Saint-Étienne
dimanche 3 juillet 2022
10:59
Soutenez IF

Vers un reconfinement généralisé ?

0
873 vues

Plusieurs médias nationaux affirment que l’option du reconfinement généralisé mais plus souple qu’en mars dernier serait la piste privilégiée par l’exécutif. Emmanuel Macron annoncera aux Français la teneur des mesures prises ce mercredi à 20h.

C’est ce que tout le monde voudrait éviter. Et pourtant… Selon France Inter, Europe 1 ou encore Le Figaro, l’exécutif envisagerait désormais un nouveau confinement national mais avec davantage de souplesse que le premier vécu de mars à mai dernier. Les écoles et collèges resteraient ouvertes et de nombreuses dérogations professionnelles pourrait être accordées. Europe 1 précise également que « d’après plusieurs sources concordantes, le reconfinement serait même établi pour une durée de quatre semaines, renouvelables. »

Le couvre-feu en question

Ce recours à un confinement généralisé serait dû à un couvre-feu pas suffisamment efficace pour endiguer l’épidémie qui continue son expansion en Europe et notamment en France avec une hausse de 74% des cas en seulement 8 jours passant de 29 837 cas le dimanche 18 octobre à 52 010 cas le dimanche 25 octobre. Mais aussi avec un nombre d’hospitalisations bien plus important ce lundi 26 octobre que le 17 mars dernier (17 784 hospitalisations pour Covid-19 le 26 octobre contre 2 579 le 17 mars).

Des mesures attendues mais qui interrogent

Du côté stéphanois, si l’annonce des mesures choisies par l’exécutif sont attendues, notamment par le maire Gaël Perdriau, ce dernier reste critique sur les méthodes employées par le gouvernement. « Force est de constater que depuis le début de la seconde vague de la pandémie qui touche la France, à l’image du reste du monde, le gouvernement présente des mesures à un rythme soutenu, ne respectant pas le principe admis par la communauté scientifique des trois semaines nécessaires à une évaluation rigoureuse de leur impact permettant d’en mesurer la réelle efficacité. Il en découle que pour un nombre sans cesse croissant de nos compatriotes ces mesures apparaissent comme incohérentes alors qu’elles sont censées éviter le reconfinement, pourtant demandé par une très grande partie de la communauté scientifique. » Avant de compléter : « plus que jamais, alors même que nos hôpitaux sont d’ores-et-déjà en tension et à la limite de la saturation, la protection sanitaire de la population doit guider les choix de l’exécutif afin que les collectivités territoriales, en coordination avec les préfectures, dont nous devons saluer l’engagement, puissent appliquer les déclinaisons opérationnelles qui seront arrêtées par le gouvernement. »

Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter