L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Alexandra Charroin-Spangenberg, livres dans sa tête

• 18 décembre 2020 • Julie Tadduni
0
536 vues

Elles font la #Loire 09

Il y a quatre ans, Alexandra Charroin-Spangenberg passait de salariée à co-dirigeante de La Librairie de Paris, à Saint-Étienne. Depuis, avec son associé Rémi Boute, elle a connu les gilets jaunes, les mouvements sociaux et la Covid… Une occasion pour elle de mettre en place de nouvelles choses, et plus que jamais, de ne pas perdre l’essentiel : le contact avec la clientèle.

Il y a quatre ans, Alexandra Charroin-Spangenberg passait de salariée à co-dirigeante de La Librairie de Paris, à Saint-Étienne. Depuis, avec son associé Rémi Boute, elle a connu les gilets jaunes, les mouvements sociaux et la Covid… Une occasion pour elle de mettre en place de nouvelles choses, et plus que jamais, de ne pas perdre l’essentiel : le contact avec la clientèle.

« Le soutien de nos clients a été remarquable pendant cette crise », pointe Alexandra Charroin-Spangenberg, dans son bureau situé à l’étage supérieur de La Librairie de Paris, cette institution stéphanoise. Et si la clientèle a été au rendez-vous après chaque réouverture, ainsi qu’à la mise en place du click and collect, l’impact est tout de même là. « Il y a des travaux d’amélioration, de modernisation, qu’on ne fait pas car les crises successives ne nous permettent pas de mener le projet financièrement. »

Le soutien de nos clients a été remarquable pendant cette crise.

Du cœur à l’ouvrage

Immédiatement après la reprise de la librairie, celle devenue fraîchement co-dirigeante choisi de ne pas rester dans la solitude du chef d’entreprise et de se tourner vers des associations. « C’était primordial pour moi. Je suis devenue co-présidente de l’Association des libraires en Auvergne-Rhône-Alpes car ce sont des gens qui m’ont énormément soutenus au démarrage. Je pense même que si nous en sommes arrivés là, c’est grâce à eux, grâce au collectif, à l’entraide ». Une chose est sûre pour Alexandra Charroin-Spangenberg, Internet ne remplacera jamais le conseil d’un libraire, et le plaisir qu’il prend à être en contact avec ses clients.

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS