L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Reprendre sa carrière en main grâce à un bilan de compétences

• 4 janvier 2021 • redaction
0
756 vues

Entreprendre un bilan de compétences est une occasion de prendre de la hauteur sur sa situation professionnelle afin de faire des choix avec l’appui d’un expert, comme celui d’Alexandre Fradin, du cabinet Praxis Accompagnement à Saint-Étienne.

Après avoir travaillé pendant quelques années, il est souvent normal de se poser des questions sur son évolution de carrière : faire le point sur son parcours, percevoir sa place sur le marché du travail ou bien encore envisager une reconversion. Si ces questionnements s’avèrent tout à fait légitimes, il ne faut pas les négliger. S’engager dans une démarche de bilan de compétences peut se révéler être très utile pour avancer dans le domaine professionnel. « Le bilan de compétences permet de prendre de la hauteur par rapport à sa situation afin de faire des choix d’évolutions professionnelles en ayant un avis éclairé, explique Alexandre Fradin de Praxis Accompagnement. Quand je parle d’avis éclairé, c’est vraiment de mettre des coups de projecteurs sur les devenirs possibles pour que les gens fassent des choix en connaissance de cause. »

Le bilan de compétences est possible dès trois ou quatre années de travail

Véritable introspection professionnelle, le bilan de compétences s’avère être un outil redoutable pour atteindre davantage d’adéquation entre son métier, ses aspirations et ses capacités. Une occasion en or de faire le point, si on est motivé. « Le bilan de compétences s’adresse à tous, à partir du moment où on a déjà travaillé au minimum trois à quatre ans, précise Alexandre Fradin. Le point principal de la réussite d’un bilan de compétences réside dans la motivation. Il faut avoir envie de s’investir dans ce travail d’un total de 24 heures étalées sur 3 mois. Je suis d’ailleurs franc sur ce point dès le départ avec celles et ceux qui viennent me voir. » Au chômage ou en activité, employé ou dirigeant, il est tout à fait possible de faire appel à Praxis Accompagnement pour un bilan de compétences.

Plusieurs étapes clés au cours des trois mois de suivi

Un bilan de compétences comporte trois étapes principales. Tout d’abord une phase préliminaire permettant d’analyser de manière précise les besoins du bénéficiaire, formaliser les objectifs du bilan et vérifier de l’engagement de la personne accompagnée. Ensuite vient la phase d’investigation. Elle constitue le cœur du bilan, la partie la plus importante. Elle permet de découvrir les priorités, les motivations, les valeurs, les aptitudes et les compétences du bénéficiaire pour les transposer sur des pistes d’évolutions potentielles. La fin de cette phase consiste à vérifier la faisabilité des pistes évoquées au regard du marché du travail et des envies du bénéficiaire. Enfin, la phase de conclusion permet de revenir sur le travail effectué au cours des mois de suivi. C’est également l’occasion pour le conseiller de remettre le dossier de synthèse qui illustre le cheminement effectué au fil des rendez-vous tout en étayant ses conclusions.

Si la qualité du bilan est bien proportionnelle à l’audace et l’énergie déployée par la personne qui fait son bilan, celle-ci est également influencée par l’apport de l’expert qui l’accompagne dans ce travail. Ce dernier doit en effet posséder plusieurs qualités indispensables au bon déroulement du bilan de compétences du client. « Les qualités d’un conseiller bilan sont multiples, explique Alexandre Fradin. Entre autres, je dirais l’empathie, la finesse, la connaissance du marché du travail, de la formation professionnelle et de son financement mais également une bonne dose de persévérance pour accompagner les personnes dans les périodes de doutes quant à leur évolution. »

Financer son bilan de compétence grâce au CPF ou au DIF

Signalons également qu’il existe différents moyens pour financer son bilan de compétences : via son Compte Personnel de Formation (CPF), son Droit Individuel à la Formation (DIF). À noter qu’il existe également des moyens de financement dédiés aux chefs d’entreprise. Vous n’avez donc plus d’excuse pour ne pas vous lancer. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site de Praxis Accompagnement.

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS