Saint-Étienne
dimanche 27 novembre 2022
09:45
Soutenez IF

Restauration : il va y avoir du Grabuge rue Léon Nautin

0
4168 vues

À la fin du mois de novembre, Benjamin Guillaume et Baptiste Berger ouvriront Grabuge, rue Léon Nautin à Saint-Etienne. Un restaurant qui proposera une cuisine de comptoir, avec un accent mis sur la culture.

Grabuge pourra accueillir une trentaine de couverts. © JT/If Saint-Etienne

Baptiste Berger et Benjamin Guillaume sont deux habitués des fourneaux. Le premier, déjà à la tête de Mamie, fait de la cuisine à domicile et de la création d’événements culinaires, et le second gère Pampille. Les deux compères se sont rencontrés sur un événement et ont créé ensemble les Tables secrètes. Un concept original qui vous propose de dîner dans un lieu insolite dévoilé par coordonnées GPS 24 heures à l’avance, et avec un menu inconnu, propre à chaque lieu. Malgré l’ouverture de Grabuge, les Tables secrètes continueront d’être organisées une fois par trimestre.

Une cuisine locale

Car fin novembre, les deux associés ouvriront leur restaurant. Benjamin Guillaume officiera comme responsable de salle, tandis que Baptiste Berger en sera le cuisinier. « L’idée est de proposer une cuisine de comptoir, composé à 80 % de produits des paysans du coin, explique le chef. Les 20 % restants nous permettront de nous autoriser à cuisiner du poisson. Pour cela, nous travaillons avec un bateau qui fait de la pêche responsable au Grau-du-Roi ». Grabuge mise sur une carte à partager, à la façon des plats de grands-mères, et qui changera chaque semaine au gré des produits des fermes ligériennes. Le restaurant, qui ouvrira les soirs du mercredi au vendredi, et samedi toute la journée, proposera également une formule « suivez le guide » avec une succession d’assiettes choisies par le chef.

« Il faut arrêter de se plaindre, de se dire qu’on ne trouve personne et s’adapter, quitte à réduire l’amplitude horaire »

Benjamin Guillaume, responsable de salle chez Grabuge.

Favoriser l’humain

Côté vins, les associés appliquent la même philosophie. « Notre carte proposera une centaine de références. Il s’agira d’une carte accessible, lisible et vivante, axée sur la découverte de petits vignerons français et étrangers », pointe Benjamin Guillaume. Les deux hommes travailleront avec une personne supplémentaire en salle, et ont choisi de veiller au bien-être du personnel. « Les secteurs comme la restauration, l’artisanat, l’agriculture, peinent à recruter, explique Benjamin Guillaume. Ce sont des métiers où il est difficile d’avoir une vie sociale et familiale, si l’on veut entrer dans le moule et ouvrir sept jours sur sept. Nous avons tout de suite voulu mettre l’humain sur la table. Il faut arrêter de se plaindre, de se dire qu’on ne trouve personne et s’adapter, quitte à réduire l’amplitude horaire, ce que nous faisons ».

Culture du goût

Les samedis midi seront consacrés à une offre de street-food qualitative, qui veut faire découvrir aux Stéphanois, parents comme enfants, le plaisir d’une cuisine de rue et du monde. Par ailleurs, Grabuge organisera un événement par mois le dimanche de type brocante, foire aux vinyles, brunch ou encore concert. Car ce qui lie aussi les associés, c’est leur amour de la culture. « Il y aura des photographies exposées en permanence sur les murs du restaurant, qu’il sera possible d’acheter, et nous changerons de photographe tous les trimestres », précise Benjamin Guillaume. La boutique Méli Mélodie aura d’ailleurs un corner de vinyles au sein de l’établissement, qui, d’ici un mois, pourra accueillir une trentaine de couverts.

Grabuge, 12 rue Léon Nautin à Saint-Etienne

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter