Saint-Étienne
jeudi 30 juin 2022
19:33
Soutenez IF

Bergson : le projet autour de l’ancienne station-service se précise

0
1210 vues

Mardi 14 juin, la municipalité a annoncé vouloir se porter acquéreur du tènement situé au 76 de la rue Bergson. L’objectif ? Empêcher la construction d’un immeuble de sept étages prévue qui serait conforme au Plan local d’urbanisme, mais dont les riverains ne veulent pas.

Bergson
Le site de l’ancienne station-service devrait faire place à un pôle médical. ©CVDG

Nous vous en parlions il y a quelques mois. À Bergson, un collectif de riverains s’était créé à la suite de l’annonce de la construction d’un immeuble au numéro 76 de la rue, en lieu et place de l’ancienne station-service Agip. Le site, racheté par la Compagnie financière immobilière du Prado (Cofiip), était alors à la recherche d’un promoteur, qui avait la possibilité de bâtir un immeuble pouvant atteindre les 25 mètres de haut, conformément au Plan local d’urbanisme. Mardi 14 juin, lors d’une réunion publique dédiée au secteur Nord-Ouest de la ville, la municipalité est revenue sur ce projet. « Nous avons décidé de négocier avec ce propriétaire marseillais pour que la Ville se porte acquéreur du site, afin de mettre fin à ce projet, a expliqué Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne. Ce n’est pas opportun de construire sur ce site un projet aussi massif. »

Vers la construction d’un pôle médical

Le projet d’immeuble envisagé initialement prévoyait la création d’un pôle médical en rez-de-chaussée. Une idée que la municipalité souhaite néanmoins conserver. « La réhabilitation du site pourrait ainsi se limiter à ce pôle médical avec un bâtiment de seulement deux voire trois étages maximum, mais pas plus, poursuit l’édile. Autour, le reste sera aménagé en square pour les habitants ». La mairie a donc opté pour cette voie afin de stopper ce projet car, le PLU datant de 2003 (il est actuellement en train d’être révisé), un recours aurait été inutile. Par ailleurs, elle a profité de cette réunion avec les habitants pour évoquer d’autres projets du secteur.

« Nous avons décidé de négocier avec ce propriétaire marseillais pour que la Ville se porte acquéreur du site, afin de mettre fin à ce projet »

Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne.

Agrandissement du cimetière de Côte-Chaude

Ainsi, un « parc agility » de 2 200 mètres carrés a été inauguré il y a quelques semaines rue Poylo. Il s’agit d’un parcours de jeux à destination des chiens et de leurs maîtres. Les élus en ont profité pour se rendre au square de la même rue et échanger avec les assistantes maternelles rencontrées sur place. « Elles nous ont fait part de leurs remarques pour améliorer le site, que nous allons prendre en compte ». De la même façon qu’ils ont eu vent de comportements déviants autour de la place Arnaud-Beltrame, et souhaitent ainsi mettre les moyens municipaux au service de la police. La Ville continue également de faire pression sur les commerçants du centre commercial Bergson qui nécessite une rénovation.

Par ailleurs, après le déplacement du crématorium de Côte-Chaude, sa salle de recueillement avait été conservée sur place en cas de besoin. Face au peu de demandes pour son utilisation, le bâtiment a été rasé et la Ville a opté pour un agrandissement du cimetière.

Six classes supplémentaires à l’école Thiollier

À l’école Grand-Clos de Montaud, une nouvelle cantine a été construite afin d’éviter aux élèves de devoir changer d’établissement pour déjeuner et d’avoir à traverser. « Depuis, une hausse de 30 % des inscrits à la cantine a été constatée », se félicite le maire. Toujours en matière de petite enfance, ce sont 5 millions d’euros qui vont être investis pour agrandir l’école Paule et Joseph Thiollier, permettant ainsi l’ouverture de six classes supplémentaires. Les travaux, qui débuteront l’an prochain, devraient prendre fin d’ici 2025.

Rénovation et sécurisation

« Nous voulons aller vite car Saint-Étienne est non seulement ville hôte pour les Jeux olympiques, mais aussi candidate pour recevoir des entraînements d’équipes internationales », a précisé le maire. C’est pourquoi le gymnase Séraph Berland, situé à l’Étivallière, va également être rénové et agrandi. En parallèle, des vestiaires neufs au stade de Côte-Chaude vont être inaugurés à la fin du mois. Enfin, parmi les sujets à l’ordre du jour lors de cette réunion publique, la sécurisation du boulevard Jules Janin a été abordée. Les feux de circulation vont être avancés pour protéger davantage la traversés des piétons.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter