L'actualité de Saint-Étienne et sa région

Le CHU de Saint-Etienne lance Cancerdiag, le « Samu du cancer »

0
2420 vues

Lundi 11 avril, le CHU de Saint-Étienne lance un nouveau service à destination des professionnels de santé mais aussi du patient lui-même. Baptisé « Cancerdiag », il vise un diagnostic exceptionnellement rapide, pour une éventuelle prise en charge immédiate.

Cancerdiag sera lancé dès ce lundi 11 avril. © JT / If Saint-Etienne

« Nous avions identifié, il y a quelques mois, que nos organisations en terme de diagnostic de cancer étaient perfectibles, explique Angèle Dali-Youcef, directrice du Pôle Cancérologie, lors de la conférence de presse organisée jeudi 7 avril. On avait également ce retour de la part des professionnels de santé, qui nous disaient que l’on n’était pas toujours accessible pour une prise en charge rapide ». C’est ainsi que le CHU de Saint-Étienne a choisi de lancer Cancerdiag, une offre qui débute lundi 11 avril, à titre expérimental dans un premier temps, sur les cancers du sein, du colon, du pancréas, ou ORL. Le patient ou son professionnel de santé pourront, en ligne ou via une ligne téléphonique, prendre contact avec l’équipe Cancerdiag en cas de symptômes ou de suspicion de l’une de ces pathologies. L’équipe reprend alors contact avec le demandeur dans un délai de 24 heures pour organiser une prise en charge qui sera personnalisée à chaque étape.

Nous avions identifié, il y a quelques mois, que nos organisations en terme de diagnostic de cancer étaient perfectibles

Angèle Dali-Youcef, directrice du Pôle Cancérologie du CHU de Saint-Etienne

L’accès à un dépistage rapide

« Parfois, le délai de prise en charge est long, même si le cancer du sein est une pathologie fréquente, regrette le professeur Céline Chauleur, chef du service Gynécologie-Obstétrique. Il peut y avoir des retards sur certaines périodes de la vie d’une femme. La possibilité d’accès à un dépistage plus rapide nous semble être un service rendu à la population extrêmement important ». Ainsi, en cas de suspicion de cancer du sein par la patiente ou son praticien, un diagnostic sera posé en 24 heures. S’il s’avère positif, un suivi individualisé se mettra directement en place en lien avec le médecin de la patiente. Il en va de même pour les cancers du pancréas et colorectal, qui tuent 29 000 personnes chaque année. « La chirurgie permet d’avoir les meilleurs résultats, indique le professeur Jean-Marc Phelip, chef du service de Gastro-Entérologie et Hépatologie. Seuls 10 % des patients y accèdent car les diagnostics sont trop tardifs. Cancerdiag implique la vue d’un spécialiste dans les 48 heures. Pour un éventuel cancer du colon, on s’engage à ce que la coloscopie soit réalisée dans les quinze jours qui suivent ».

CHU saint-étienne
De gauche à droite : le Dr Fabien Forest, service d’anatomie et cytologie pathologiques, le Dr Nathalie Prévot-Bitot, chef du service de médecine nucléaire, le Pr Jean-Marc Phelip, chef du service de gastro-entérologie et hépatologie, le Pr Céline Chauleur, chef du service de gynécologie – obstétrique et Angèle Dali-Youcef, directrice du Pôle Cancérologie. © JT / If Saint-Etienne

Trois recrutements pour Cancerdiag

Si la réduction drastique des délais implique le travail de toute une chaîne, trois personnes ont été spécifiquement recrutées afin de prendre en charge les appels relatifs à Cancerdiag. Leur rôle sera également d’évaluer la validité du diagnostic lorsque c’est un particulier qui appellera, afin que cela n’engendre pas une surconsommation des services de santé, comme c’est déjà le cas au Samu. « C’est un peu le Samu du cancer, indique le professeur Jean-Marc Phelip, chef du service de Gastro-Entérologie et Hépatologie. On réévaluera les choses par la suite, s’il y a besoin de recrutements supplémentaires selon la demande, que ce soit au niveau de la réception des appels ou des équipes soignantes. Pour le moment, il est un peu tôt pour savoir l’activité supplémentaire que cela va générer ». Bien que cela soit difficile à anticiper, l’équipe mise sur une soixantaine d’appels par semaine. Si le service est satisfaisant, il sera ensuite développé sur d’autres cancers.

Pour accéder à Cancerdiag : www.cancerdiag.fr ou au 04 77 12 00 00

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter