L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter
Lifestyle

Le Six Nations, le nouveau « sports bar » de Sainté

0
3318 vues

C’est l’un des nouveaux établissements les plus attendus à Saint-Étienne. Le Six Nations ouvrira ses portes place Jean-Jaurès dès la fin de la fermeture des bars. Il devrait satisfaire les amateurs de sports, de musique, de bonnes bières mais également celles et ceux voulant trouver une bonne ambiance de pub à l’anglaise.

La devanture rouge et noire du Six Nations située place Jean-Jaurès à Saint-Étienne © NB / IF Saint-Étienne

Vous avez peut-être déjà remarqué cette nouvelle devanture rouge et noire place Jean-Jaurès à Saint-Étienne. Cette dernière correspond à celle du Six Nations, un nouveau bar, qui commencera à servir des verres dès que l’autorisation d’ouvrir sera effective. Un projet dont le nom possède un lien fort avec le monde de l’ovalie. Et ce n’est pas un hasard comme en témoigne Benjamin Dumazet, gérant de l’établissement et grand amateur de sports. « L’idée du Six Nations c’est un sports bar dans lequel on aura une ambiance de pub anglais, explique-t-il. Mais on aura aussi plusieurs écrans pour diffuser différents sports, notamment du rugby, mais aussi du foot, basket, hand, etc. »

Benjamin et ses associés Grégory Descot et Guillaume Tardy (Hop Square, Slag Heaps, Geek’n’Beers, Beergarden…), ont pensé à tout un concept nouveau avec cet établissement. « Au Six Nations, on retrouvera des produits issus des six pays participant à la compétition de rugby, détaille-t-il. Des boissons bien entendu, avec des bières, des whiskys, des spécialités mais aussi de la finger food avec du fish’n’chips ou des burgers. Mais également un english breakfast pour la case brunch du dimanche. » Côté bière, le bar proposera des breuvages mainstream et artisanaux. Parmi ceux-ci, notre gosier retrouvera notamment des brasseries encore non distribuées à Saint-Étienne comme l’Écossaise Belhaven. Mais Grégory Descot prévient : « le Beegarden, notre autre établissement situé juste à côté du Six Nations, restera le bar 100% craft beer »

Benjamin Dumazet, gérant du Six Nations © NB / IF Saint-Étienne

La convivialité comme maître-mot

Si le sport tiendra une grande place dans ce nouveau pub stéphanois, il ne sera pas seul. La musique live prendra part aux festivités. « Les pubs outre-Manche sont à la fois le lieu de la musique et du sport, explique Grégory Descot. Ici , l’idée est d’avoir ce même esprit et d’arriver à décomplexer l’alliance sport et musique. »

Pour y parvenir l’équipe mise aussi sur l’ambiance du bar et sa décoration. Les associés ont fait le choix de conserver l’authenticité que possédait le Midi-Minuit, l’ancien bar situé à cet emplacement depuis l’avant-guerre. Une véritable institution stéphanoise tenue pendant 32 ans par Bernard Nicolas. Mais ils ont tout de même décidé d’y apporter une touche de modernité. « Nous avons gardé les belles boiseries qui donnent cette atmosphère pub, annonce Grégory Descot. On a ajouté de la brique et refait de la boiserie. Nous souhaitions obtenir une chaleur et une convivialité fortes. Petite touche déco bonus, les six pays du tournoi des Six Nations seront matérialisés sur un mur qui leur est propre, avec leur logo et leurs typicités. » Un clin d’œil en forme de projection vers la Coupe du monde de rugby 2023 qui verra plusieurs matchs se dérouler à Saint-Étienne.

Avec ce nouvel établissement, les trois associés ont investi près de 400 000 euros. Ils prévoient la création de 8 à 9 emplois temps plein afin d’assurer un service tous les jours de la semaine.

Les logos des équipes du tournoi des Six Nations ornent les murs du bar © NB / IF Saint-Etienne
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire

    lifestyle continue
    à sainté

    Gaël Perdriau : « La Primaire LR, c’est le meilleur moyen de perdre » (partie 2/2)

    Saint-Etienne, la Métropole, son rôle d’élu, sa vision de la collectivité, ses rapports avec l’Etat, Macron, ses ambitions pour lui, pour sa ville, son agglomération et enfin la Présidentielle : Gaël Perdriau s’est confié à If Saint-Etienne, dans un entretien fleuve et exclusif. Nous vous le proposons en deux parties. Propos recueillis par Xavier Alix et

    Gaël Perdriau : « Trois mandats de maire, ce n’est pas trop long » (partie 1/2)

    Saint-Etienne, la Métropole, son rôle d’élu, sa vision de la collectivité, ses rapports avec l’Etat, Macron, ses ambitions pour sa ville, son agglomération, pour lui, la Présidentielle… Gaël Perdriau s’est confié à If Saint-Etienne, dans un entretien fleuve et exclusif. Nous vous le proposons en deux parties. Propos recueillis par Xavier Alix et Nicolas Bros.

    Sur Android
    Sur iOS