Saint-Étienne
dimanche 19 mai 2024
23:07
Soutenez IF

5 bonnes raisons d’aller voir l’expo « Bicyclette(s), faire des vélos » à la Cité du design

0
2049 vues

L’exposition Bicyclette(s), faire des vélos est ouverte jusqu’au 1er mai 2023 à la Cité du design de Saint-Etienne. L’occasion pour toutes et tous, petits et grands, cyclistes ou néophytes, de découvrir le renouveau du cycle en France et en Europe via 70 vélos présentés en exclusivité. Voici cinq bonnes raisons de vous y rendre, notamment pendant les vacances scolaires.

© Angelo Chiacchio_NoDesign

1 – C’est une expo inédite

Venir découvrir Bicyclette(s), faire des vélos, c’est pousser les portes d’une exposition inédite, présentant 70 cycles à la pointe de la technologie et du design. Des pièces dont la plupart sont encore inconnues du grand public et qui sont rassemblées pour la première fois dans le cadre d’une même présentation. Cette exposition sera peut-être d’ailleurs amenée à voyager. En attendant, il est grand temps d’en profiter tant qu’elle est encore visible à la Cité du design !

2 – Des machines pour tous les usages et toutes les envies

Se déplacer au quotidien, partir en voyage, faire du sport, chercher la belle pièce avant tout : le commissaire Jean-Louis Fréchin (agence NoDesign) a tenu à mettre en avant le savoir-faire de création adapté à toutes les pratiques du vélo. De la Maison Tamboite pour le luxe à Look Cycle pour le sport, en passant par des prototypes comme le Batspad (créé par Nodesign spécialement pour l’exposition), le visiteur découvrira aussi bien des vélos de ville que de course, de randonnée ou de transport.

Des bécanes qui en jettent et qui correspondent à des usages très variés, présents et futurs.

L’Exostiff, randonneuse, Cyfac © Angelo Chiacchio_NoDesign

3 – Une formidable aventure humaine

Au-delà des machines, l’exposition valorise le travail passionné des entreprises, artisans et designers qui œuvrent pour faire renaître le vélo made in France et made in Europe. Car oui, derrière chaque innovation il y a des femmes et des hommes qui font avancer la petite reine.  De Moustache à Decathlon en passant par les Cycles Victoire, sans oublier des acteurs locaux comme 1886, le fabriquant de jantes Mach1 ou Campagnolo France, une vingtaine de créateurs de cycles livrent leur récit de ce renouveau de la filière dans l’Hexagone à travers des témoignages vidéo.  

4 – Des vélos mis en lumière comme des œuvres

Avec Bicyclette(s), faire des vélos, la Cité du design et le commissaire Jean-Louis Fréchin osent une approche inédite. Habituellement exposés plutôt dans des salons professionnels, les vélos sont ici au cœur d’une exposition culturelle et d’une démarche artistique. Deux sculptures géantes composées de roues de vélo donnent le ton dès l’entrée de l’exposition. La scénographie embarque ensuite le visiteur dans un parcours organisé autour de huit thématiques : taffeur/taffeuse, transporteur/transporteuse, voyageur/voyageuse, innovateur/innovatrice, créateur/créatrice, finisseur/finisseuse, un espace « atelier » et une partie « Sainté » qui valorise quelques pièces historiques. Présentées sur des podiums, suspendues, accrochées ou encadrées comme des tableaux, les bicyclettes sont magnifiées comme des œuvres singulières.

© Jean-Louis Fréchin_NoDesign

5 – Une expo pour tous, mordus de vélo ou curieux, avec un programme spécial familles pendant les vacances

C’est l’un des points forts de cette exposition proposée par la Cité du design : le fait qu’elle s’adresse aussi bien aux amateurs de vélos, ayant déjà une connaissance fine du sujet, qu’au grand public et aux familles. Chacun y trouvera son compte et prendra plaisir à découvrir les vélos présentés ainsi que les histoires s’y rapportant, humaines ou technologiques.

Pour vivre à fond l’exposition Bicyclette(s), faire des vélos, les équipes de médiation de la Cité du design ont pensé à différents moyens d’en profiter. Tout d’abord différents types de visites guidées, avec des propositions pour les enfants et les familles pendant les vacances scolaires :

Une visite qui peut se compléter par :

  • l’atelier « Pimp my bike », à vivre en famille à partir de 7 ans et qui permet de personnaliser son vélo avec des rubans, des stickers, des pièces de cuir et de couleur… Les samedis 4 février, 4 mars et 1er avril 2023 à 11h à la Cité du design
  • l’atelier Alphacyclette (à partir de 5 ans) qui propose une initiation au graphisme et une découverte de la typographie, en accès libre et gratuit à la Cabane du design 

Exposition ouverte tous les jours sauf le lundi, de 10h à 18h

Plus d’infos sur citedudesign.com
Réservations sur la billetterie en ligne ou au 04 77 49 74 70

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne