Saint-Étienne
dimanche 25 septembre 2022
23:42
Soutenez IF

Rugby 2023 : « Les entreprises locales vont pouvoir profiter de l’événement »

0
1279 vues

Jeudi 8 septembre en fin de journée, Saint-Etienne Métropole a donné le coup d’envoi du compte à rebours de la Coupe du monde de rugby. Dans un an, jour pour jour, Saint-Etienne accueillera le premier des quatre matchs qui se joueront dans le Chaudron, durant ces deux mois de compétition.

« Nous sommes à un an de la Coupe du monde de Rugby avec en ouverture, France-Nouvelle-Zélande qui se jouera à Saint-Denis, puis, le lendemain, Italie-Namibie à Saint-Etienne », s’est enthousiasmé Gaël Perdriau, président de Saint-Etienne Métropole, lors de la cérémonie « One year to go », pour le lancement de la coupe du monde de rugby dans un an. Le stade Geoffroy Guichard accueillera en effet quatre matchs de la compétition, dont de grandes nations du rugby comme l’Italie, l’Australie, les Fidji ou encore les îles Samoa. À cette occasion, les maires de la métropole, les élus et les écoles de rugby de Saint-Etienne, d’Andrézieux, des Pays du Gier Pilat, de Firminy Ondaine et de Roche-la-Molière, s’étaient donné rendez-vous. Pour Gaël Perdriau, cet événement est l’occasion « d’intéresser le grand public avec un programme d’animations élaboré avec tous les maires ».

Rugby 2023
Les maires de Saint-Etienne Métropole se sont réunis pour donner le coup d’envoi du compte à rebours. © JT/If Saint-Etienne

Village rugby

Pour commencer, le Train du rugby fera escale à Saint-Etienne les 24, 25 et 26 septembre. Les visiteurs pourront y découvrir les équipes participantes et leurs maillots, revivre les plus grands moments des éditions précédentes grâce à la réalité virtuelle, mais aussi et surtout, admirer la Coupe Webb Ellis qui sera décernée au pays vainqueur. Place Jean Jaurès, durant le même week-end, la ville installera un Village rugby, avec de nombreuses animations et ateliers au programme. À noter également que le dernier match des Français avant la compétition se jouera, lui aussi, à Geoffroy Guichard, le 12 août 2023, contre l’Écosse.

Des retombées économiques

Outre l’aspect sportif et festif de l’événement, le compétition présente également des avantages économiques. Pierre Millet, directeur du site stéphanois du comité d’organisation de France 2023, explique en effet : « Les Australiens sont impatients de venir. Nous recevons des remerciements de leur part quasiment chaque jour. Et le mot business n’est pas un gros mot puisque les entreprises locales vont pouvoir profiter de l’événement. À Montpellier, depuis 2007, certaines entreprises travaillent toujours avec des partenaires australiens ». Les joueurs australiens ont choisi d’établir le camp d’entraînement au stade Roger Baudras, à Andrézieux-Bouthéon.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter