L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

De nombreuses réactions au décès de Pierre Troisgros

• 24 septembre 2020 • Nicolas Bros
0
163 vues

Le célèbre chef triplement étoilé roannais, Pierre Troisgros, s’est éteint hier mercredi 23 septembre au Coteau, à l’âge de 92 ans. Une annonce qui a fait beaucoup réagir dans la Loire et au-delà.

Pierre Troisgros, ici à droite en compagnie du maire de Roanne Yves Nicolin, s’est éteint mercredi 23 septembre à l’âge de 92 ans © DR

Une page du grand livre de la cuisine ligérienne a été tournée hier au Coteau, à côté de Roanne. Pierre Troisgros, chef 3 étoiles, n’est plus. Il avait pris en main le restaurant Troisgros avec son frère Jean dans les années 50, à Roanne, et l’a hissé au sommet de la gastronomie mondiale. Il était également renommé pour son fameux plat signature, le saumon à l’oseille.

Une pluie d’hommages

Les réactions à cette disparition ne se sont pas faites attendre et sont multiples, aussi bien dans la Loire qu’à l’extérieur des frontières du département.

Pour le Guide Michelin, « il était un géant, l’égal d’un #PaulBocuse, avec lequel il a révolutionné la cuisine. »

Le chef stéphanois Pierre Gagnaire évoque sa tristesse via ce message : « C’est avec beaucoup d’émotion et une immense tristesse que je présente mes sincères condoléances à la famille et aux proches de Pierre Troisgros. Nous perdons un grand chef mais surtout un grand monsieur. »

Du côté de la Maison Bocuse, on accuse le coup également : « L’équipage a le cœur lourd ce soir. Nous apprenons le décès du Chef Pierre Troisgros qui fut le compagnon de route de Monsieur Paul pendant 70 ans d’une amitié hors du commun. »

Bernard Pivot explique quant à lui que Pierre Troisgros « avait fait de Roanne une capitale de la gastronomie française. Simple, attentif, enjoué, c’était un homme recherché autant pour son amitié que pour sa cuisine. »

Du côté de la Ville de Roanne, on est « en deuil ». La ville et son maire Yves Nicolin expriment par communiqué tout leur désarroi : « C’est avec une profonde émotion que j’ai appris le décès de mon ami Pierre Troisgros. Que de souvenirs avec lui, j’ai partagés ! explique l’édile roannais. Grâce à Pierre Troisgros, Roanne a rayonné jusqu’à l’international et est connue dans le monde entier. [Il] laisse derrière lui un héritage culinaire inégalé, aujourd’hui porté par son fils Michel et son épouse Marie-Pierre et leurs 2 enfants César et Léo. »

Roanne perd son étoile…En ce mercredi 23 septembre 2020,la ville de Roanne est en deuil. Son chef triplement étoilé,…

Publiée par Yves Nicolin sur Mercredi 23 septembre 2020

Pour le sénateur Jean-Claude Tissot, « après Paul Bocuse et Joël Robuchon, c’est une nouvelle personnalité emblématique de la cuisine française qui tire sa révérence. La Loire perd un homme de grand talent. J’ai une pensée toute particulière pour sa famille et ses proches. »

Georges Ziegler, président du Département de la Loire, « Pierre Troisgros était l’héritier d’une tradition familiale fondée sur les valeurs du travail et de l’entreprise. La renommée de son nom et de sa table, assumée par la nouvelle génération, fera encore longtemps la fierté de Roanne et de la Loire. »

Les députés ligériens Régis Juanico et Jean-Michel Mis ont également publié des messages rendant hommage à l’icône culinaire. Régis Juanico rend « hommage au très grand chef ligérien aux multiples étoiles qui vient de nous quitter, un humaniste et un homme au cœur immense. » Quant à Jean-Michel Mis, il explique que « la voûte céleste comptera 3 étoiles de plus. »

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS