L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Foot : revirement de situation pour les Amazones et Andrézieux

• 4 mars 2021 • Nicolas Bros
0
466 vues

Le championnat de National 2 devait reprendre le 13 mars prochain et celui de D2 féminine le 18 avril. Mais le ministère des Sports en a finalement décidé autrement, choisissant de reporter ces dates à plus tard. L’ASSE Féminine et l’ABFC (Andrézieux-Bouthéon Football Club) ne refouleront donc pas les pelouses tout de suite. Une décision qui fait réagir François Clerc, le président du club andrézien.

Finalement la reprise du championnat n’aura pas lieu tout de suite pour l’ASSE en D2 féminine et Andrézieux-Bouthéon en championnat de National 2 masculin. Alors que les premières devaient reprendre la compétition le 18 avril et les seconds le 13 mars, il n’en sera finalement rien. La décision prise en février de faire à nouveau jouer les championnats de National 2 et de D2 Féminine aura fait long feu. Le ministère des Sports a annoncé aujourd’hui que « ces championnats ne pourront pas reprendre dans l’immédiat ».

« C’est honteux » selon le président d’Andrézieux, François Clerc

Une situation qui met en colère le président de l’ABFC, François Clerc : « J’ai l’impression qu’on nous méprise, explique-t-il. À un moment donné il faut arrêter de balader les gens. Nous avons suivi le même protocole que les pros. Il n’y a aucune cohérence dans les décisions qui sont prises. Tout le monde savait bien que la situation sanitaire ne serait pas meilleure en mars, alors pourquoi nous avoir dit que nous allions reprendre ? C’est honteux, frustrant et agaçant. C’est une situation aberrante, avec un manque de clarté de la part du ministère et de la fédé. Ça fait plus de trois mois et demi qu’on nous balade, ce n’est plus possible ! »

Ça fait plus de trois mois et demi qu’on nous balade, ce n’est plus possible !

François Clerc, président de l’Andrézieux-Bouthéon Football Club

Le club ligérien et son président restent dans l’expectative, tout comme les féminines de l’ASSE, les Amazones, qui se situent pour l’instant à la 1ere place du classement de la Division 2 , visent logiquement la remontée dans l’élite.

Du côté de la Fédération Française de Football (FFF), son président Noël Le Graët a également réagi par communiqué à l’annonce de la ministre des Sports Roxana Maracineanu : « nous prenons donc acte de la décision du nouvel arrêt des championnats de National 2 et de D2 Féminine qui avaient pourtant été autorisés à reprendre il y a quinze jours. Tous les clubs masculins et féminins engagés dans ces championnats s’étaient remarquablement remobilisés et adaptés pour enfin reprendre le jeu et la compétition dans le respect d’un protocole sanitaire strict. Cette reprise était raisonnée et raisonnable. […] Mais il faut admettre que le gouvernement fait tout pour enrayer cette épidémie et la santé reste la priorité. »

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS