Saint-Étienne
jeudi 7 juillet 2022
09:16
Soutenez IF

Formation : le nouveau directeur de Télécom expose ses ambitions

0
1378 vues

Fraîchement nommé directeur de Télécom Saint-Etienne suite au départ de Jacques Fayolle, Christophe Gravier a expliqué les contours du projet de direction qu’il souhaite tenir pendant ce mandat courant jusqu’en 2027.

Christophe Gravier, nouveau directeur de Télécom Saint-Etienne, entouré par Emilie Gamet, directrice des Relations internationales, et par Bruno Sauviac, directeur de la Formation et directeur adjoint © NB/If Saint-Etienne

« L’école d’ingénieurs dont j’hérite aujourd’hui a connu un fort développement, avec aujourd’hui plus de 700 étudiants, un nombre qui a doublé en dix ans » annonce en préambule Christophe Gravier, nouveau président de Télécom Saint-Etienne, nommé pour la période 2022/2027. Prenant la suite de dix années de direction assurée par Jacques Fayolle, ayant récemment pris les rênes de Mines Saint-Etienne, Christophe Gravier se définit comme « un pur produit régional ». Diplômé de l’Istase, ancien nom de Télécom Saint-Etienne, maître de conférences, professeur d’informatique toujours dans cette même école, il était également directeur du Développement et de l’innovation depuis 2017.

Renouvellement du post-bac et davantage d’étudiants étrangers sur le site

S’il sait les atouts de Télécom Saint-Etienne, Christophe Gravier souhaite donner à son mandat une impulsion nouvelle pour faire encore progresser cette « école généraliste du numérique » sans pour autant la faire grandir de manière démesurée. Cette dernière ayant atteint un « plafond » en termes de nombre d’étudiants. Partant de deux postulats, à savoir « œuvrer pour que les formations apportent du sens pour la carrière des étudiants » mais aussi que Télécom Saint-Etienne puisse « appuyer son positionnement dans son écosystème avec l’université ou le réseau Institut Mines-Télécom », le directeur et son équipe* ont pensé plusieurs axes de développement.

Tout d’abord, un renouvellement concernant l’offre de formations. Cela passant notamment par une refonte du cycle post-bac, « afin de former plus d’élèves au sein de la prépa intégrée, principalement pour permettre à plus d’étudiants et apprentis de se former à l’école dans un cycle ingénieur ensuite ». Il précise qu’il est indispensable de « faire des choix et que travailler sur le post-bac » lui paraît être le bon combat. Autre point concernant la formation, le souhait de diminuer le nombre de parcours (aujourd’hui au nombre de 10), tout en continuant à former les étudiants sur plusieurs compétences.

Autre cheval de bataille pour la nouvelle direction, la volonté de développer la mobilité étudiante, entrante mais également sortante. Pour cette année scolaire, l’école a accueilli 15 à 20 étudiants étrangers en mobilité entrante dite « académique ». Un nombre amené à augmenter notamment avec la mise en place d’un parcours entièrement dispensé en langue anglaise.

Enfin, parmi les autres axes de développement envisagés, on retrouve le développement de l’alternance, la poursuite d’animations événementielles dans le cadre des relations avec les entreprises ou encore l’amélioration des conditions de « bien-vivre » du site de l’école avec une « coordination ajustée ». Cela passe notamment par un changement de configurations des salles de classe.

Quelques données sur Télécom Saint-Etienne :

  • Télécom Saint-Etienne, école interne à l’Université Jean Monnet et affiliée à l’Institut Mines-Télécom, propose trois filières d’ingénieurs et possède des domaines d’excellence scientifiques et pédagogiques en imagerie numérique, ingénierie des données, intelligence artificielle, photonique, laser, réseaux et télécoms, systèmes embarqués.
  • L’école emploie 35 enseignants-chercheurs et compte plus de 150 intervenants extérieurs réguliers.
  • L’école pilote l’incubateur Use’In de l’Université Jean Monnet
  • Télécom Saint-Etienne est adossée à trois laboratoires de recherche (Hubert Curien UMR CNRS 5516, ELICO et l’Institut Camille Jordan.
  • Le réseau de l’école recense 3 000 diplômés

*Christophe Gravier est accompagné par une équipe de sept personnes : Alain AUbert (directeur du Recrutement et du suivi des diplômés), Pierre-Yves Fraisse, directeur des Systèmes d’information), Emilie Gamet (directrice des Relations internationales), Hubert Konik (directeur du Développement, de l’Innovation et de l’Alternance), Sophie Malotaux (responsable administrative), Bruno Sauviac, directeur de la Formation et directeur adjoint et Gaétane Zummo, adjointe de direction.

Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter