Saint-Étienne
lundi 30 janvier 2023
06:54
Soutenez IF

Éclairage, chauffage, illuminations… les élus ligériens réduisent les dépenses (partie 2)

0
496 vues

Avec les tarifs de l’énergie qui explosent, l’heure est plus que jamais à la sobriété énergétique. Et la Loire ne fait pas exception. Ainsi, de nombreuses villes, agglomérations et communes, ont pris des mesures inédites, parfois radicales, pour modifier les comportements et surtout réduire la facture. Nous poursuivons notre tour d’horizon de ce qui change selon les territoires.

– A Firminy

La Ville de Firminy a présenté son plan de sobriété énergétique vendredi 25 novembre. L’idée étant de prendre les mesures ayant le moins d’impact sur la population et de fermer le moins de bâtiments possible. « Je trouve la facture d’énergie d’ores et déjà élevée, puisqu’elle représente 1,8 million d’euros en 2022, explique Julien Luya, maire de Firminy. Si l’on ne fait rien, cela représentera un coût de 3,5 à 3,6 millions d’euros en 2023 ». Le ton est donné et c’est pourquoi la Ville a pris un certain nombre de mesures, effectives dès le 1er décembre.

– Éclairage

De ce fait, la municipalité procède à une extinction partielle et sectorisée de l’éclairage public dans certains lieux peu fréquentés comme les jardins municipaux, les parkings, les façades des bâtiments, etc. Elle sera effective entre minuit et 4 heures en semaine, puis entre 1 heure et 5 heures le week-end. À cela, s’ajoute une baisse d’intensité de l’éclairage Led. En parallèle, le maire annonce l’extinction de l’éclairage public à fermeture des parcs et jardins ainsi que la finalisation du projet d’extinction des axes de circulation sans risques routiers et sans habitations. Le maire affirme vouloir agir là où cela aura le moins d’impact pour les Appelous.

– Chauffage

L’autre gros poste de dépense est le chauffage des bâtiments communaux. Si la température ne baissera pas dans les écoles maternelles et élémentaires, et dans les établissements accueillant des personnes âgées, la température sera ramenée à 19 degrés ailleurs, et à 17 degrés dans les gymnases. La température baissera également de 1 degré dans les bassins de la piscine André Wogenscky, sauf sur l’espace bébés nageurs. Plus globalement, la Ville procède à une baisse ou un arrêt de certains équipements. « Cela passe par arrêter le distributeur de boissons quand le bâtiment n’est pas occupé », explique le maire qui explique mener une réflexion sur la gestion du patrimoine bâtimentaire de la ville, l’idée étant de le rendre moins énergivore.

– Animations

A Firminy aussi, Noël se passera sous le signe de la sobriété avec une limitation des illuminations au secteur du centre-ville, entre 18 heures et 23 heures en semaine et jusqu’à 1 heure le week-end. Des animations qui sont organisées sur trois semaines cette année, au lieu de quatre les années précédentes. « Il n’y aura pas de patinoire naturelle non plus, précise Julien Luya. Cela demande beaucoup d’énergie. A la place, le village d’animations sera orchestré autour des éléments naturels ».

– A Roanne

Comme ailleurs, la sobriété est de mise à Roanne, et ça n’a pas attendu l’arrivée des premières gelées. « Nous avons été les premiers à mettre en place un plan de sobriété avec des décisions sur l’éclairage public qui sont appliquées depuis le 15 octobre », rappelle le maire, Yves Nicolin. Quoiqu’il arrive, il prévoit une hausse des dépenses énergétiques en 2023. « L’électricité représente 1,2 million d’euros à Roanne en 2022. On estime ce tarif entre 2,7 et 3 millions d’euros en 2023 ». Alors le maire, qui s’est engagé à ne pas augmenter les impôts, veut faire baisser la facture.

– Eclairage

Ainsi, depuis près de deux mois, l’éclairage public est éteint entre minuit et 6 heures en semaine, et entre 1 heure et 7 heures le week-end. L’éclairage intérieur passera en Led au sein des bâtiments publics et les bâtiments remarquables ne sont plus éclairés à partir de 22 heures en semaine et de 23 heures le week-end. Les panneaux Led, eux aussi, sont éteints entre 22 heures et 6 heures. Et la municipalité a choisi d’aller plus loin en prenant un arrêté municipal pour la ville, qui demande aux commerçants d’éteindre leurs vitrines sur les horaires de l’éclairage public. « Il y a une période de tolérance, mais ensuite ils s’exposent à une amende », rappelle le maire.

– Chauffage

Les salles, bâtiments administratifs, la mairie, ainsi que les écoles, sont chauffées à 19 degrés, tandis que les maternelles et crèches le sont à 21 degrés. Par ailleurs, le temps de travail a été réorganisé. « Les bureaux sont fermés à partir du vendredi à midi, afin de pouvoir baisser la température à 17 degrés pendant deux jours et demi pendant le week-end, comme les soirs. Bien sûr, on s’était habitué à un certain confort, mais il faudra simplement prendre une doudoune supplémentaire », détaille le maire.
De leur côté, les gymnases sont chauffés à hauteur de 15 degrés, et le Nauticum a perdu 1 degré dans l’eau comme dans l’air, pour atteindre 26 degrés dans l’air et 28 dans l’eau. Enfin, la patinoire verra quant à elle sa température augmenter de 1 degré, soit – 8 degrés et – 9 degrés pour les compétitions. Enfin, le maire a choisi de fermer le Nauticum le dimanche matin depuis le 1er novembre, et le bassin nordique sera fermé de décembre à février inclus. Le théâtre sera lui aussi fermé durant les vacances scolaires jusqu’à février inclus.

– Animations

« Nous gardons les illuminations de Noël, mais nous avons décidé de les éteindre à 22 heures en semaine et 23 heures le week-end », précise le maire.

– A Saint-Chamond

Le budget énergétique de Saint-Chamond représente environ 2 300 000 euros. La consommation énergétique se situe à 16 500 MWh dont 12 000 sont dédiés au chauffage. Ici comme ailleurs, des mesures exceptionnelles ont été prises, afin d’amortir les coûts liés à la hausse des prix de l’énergie.

– Eclairage

Les éclairages des bâtiments publics seront éteints à partir de 23 heures. La Ville souhaite aussi sensibiliser les commerçants sur la réglementation en matière d’éclairage des enseignes publicitaires, avec une extinction à 1 heure du matin au plus tard. Par ailleurs, jusqu’au 2 janvier, les illuminations seront éteintes à 23 heures, et à 1 heure lors des deux nuits de réveillon.

– Chauffage

Voici les objectifs fixés par la Ville de Saint-Chamond selon les différents types de bâtiment :

JourNuitJourNuit
Administrations19°C – 20°C17°C19°C17°C
Centres sociaux20°C18°C19°C17°C
Locaux associatifs20°C18°C19°C17°C
Ecoles maternelles/ crèches20°C – 21°C18°C20°C17°C
Ecoles élémentaires20°C18°C19°C17°C
Salles de gym/ relaxation19°C 17°C19°C16°C
Salles de sport16°C12°C15°C11°C
Vestiaires/ douches20°C16°C20°C16°C
Le Relais22°C20°C21°C19°C
Piscine (eau/ air)29°C/ 27°C29°C/ 27°C27°C/26°C27°C/26°C
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter