Saint-Étienne
mercredi 30 novembre 2022
18:35
Soutenez IF

Loïc Perrin : des Verts au verre

0
2863 vues

L’ancien capitaine de l’ASSE Loïc Perrin est passionné de vin depuis des années. C’est de cette appétence qu’est né Numéro Vingt quatre, une cuvée issue de sa collaboration avec La Vinifacture à Saint-Étienne, et qui est officiellement lancée ce mardi 30 novembre.

Loic perrin vin
La première cuvée Numéro Vingt quatre est commercialisée au prix de 17 euros la bouteille. ©JT

« Je tenais absolument à faire un millésime 2020 car c’était l’année de mon dernier match », a expliqué Loïc Perrin quelques heures avant la soirée de lancement de la cuvée baptisée Numéro Vingt quatre, issue d’une collaboration avec la Vinifacture. Un vin 100 % ligérien, élaboré à partir de jus produits par les vignerons renommés que sont Yves Cuilleron et Pierre Gaillard, et vinifié à Saint-Étienne durant 24 semaines.

3 200 bouteilles produites

C’est un peu par hasard qu’est né le projet. Alors qu’il termine sa carrière de footballeur, Loïc Perrin se voit offrir un atelier dans l’établissement de Piermic Fatet, afin de réaliser son propre vin. L’ancien joueur, passionné de vin, se prend au jeu et veut aller plus loin. C’est ainsi qu’est née cette cuvée de 24 hectolitres, vinifiée en barriques de Côte Rôtie et de Saint-Joseph durant 24 semaines. Devinez quelle était le numéro du joueur à l’époque…

Pour cette première cuvée mono-cépage 100 % Syrah, 3 200 bouteilles ont été produites. « C’est un vin qui pourra se garder entre cinq et sept ans et qui sera déjà bien posé dans six mois, précise Piermic Fatet. Nous allons d’abord privilégier la vente sur place, aux particuliers, car cette cuvée a une vraie place dans notre gamme de la Vinifacture car nous n’avions pas encore de mono-cépage sur la Loire. »

Le début d’une longue série ?

Les deux hommes sont très satisfaits de cette première. « Nous sommes contents du résultat de cette cuvée, indique Loïc Perrin. J’ai tout de suite retrouvé ce goût poivré de la Syrah. L’idée est de faire cette cuvée chaque année, sachant que l’on pourra davantage anticiper l’an prochain, aller plus loin dans la sélection des territoires. » La bouteille sera commercialisée dès à présent, au prix de 17 euros. Piermic Fatet précise d’ailleurs que ce prix n’a pas été choisi au hasard, puisqu’il a été fixé à l’issue d’une dégustation à l’aveugle. Comme quoi, des Verts au verre, il n’y a qu’un pas.

Cuvée numéro vingt quatre
La cuvée Numéro Vingt quatre a été vinifiée durant vingt-quarte semaines. ©JT

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter