Saint-Étienne
lundi 30 janvier 2023
05:31
Soutenez IF

25 élus de la Loire appellent Gaël Perdriau à démissionner dont Georges Ziegler, Hervé Reynaud, Christophe Bazile et Yves Nicolin

0
1192 vues

La pression monte sur le maire de Saint-Etienne et président de Saint-Etienne Métropole. 25 élus de la Loire, pour beaucoup de son bord politique et pour certains prudents jusque-là sur leur position, appellent Gaël Perdriau à démissionner sans délais.

Gaël Perdriau en septembre dernier @If Média/Xavier Alix

Si cette demande pour un certain nombre d’entre eux, parfois même réitérée, n’est pas une surprise, elle amène davantage une rupture pour le président du Département Georges Ziegler, plutôt discret vis-à-vis de l’affaire, Hervé Reynaud, maire de Saint-Chamond, 1er vice-président de Saint-Etienne Métropole, jusque-là mesuré dans ses positions, ou encore Christophe Bazile, maire de Montbrison et président de Loire Forez, les deux premiers élus étant d’ailleurs LR, parti qui n’a pas donné une suite favorable au recours de Gaël Perdriau sur son exclusion. La rupture semble définitivement consommée aussi avec Nicole Peycelon, son adjointe à la sécurité à la Ville de Saint-Etienne qui signe là en tout cas comme élue régionale le communiqué suivant :

« Il a maintenant perdu toute forme de légitimité à exercer un mandat »

« Gaël Perdriau a définitivement sombré dans l’infamie et la honte. Il reconnaît aujourd’hui avoir monté de toutes pièces une rumeur abjecte et indigne (Gaël Perdriau a exactement dit lundi : « Je reconnais avoir tenu ces propos grossiers, sans fondements, sous le coup de la colère », Ndlr). Il a maintenant perdu toute forme de légitimité à exercer un mandat. Le maintien dans ses fonctions serait une insulte à notre démocratie, nos institutions, aux Stéphanois et Stéphanoises. S’il lui reste un soupçon de dignité, il doit quitter ses mandats dans les meilleurs délais. C’est le dernier service qu’il doit rendre aux habitants de Saint-Étienne et sa métropole avant de répondre de ses actes devant la justice. »

S’ajoutent à la liste : quatre députés ligériens sur six – Dino Cinieri (LR) Emmanuel, Mandon (Modem), Jean-Pierre Taite (LR), Antoine Vermorel-Marques LR (Andrée Taurinya, LFI, réclame la démission depuis le début) -, les quatre sénateurs de la Loire (Cécile Cukierman PC, Bernard Bonne, LR, Bernard Fournier, LR et J.-C.Tissot, PS). Ainsi que six autres présidents d’intercommunalité sur dix : Yves Nicolin (Roannais agglomération), Georges Bernat (Vals d’Aix et Isable), J.-P. Capitan (Copler), Charles Labouré (Pays d’Urfé), René Valorge (Charlieu Belmont), Pierre Véricel (Forez est). Enfin, huit conseillers régionaux de la Loire membres de la majorité de Laurent Wauquiez : Laurence Bussière, Sylvie Fayolle, Aline Mouseghian, Sophie Rotkopf, Catherine Zappa et Jacques Blanchet, Raymond Vial et donc Nicole Peycelon.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter