Saint-Étienne
jeudi 8 décembre 2022
03:26
Soutenez IF

Cité du design : l’ancien directeur visé par une enquête financière

0
803 vues

Le 19 octobre dernier, If Saint-Etienne apprenait la démission de Thierry Mandon, directeur de la Cité du design, alors que des soupçons pesaient sur lui et sa gestion. À l’époque, un audit avait été lancé pour faire toute la lumière sur le déficit de 1,4 million d’euros enregistré par la Cité du design. Aujourd’hui, les premiers éléments de ce dernier viennent de tomber, quelques jours seulement après la nomination de Thierry Mandon au poste de président du nouveau Conseil national du commerce (CNC). Suite à cet audit, le président de la Cité du Design, Marc Chassaubéné a envoyé un signalement au procureur de la République du tribunal judiciaire de Saint-Etienne, qui a décidé de lancé une enquête financière.  

La Cité du design de Saint-Etienne © NB / IF Saint-Etienne

Fin octobre, nous avions interrogé Marc Chassaubéné, vice-président chargé de la Culture à Saint-Etienne Métropole et président de la Cité du design, après avoir appris lors du Conseil métropolitain, que le déficit de cette dernière s’élevait à 1,4 million d’euros. Une somme versée par la Métropole pour pallier ce manque de trésorerie. L’élu, qui émettait des doutes sur la bonne gestion de la structure depuis plusieurs mois, avait acté le lancement d’un audit. Les premières conclusions de ce dernier semblent, selon lui, confirmer ces suspicions. « J’avais pris deux engagements auprès des élus, explique-t-il. Interroger le directeur et lancer un audit ».

200 000 euros de déficit pour la Biennale

Ainsi, toujours selon Marc Chassaubéné, les conclusions de l’audit font état d’un possible détournement d’un peu moins de 30 000 euros. « Nous avons également enquêté sur la filiale de l’EPCC (Établissement public de coopération culturelle, ndlr), Cité Services, qui a révélé un mode de fonctionnement opaque, alors qu’il devait être in house*. A priori, cela a pu permettre des détournements via de fausses factures ou de faux remboursements. Un certain nombre de dépenses n’ont pas été inscrites dans le budget, il y a des recettes pour lesquelles on ne trouve aucun élément de réalité. Concernant la Biennale, des recettes attendues ne sont jamais arrivées, ont-elles été surévaluées ? ». Néanmoins, le vice-président de Métropole reconnaît que ces chiffres restent sans commune mesure avec le déficit affiché d’1,4 million, dont un peu plus de 200 000 euros seraient imputables à la Biennale du design.

« Je lui avais fait part de mes doutes, et il a démissionné dans la foulée »

Marc Chassaubéné, adjoint à la culture à la Ville et vice-président chargé de la culture à la Métropole.

Signalement au procureur

Comme l’article 40 du Code de procédure pénale l’y oblige, Marc Chassaubéné a donc effectué un signalement auprès du procureur, lui faisant part de ces éléments. Concernant le déficit, nous vous l’expliquions, sur les 1,4 million d’euros annoncés, 600 000 euros sont imputables aux baisses de subventions de la Région, toutes structures confondues (Biennale, école et Cité du design). La subvention de 2021 a depuis été versée. Reste ainsi 800 000 euros, dont un peu plus de 200 000 de déficit issus de la Biennale. Le reste, semble-t-il, concernerait la hausse du point d’indice des personnels, ainsi que de l’inflation. Le procureur de la République du tribunal judiciaire de Saint-Etienne, David Charmatz, a déclaré de son côté avoir saisi la division de lutte contre la criminalité financière de la DZPJ (Direction Zonale de Police Judiciaire Sud) d’une enquête, à la suite de ce signalement.

La Région suspend ses aides

D’autre part, dans un communiqué de presse envoyé aux rédactions le jeudi 10 novembre, la Région Auvergne Rhône-Alpes a annoncé avoir suspendu « l’intégralité de ses aides et tout paiement à cette structure, à la suite de ce signalement. » Pour rappel, un Rapport d’observations définitives de la Chambre régional des comptes pour les exercices 2013 à 2018 de l’EPCC Cité du design – Ecole supérieure d’art et design de Saint-Etienne (Esadse), rendu public le 16 février 2021, pointait des irrégularités dans les commandes publiques, et s’interrogeait sur la filiale Cité Services.

Marc Chassaubéné nous a confié ne pas avoir de nouvelles de l’ex-directeur de la Cité du design depuis sa démission. « J’ai quand même quelques notions de gestion, je lui avais fait part de mes doutes, et il a démissionné dans la foulée », a-t-il déclaré. « Aucune question ne m’a été posée dans le cadre de l’audit de la Cité du design, s’est néanmoins étonné Thierry Mandon mardi soir auprès de l’AFP. Si on m’en pose, j’y répondrais volontiers et sereinement ». De notre côté, nous avons, à plusieurs reprises, tenté de le joindre, sans succès pour le moment.

*notion de prestation intégrée n’impliquant aucune autonomie de fonctionnement.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter