Saint-Étienne
dimanche 27 novembre 2022
10:40
Soutenez IF

Le tourisme a fait belle figure cet été dans la Loire

0
662 vues

L’Agence de développement touristique (ADT) de la Loire a dressé le bilan de l’attraction touristique estivale de notre département. A l’instar de 2021, l’année 2022 constitue un cru de bonne facture pour le tourisme dans la Loire.

L’abbaye de Charlieu, dans le Nord du département © CR

Les chiffres sont impressionnants : 9,06 millions de personnes (dont 7,73 millions de Français) ont fait une excursion* entre mai et août dans la Loire, alors que 3,6 millions de nuitées ont été enregistrées sur la même période dans notre département. Des données qui affichent de belles augmentations : + 28 % pour le nombre d’excursionnistes par rapport à 2021 et + 21 % pour le nombre de nuitées par rapport à 2021. Si l’on ajoute à cela le fait que les nuitées étrangères progressent de 62 % par rapport à 2021, avec notamment une forte proportion de Britanniques, d’Italiens ou de Hollandais, les professionnels du secteur touristique ligérien ont de quoi se réjouir. « L’été 2022 correspond à une saison plus qu’exceptionnelle, lance Antoine Vermorel-Marques, président de Loire Tourisme. Le tourisme prend de l’ampleur dans la Loire, c’est un mouvement structurel et de fond. »

L’été 2022 correspond à une saison plus qu’exceptionnelle

Antoine Vermorel-Marques, président de Loire Tourisme

La Loire structure sa politique touristique

Un mouvement accompagné par une volonté politique avec un budget augmenté de 30 % pour Loire Tourisme et une structuration des actions de mise en valeur du territoire ligérien via quatre « forces » définies autour du patrimoine, du sport/nature, de la gastronomie et de la culture. Alors la Loire en passe de devenir le nouveau département à la mode ? Possible, mais l’ensemble de ces données indiquent surtout que le 42 se positionne dans la liste des départements sur lesquels il faut compter, avec une offre touristique à faire valoir. « Cette augmentation du nombre de visiteurs est le résultat de tout ce qui a été entrepris depuis plusieurs années, assure Véronique Chaverot, vice-présidente du Département de la Loire chargée de l’attractivité et du tourisme. Je pense par exemple à la route des vins ou par exemple au développement de la Véloire… De plus, le succès rencontré par le nouveau Guide du Routard édition Loire montre qu’il était attendu. C’est un indicateur supplémentaire pour nous. »

Antoine Vermorel-Marques (3e en partant de la gauche) a présenté le bilan de Loire Tourisme pour l’été 2022 aux côtés d’autres élus © NB/ If Saint-Etienne

Seule ombre au tableau : le manque d’hébergement

S’il y a de quoi se réjouir à la vue de l’ensemble de ces données, reste pourtant un point à améliorer : celui de l’offre d’hébergement. « Nous observons une saturation en matière d’hébergement, concède Antoine Vermorel-Marques. Nous avons un besoin en la matière et nous invitons donc les Ligériens qui le peuvent à proposer des locations. » Et ce quelle que soit la zone du département où vous vivez.

*Une donnée calculée via le dispositif Flux Vision Tourisme qui correspond à une enquête effectuée en partenariat avec l’opérateur mobile Orange et l’association nationale des ADT. Ce dispositif permet, par le biais de bornages de téléphones mobiles sur les antennes du département, de définir le nombre de personnes traversant le département et s’y arrêtant au moins trois heures et moins d’une journée (celles-ci étant qualifiées d' »excursionnistes »). Les touristes correspondant à des personnes restant au moins une nuit dans la zone donnée et ne dépassant pas 35 jours de présence dans cette même zone.

Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter