L'actualité de Saint-Étienne et sa région
Lifestyle

Le Top 10 des salaires à l’ASSE selon L’Equipe

0
762 vues

Le quotidien L’Equipe a localisé ses unes de ce mardi 22 mars pour son numéro spécial consacré aux salaires de la Ligue 1, club par club. Voici le top 10 selon le journal sportif à l’ASSE.

La une stéphanoise de l’Equipe paru aujourd’hui. Capture d’écran compte Twitter.

On apprend dans L’Equipe que les Verts comptent désormais aussi bien « leurs sous » que « les points », en appliquant une politique de restriction salariale. La moyenne brute mensuelle estimée par L’Equipe payée aux joueurs y serait de 64 000 €. L’ASSE serait ainsi à ce niveau le 9e club sur les 20 de L1, le classement allant du PSG loin devant avec 990 000 € aux 20 000 de moyenne du promu Clermont-Ferrand. Pas de représentants de l’ASSE dans le top 30 des salaires dont 21 places sont occupées par le PSG.  

1 Wahbi Khazri

L’indéniable meilleur atout offensif de l’ASSE est largement devant. L’international tunisien serait à 290 000 €.

2 Ryad Boudebouz

Devenu titulaire et désormais plus tranchant, après des premières années plus difficiles, le milieu offensif est second du top 10 à 200 000 €.

3 Adil Aouchiche

Le montant donné par l’Equipe intègre l’énorme prime à la signature touchée en 2020 pour convaincre l’ex-espoir du PSG. Elle est lissée sur ses 3 ans de contrat, ce qui explique les 180 000 €.

4 Timothée Kolodziejczak

Le défenseur que l’on avait connu tellement plus serein à son arrivée en 2018 chez les Verts enchaîne désormais les titularisations, plutôt à gauche. Il est à 110 000 €.

5 Denis Bouanga

Il est logiquement dans le haut du tableau salarial de l’ASSE au regard de la cote qui sied aux talents offensifs même si l’ailier gauche peine à l’exprimer en ce moment, avec 90 000 €.

6 Gabriel Silva

Auteur de seulement six matchs en L1 cette saison et deux de Coupe de France, l’arrière gauche brésilien enchaîne une 3e année sans beaucoup jouer avec les Verts malgré 90 000 €.

7 Miguel Trauco

Le latéral international péruvien se console avec sa sélection mais ne joue plus beaucoup avec l’ASSE (12 matchs cette saison) depuis l’arrivée de Dupraz. Il toucherait 85 000 €.

8 Harold Moukoudi

Valeur sûre de la garde arrière centrale même s’il a longtemps manqué aux Verts cet hiver et que d’autres profils émergent encore une fois à ce poste, l’international camerounais est à 80 000 €.

9 Pierre Bernardoni

Arrivé en prêt d’Angers, pour mettre plus d’expérience et d’autorité que le jeune espoir Etienne Green qui pourtant ne déméritait pas, l’ASSE prendrait en charge la moitié du salaire pour 75 000 €.

10 Zaydou Youssouf

Grande satisfaction à ses débuts à l’ASSE en 2019, plus irrégulier depuis, le milieu relayeur franco-comorien formé à Bordeaux, serait à 75 000 €.

Ces salaires restent des estimations de L’Equipe hors primes collectives prévues par la Charte des footballeurs (classement, présence, Coupe de France), et individuelles parfois dépendantes selon les contrats du maintien. C’est le cas de l’entraîneur Pascal Dupraz, avant dernier salaire de L1 avec 30 000 € selon L’Equipe mais qui se verrait gratifier de 250 000 € en remplissant sa mission.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire

    lifestyle continue
    à sainté

    Château d’Essalois : le scenario d’un feu de forêt joué vendredi

    Vendredi, à Chambles, 95 pompiers de Loire et de Haute-Loire étaient mobilisés pour un exercice d’ampleur de lutte contre les feux de forêts. Le scenario choisi était inspiré de faits réels. Le scenario était précis. Un incendie s’est déclaré à proximité du barrage de Grangent et se propage en direction de la commune de Chambles.

    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter