Saint-Étienne
lundi 15 août 2022
21:02
Soutenez IF

Le Département met 15 millions d’euros sur son plan vélo 2022/2027

1
545 vues

Un nouveau plan vélo doit être voté en assemblée départementale ce vendredi. Il prévoit de nouveaux aménagements mais également la mise en place d’un chèque de 300 euros destiné aux particuliers faisant l’acquisition d’un vélo à assistance électrique neuf.

Le Département de la Loire a fait, comme de nombreuses collectivités, le choix d’appuyer la pratique du vélo sur son territoire. En 2012, il lançait son premier schéma départemental de développement du vélo avec de nombreuses réalisations à son actif : 100 kilomètres de Véloire, 136 kilomètres de bandes cyclables et de carrefours sécurisés comme à Balbigny… Pour la période 2022 à 2027, la collectivité ligérienne remet ça avec un nouveau plan vélo doté d’un montant de 15 millions d’euros. « Cela représente environ 3€ par an et par habitant du Département » précise Jérémy Lacroix, vice-président du Département chargé des mobilités.

Un plan prévoyant notamment la finalisation de la Véloire

Un programme décliné en 15 actions opérationnelles et destiné d’une part à conforter les réalisations effectuées lors du précédent schéma mais également pour en créer de nouvelles. « Le fil rouge de ce plan est la sécurité et la sensibilisation à la pratique du vélo » assure le vice-président. Ainsi, on devrait voir la finalisation des 220 kilomètres de la Véloire (qui s’étend aujourd’hui de Saint-Pierre-la-Noaille à Montrond-les-Bains) effective d’ici à cinq ans avec des connexions potentielles avec la Via Fluvia et/ou la ViaRhôna, deux autres « véloroutes » qui jalonnent la région. Les travaux permettant la prolongation de la Véloire jusqu’à Saint-Just Saint-Rambert débuteront en juillet. Autre aménagement annoncé dès cette année, une nouvelle piste cyclable qui sera ménagée le long de la RD204 afin de rendre accessible facilement par vélo l’étang de Savigneux depuis Montbrison. Un ensemble de réalisations qui ont pour but, la pratique du vélo au quotidien, mais qui s’articule également avec la volonté de développement touristique et patrimoniale du Département. « Un cycliste, ça dépense beaucoup lorsque ça se déplace, lance Georges Ziegler, président du Département de la Loire. Il faut que tout le monde joue le jeu, hébergeurs, restaurateurs, commerçants… Il faut que la Loire soit une véritable Terre de vélo, comme l’indique notre nouvelle campagne de communication. »

Georges Ziegler, président du Département de la Loire et Jérémy Lacroix, vice-président chargé des mobilités © NB/If Saint-Etienne

Un chèque vélo de 300 euros pour l’achat d’un vélo à assistance électrique neuf

Un plan vélo qui contient également la mise en place d’un chèque vélo d’un montant de 300 euros correspondant à une aide à l’acquisition d’un vélo à assistance électrique neuf. Pour l’année 2022, seuls les achats effectués après le 1er juillet pourront bénéficier de ce dispositif. Pour cette première année, 1 000 demandes pourront être acceptées par le Département. Pour y avoir accès, une plateforme dédiée sera mise en place dès le 9 juillet sur le site de la collectivité.

Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    1 commentaire

    Je constate une nouvelle fois que le département fait d’abord de la com’ sur la soit-disant « terre de vélo » alors que rien de ce qui n’a été annoncé n’a été fait, et que, aujourd’hui, le département est terriblement en retard sur les aménagements cyclables et n’a strictement RIEN de cyclable ; à l’image de Saint-Étienne et sa métropole, tout aussi en retard et non cyclable.

    Mr. Ziegler, la com’, ça doit venir APRÈS les aménagements utilisables. Aujourd’hui, la Loire n’est PAS une terre de vélo, mais de bagnole ; et faire du vélo relève du sacerdoce et de la prise de risque.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter