Saint-Étienne
lundi 30 janvier 2023
05:06
Soutenez IF
Lifestyle

Les 5 communes de la Loire qui gagnent le plus d’habitants depuis 2014

0
659 vues

L’Insee a publié le 29 décembre la mise à jour annuelle des données démographiques officielles de la France, du niveau national jusqu’à l’échelon communal. Voici le top 5 des communes de la Loire qui, en moyenne, ont gagné le plus d’habitants sur cette période.

© BedneyImages

Dans la Loire, pas de croissance spectaculaire ou presque à l’image du département qui voit sa population légèrement augmenter. Notons qu’avec 10 108 habitants1, Andrézieux-Bouthéon franchit la barre symbolique des 10 000 habitants et rejoint ainsi les 9 autres communes au-dessus de ce niveau de population bénéficiant à partir de ce seuil d’un mode de calcul annuel à partir d’un échantillonnage « représentatif » effectué sur 8 % des logements. En dessous, il s’agit, en effet d’un recensement réel tous les 5 ans : les mises à jour annuelles sont donc estimatives.

Issues de ses dernières campagnes de recensement, les dernières données fixent les populations légales des communes en vigueur à compter du 1er janvier 2023 avec pour date de référence statistique le 1er janvier 2020. Dans ses envois à la presse locale, l’Insee a précisé le taux de croissance annuel moyen des populations municipales1 de 2014 à 2020. Voici le top 5 des communes de la Loire qui, en moyenne ont gagné le plus d’habitants sur cette période.

1 – Bonson,+ 1,9 %

Son rythme moyen annuel de croissance a fait plus que doubler puisqu’il était de + 0,8 % sur la période 2009/2014. La commune du sud Forez a fortement la cote et compte désormais officiellement 4 215 habitants. Après avoir explosé lors de la grande vague de périurbanisation forézienne des années 1960 jusqu’en 1990, la population de Bonson avait eu tendance à stagner, voire légèrement baisser les deux décennies suivantes.

2 – Saint-Marcellin-en-Forez, + 1,5 %

Cela allait encore plus vite de 2009 à 2014, avec un rythme de 2 %. Comme pour sa voisine Bonson, l’amélioration de sa desserte routière, grâce à la D498, n’y est sans doute pas pour rien. Mais cette fois, la commune franchit, pour la première fois de son histoire, la barre de 5 000 habitants avec 5 027 Marcellinois. Ils étaient deux fois moins nombreux à la fin des années 1970, trois fois moins à la sortie de la Seconde Guerre mondiale.

3 – Pouilly-les-Nonains, + 1,5 %

Direction le nord du département, à moins de 10 km à l’ouest de Roanne, où si la ville centre de l’agglomération (34 415 habitants) perd encore des habitants, sa banlieue ouest/sud ouest en gagne globalement. Pouilly-les-Nonains notamment avec désormais 2 191 habitants. Moins rapidement cependant qu’entre 2009 et 2014 avec une croissance annuelle moyenne impressionnante de 2,5 %.

4 – La Fouillouse, + 1,4 %

Seul inversement radical de tendance dans ce top 5 de la croissance. Entre 2009 et 2014, La Fouillouse perdait en moyenne chaque année 0,5 % de sa population. Sa démographie repart à la hausse pour atteindre aux dernières nouvelles 4 690 Feuillantins. Si l’augmentation est continue depuis la fin des années 2000, elle avait été spectaculaire de la fin des années 1960 jusqu’au début des années 1980.

5 – La Talaudière, + 1,3 %

La commune périphérique de Saint-Etienne passe au-dessus des 7 000 habitants avec exactement 7 044 habitants. Elle aussi, elle a longtemps profité du phénomène initial de périurbanisation, des années 1960 jusqu’à 2000, avant de voir sa démographie s’essouffler. La Talaudière a ensuite retrouvé un rythme de croissance, certes d’abord timide de 2009 à 2014 (+ 0,3 %) puis, sur les 5 dernières années, franchement vigoureux.

1 Les chiffres de l’Insee que nous relayons s’entendent par « population municipale », c’est-à-dire sans la « population comptée à part » (mineurs étudiant dans la commune ayant leur résidence familiale ailleurs ; – 25 ans ayant leur résidence familiale dans la commune et qui résident dans une autre pour leurs études ; personnes ayant une résidence familiale dans la commune mais résidant dans une communauté – caserne, ehpad… – d’une autre commune).

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire

    lifestyle continue
    à sainté

    Guide Michelin : les Bib Gourmand de la Loire

    La cérémonie des étoiles décernées par le Guide Michelin aura lieu le 6 mars à Strasbourg. En parallèle de ces distinctions prestigieuses, le célèbre guide rouge attribue également les Bib Gourmand. Ainsi, ces coups de cœurs des inspecteurs sont la garantie d’un repas complet qui ne dépassera pas les 39 euros. Dans la Loire, trois

    Le top 5 de nos articles les plus lus de 2022

    Ca y est, nous sommes passés à 2023. N’empêche que nous voulions revenir sur les cinq articles de 2022 les plus lus de If Saint-Etienne. Voici la liste en ordre décroissant, en nous dirigeant vers l’article le plus lu en dernier. 5 – Le savoir-faire de Setforge intéresse Tesla, voire SpaceX En janvier 2022, voici

    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter