Saint-Étienne
jeudi 8 décembre 2022
13:16
Soutenez IF

Sicilia D’oro : la botte secrète

0
3742 vues

Le 20 avril prochain, Riccardo et Cécile Diana inaugureront la Sicilia d’Oro, une boutique dédiée à l’Italie, à la Sicile et surtout aux pâtes fraîches, à Andrézieux-Bouthéon. Des passionnés qui veulent proposer aux particuliers et aux restaurateurs, des pâtes comme celles de la mamma.

Sicilia d'Oro
L’ouverture est prévue pour le 20 avril, avenue Jean Mermoz à Andrézieux.

Riccardo Diana est restaurateur depuis des années. Avec son épouse Cécile, ils sont à la tête du restaurant le Canicatti situé à l’Étrat. Et c’est justement en exerçant qu’ils se sont rendu compte qu’une offre manquait sur le territoire. « On pensait aux pâtes fraiches que nous faisait notre mamma, raconte-t-il alors qu’il rentre tout juste d’Italie. C’est comme ça que nous avons eu l’idée de proposer ce service aux particuliers et aux restaurateurs ».

L’épate à l’italienne

Dès le 20 avril prochain, professionnels et amateurs se verront proposer des pâtes fraîches entièrement faites à la main, sur place, ainsi qu’une offre d’épicerie, à la Sicilia d’Oro. « On sait que la qualité n’est pas la même avec des pâtes fraîches. Et peu de restaurateurs les utilisent. Nous allons leur proposer un vrai service, avec dépannage si besoin de quantités supplémentaires à la dernière minute par exemple. On sera équipés de tout le matériel, le restaurateur pourra ainsi choisir des pâtes pasteurisées ou non, et il n’aura pas besoin de ligne de production. Pour bien faire, ma femme et moi avons passé une formation ainsi qu’une certification pour la confection des pâtes fraîches ». Sur un espace de 350 mètres carrés, les clients pourront même observer la confection de la pasta, à travers une verrière.

Le couple a passé formation et certification pour maitriser l’art de la pâte fraîche.

Balade gourmande

L’ouverture, initialement prévue pour début avril, a donc été repoussée de quelques semaines, en raison des travaux qui ont pris un peu de retard. L’occasion pour Riccardo Diana d’aller voir des producteurs en Italie. « Côté épicerie, nous voulons proposer des produits que l’on ne trouve pas forcément ailleurs dans le commerce. C’est pourquoi je suis allé à leur rencontre, pour pouvoir proposer du vin, des gâteaux, des liqueurs, des sauces, etc. Il s’agira de produits qui viennent de Sicile, des Pouilles, et de toute l’Italie. » Pour commencer leur activité, le couple a prévu quatre recrutements, qui mettront eux aussi la main à la pâte.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter