Saint-Étienne
vendredi 30 septembre 2022
05:05
Soutenez IF

Le projet Cité du design 2025 dévoile ses contours

0
1078 vues

Le projet Cité du design 2025, destiné à transformer en profondeur les aménagements et propositions dans le quartier créatif entourant et concernant la Cité du design, se dévoile progressivement. La municipalité et la métropole stéphanoise avaient convié ce lundi 20 juin les habitants à une réunion publique pour présenter les orientations préconisées. Objectif affiché : créer un lieu de vie et ouvrir le quartier.

Une perspective du bâtiment de l’horloge et du parvis © Saguez & Partners

« C’est un projet qui dépasse les frontières de la Cité du design », explique d’emblée Gaël Perdriau lors de la conférence de presse précédant la réunion publique de lundi 20 juin destinée à présenter plus en détails les contours du plan Cité du design 2025. C’est en effet un réaménagement complet qui est prévu sur les trois prochaines années pour la Cité du design mais aussi pour l’ensemble des abords de cet édifice. « La Cité du design a eu du mal à s’ouvrir sur la ville, assure l’édile stéphanois. L’idée est de transformer le quartier en véritable quartier vivant, dynamique et attractif. Un lieu où les Stéphanois trouvent une destination. »

Des accès et abords réaménagés

Déjà annoncé lors d’un premier point presse s’étant tenu en septembre 2021, le projet a pris de l’ampleur depuis et s’est davantage détaillé sur le contenu proposé en matière d’aménagements mais également de propositions. Des aspect présentés tour à tour par le premier adjoint Jean-Pierre Berger et l’adjoint à la Culture également président de la Cité du design, Marc Chassaubéné. « Le premier objectif est d’ouvrir cette « cité interdite » avec des portes d’entrée permettant un accès plus facile. » détaille Jean-Pierre Berger. Des accès seront ainsi repensés côté Grand’rue, côté Mixeur-place William Hunt donnant sur la place Carnot mais aussi côté Jules Janin avec la création d’une passerelle afin de lier le parc François-Mitterrand et la Cité du design, enjambant notamment le boulevard urbain. Les parcs François-Mitterrand, Victor-Schoelcher, la place Carnot ainsi que les abords de la gare de Carnot seront aussi réaménagés et revitalisés. Le dessein poursuivi étant d’intégrer ce projet de Cité du design 2025, dans un « grand univers », précise Jean-Pierre Berger, continuant ainsi les aménagements déjà prévus dans les autres quartiers de la ville et qu’une sorte de « trait d’union soit créé entre le centre-ville et la Cité du design ».

Nous ne reproduirons pas les mêmes erreurs que dans le passé

Marc Chassaubéné, président de la Cité du design
Plan détaillé du projet Cité du design 2025 © SEM/Ville de Saint-Etienne

Concevoir un « lieu de vie et de tendances »

Concernant les propositions qui vont prendre place dans le coeur de la Cité du design et des bâtiments H situés derrière la Platine, l’objectif demeure clair. « Nous ne reproduirons pas les mêmes erreurs que dans le passé, assure Marc Chassaubéné. Nous allons poursuivre le projet avec l’idée de créer un véritable lieu de vie et de tendances, un quartier de destination. Le tout avec une identité forte, des espaces différents, plus agréables. »

Pour y parvenir diverses propositions sont sur la table.

  • Tout d’abord, l’installation d’un concept hôtel – de type Mama Shelter ou Mob Hotel – dans le Bâtiment de l’horloge, celui où se trouve actuellement le siège de la Cité du design. L’appel à manifestation d’intérêt pour la gestion de cet espace hôtelier va être lancé dans quelques jours, selon le président de la Cité du design, qui assure que plusieurs acteurs sont sur le coup. En rez-de-chaussée de ce bâtiment, une brasserie-restaurant prendra place. Un autre restaurant s’installera le long du bâtiment des Forges, complètement à l’opposé.
  • Concernant le siège de la Cité, il déménagera en face des locaux de l’Ecole supérieure d’art et de design. La billetterie et l’accueil sont transférés à l’entrée des bâtiments H, derrière le bâtiment de l’horloge.
  • Du côté de la Platine, de nombreux changements vont également intervenir. Tout d’abord, la mise en place d’un tiers-lieu socioculturel en 2026 qui remplacera le restaurant et la serre. « Ce sera un lieu dédié au design mais pas seulement », expose l’élu. Il arborera une ambition éducative et accueillera la médiathèque de Carnot, en parallèle du groupe Paule-et-Joseph-Thiollier  attenant à la Cité qui, lui, se verra agrandi avec six nouvelles classes. Tout comme l’Esadse qui se verra dotée de nouveaux espaces comme des ateliers, un foyer ou une récupérathèque.
  • Concernant les espaces d’exposition, il en demeurera un dans la Platine couvrant environ 1/4 de la surface du bâtiment, auquel s’ajouteront la Galerie nationale du design (d’une surface d’environ 1 000 m²) qui ouvrira en 2024. Cette dernière, unique en France, proposera des collections issues du Centre national des arts plastiques, du Mobilier national, de Via mais aussi du Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne Métropole. « Les expositions présentées ici auront vocation à être longues, restant entre 6 mois et un an » précise Marc Chassaubéné.
  • Une halle entièrement dédiée à l’événementiel sera réservée dans un des bâtiments sud des H.
  • Enfin, le développement économique reste également au cœur du projet. Accueillant déjà 150 start-ups, le site continuera à pousser les entreprises avec la mise en place d’un Centre d’innovation par le design en 2024 et une augmentation de la capacité d’accueil de la Grande usine créative avec un tiers d’entreprises hébergées en plus. Enfin, le Village by CA restera là où il se trouve actuellement.

Un investissement de 60 millions d’euros

Les travaux, représentant une enveloppe totale de 60 millions d’euros d’investissements (dont 35 provenant de Saint-Etienne Métropole), débuteront dès la fin de la Biennale, pour s’étirer jusqu’en 2026. Gaël Perdriau explique également que la municipalité poursuit l’objectif de signer un Contrat de plan Etat-région avant la fin de cette année concernant ce projet qui a, selon lui, « sa pleine place » dans ce cadre.

Un espace pour s’immerger au cœur du projet Cité du design 2025

Pour découvrir l’ensemble du projet, un lieu modulable (« Le Studio ») a été aménagé dans le Mixeur (accès par la place William-Hunt). On y trouve notamment un ensemble de panneaux explicatifs, un point d’informations sur le chantier et une capsule immersive (présente à Dubaï, lors de l’exposition universelle visitée par une délégation stéphanoise) pour découvrir le projet à 360 degrés. Ce lieu servira également aux ateliers de concertations qui seront menés avec les habitants. Les deux prochains sont prévus vendredi 24 juin à 18h sur les places et les rues et le vendredi 1er juillet toujours à 18h à propos des parcs et jardins. La réunion bilan de l’ensemble des ateliers qui se dérouleront jusqu’en novembre est prévue pour le 13 décembre 2022.

Le Studio Cité du design 2025 avec sa capsule immersive à gauche © NB/If Saint-Etienne

Pour davantage d’informations sur le projet Cité 2025, vous pouvez vous rendre sur cette page

Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter