique.

162 dossiers de tiers et 20 opérations du Département soutenus

Les 15 millions d’euros consentis sont à diviser en deux parties. D’un côté, 8,9 M€ permettront de soutenir des projets de tiers : 148 dossiers émanant de communes (sur 178 dossiers déposés), 8 d’un EPCI (sur 9 projets déposés) et 6 de syndicats.
De l’autre côté, 6,04 M€ viendront supporter 20 opérations portées par le Département, lancées en 2021. On y retrouve :
– 1,5 M€ pour la politique culturelle avec notamment des travaux de réfection de sites départementaux tels que le prieuré de Pommiers, ou le réaménagement de la médiathèque départementale de Montbrison.
– 1,9 M€ destinés à la politique cycliste avec l’aménagement de pistes cyclables
– 800 000 € au titre de moyens généraux comme la rénovation des installations thermiques du site de Centre 2 ou encore l’équipement informatiques de travailleurs sociaux
– 1,8 M€ pour la politique voirie


*Le Département de la Loire s’était désendetté de 6 millions d’euros en 2018 et de 9 millions d’euros en 2019.

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS