Saint-Étienne
dimanche 27 novembre 2022
09:25
Soutenez IF

La Région accuse l’écologiste Olivier Longeon de conflit d’intérêt et saisit le parquet de Lyon

0
2178 vues

« Contre-feu » vis-à-vis de l’affaire des dîners de Laurent Wauquiez répond le groupe d’opposition Les Ecologistes au sein du conseil régional. Il clame son innocence et celle d’Olivier Longeon. Elu à la Région, le Stéphanois, figure la plus connue d’EELV dans la Loire, est accusé par la majorité de collision entre son appartenance à l’organisme Cedis et les formations dispensées par ce dernier à son groupe.

Olivier Longeon, conseiller municipal d’opposition à Saint-Étienne (EELV) lors d’un rassemblement il y a plusieurs années. ©Hervé Agnoux, licence Creative Commons.

Décidément, l’automne 2022 est plus qu’agité. En fin d’après-midi, l’exécutif du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé avoir saisi le parquet de Lyon vis-à-vis des « pratiques du groupe Europe Ecologie Les Verts de la Région, au regard de la mise en œuvre de son droit à la formation » à la suite d’un apport de la direction générale de ses propres services.

Chaque groupe politique bénéficie annuellement d’un droit à la formation dont le montant est fixé par le code général des collectivités territoriales. Selon la majorité exécutive de Laurant Wauquiez, il a « ainsi été relevé que le groupe Europe Ecologie Les Verts faisait appel à l’organisme Cedis Formation basé à Montreuil (93) à hauteur de plus de 145 000 €, pour ce seul organisme, depuis le début du mandat. Or, il apparaît dans le même temps qu’un élu écologiste, tête de liste EELV de la Loire lors des dernières élections régionales, M. Olivier Longeon, figure dans l’effectif de cet organisme de formation comme il est notamment indiqué sur le site de la société ».

Fabienne Grébert, aussi mise en cause

Titulaire d’un mandat électif régional sur une liste Europe Ecologie Les Verts et, pointe l’exécutif régional, « parallèlement rémunéré par l’organisme public sollicité par le groupe EELV pour conduire des formations, M. Longeon se place dans une situation qui conduit la Région à signaler ces faits graves, sur le fondement de l’article 40 du code de procédure pénale, au procureur de la République de Lyon ». Par ailleurs, elle s’interroge aussi sur la réalité de la formation suivie par la présidente du groupe écologiste Fabienne Grébert le 23 août 2022 à Grenoble : « Ce jour-là, l’élue a émargé officiellement sur les registres de l’organisme Cedis pour suivre la formation « Dans un monde en mutation, mettre en œuvre la sobriété pour construire la transition écologique dans les territoires » ».

La signature de ce document par l’élue aurait enclenché la procédure de paiement par le conseil régional à l’organisme Cédis Formation. « Or, Mme Fabienne Grébert assistait au même moment à la cérémonie officielle d’accueil du nouveau préfet de Haute-Savoie à Annecy. Pour ces faits, dont il conviendra d’expertiser qu’ils ne contreviennent pas à la conformité du bon usage des fonds publics, la Région va également alerter le procureur de la République de Lyon. »

« Aucun fonds de la région n’a jamais été engagé pour Cedis »

Contacté par If Saint-Etienne, Olivier Longeon répond à ces accusations par le communiqué de presse rédigé par son groupe. « Nous avons appris ce soir que le conseil régional avait saisi le parquet de Lyon concernant la formation des élus du groupe Les Écologistes au conseil régional. Le groupe se tient bien sûr à la disposition de la justice et fournira toutes les informations et tous les documents dans la recherche de la vérité. »

Nous nous interrogeons sur ce contre-feu étonnant alors même que Laurent Wauquiez refuse de rendre des comptes sur ces dîners somptuaires.

Groupe d’opposition du Conseil Régional Les Ecologistes.

Concernant Olivier Longeon, « aucun fonds du conseil régional n’a jamais été engagé pour participer à une formation du Cedis. Le Cedis est un centre de formation pour élus locaux agréé par le ministère de l’Intérieur. Notre groupe y a recours pour la qualité de ses formations, comme de nombreux autres élus. Les formations sont depuis toujours validées par les services du conseil régional, conformément aux procédures en vigueur ».

Concernant Fabienne Grébert, « deux mails attestent qu’elle avait indiqué au Cedis sa présence à partir du mercredi 24 août à Grenoble. Elle était donc bien absente le 23 août. Nous nous interrogeons sur ce contre-feu étonnant alors même que Laurent Wauquiez refuse de rendre des comptes sur ces dîners somptuaires et qu’une perquisition du Parquet national financier a eu lieu il y a quelques semaines dans l’affaire des rémunérations de ses collaborateurs ».

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter