Saint-Étienne
mardi 23 juillet 2024
22:25
Soutenez IF
Brèves

Les hommages se sont succédé ce week-end à la suite du décès de Jean-Claude Charvin

0
2233 vues
Jean-Claude Charvin. Photo issue de son compte Facebook

C’est une personnalité marquante de la vie politique ligérienne qui a brusquement disparu dans la nuit de vendredi à samedi. Maire RPR puis UMP et LR emblématique de la 6e commune de la Loire, Rive-de-Gier, durant un quart de siècle – 1995 / 2020 – après avoir été conseiller d’opposition dès 1983, Jean-Claude Charvin est décédé à 70 ans.

« En 1985, Jean-Claude Charvin devient le plus jeune conseiller général de la Loire et siège au Département jusqu’en 2021. Entre 1987 et 2008, il assure la vice-présidence à l’économie et aux entreprises puis de 2017 à 2021, il occupe la fonction de conseiller départemental chargé de la culture, des festivals et des spectacles vivants », a rappelé dans un communiqué Georges Ziegler. Le président du Département décrit une « personnalité forte et singulière » qui a « grandement marqué le Conseil départemental. Cet homme de conviction, indépendant, fidèle à ses valeurs, adorait le contact avec ses administrés. Jean-Claude Charvin était un orateur hors pair. Il n’avait pas d’égal dans l’utilisation du mot et en avait fait un atout remarquable ».

« Avec passion et fulgurance »

C’est au nom du Syndicat intercommunal du Pays du Gier (SIPG) que le maire de Saint-Chamond, Hervé Reynaud son président et ses élus ont fait part de leur « immense tristesse » : « Vice-Président de Saint-Etienne Métropole ainsi que Président du SIPG de 2008 à 2020, Jean-Claude Charvin aura œuvré avec passion et fulgurance, au service des autres et de la vie publique. Sa personnalité attachante et chaleureuse aura marqué les Ripagériens et les Ligériens. Nous garderons un souvenir ému de ce collègue très engagé pour notre territoire. » Jean-Claude Charvin avait renoncé à la vie politique un an après avoir perdu la mairie face au communiste Vincent Bony, c’est-à-dire en 2021 avant les élections départementales.

Adressant aux proches ses condoléances « au nom de tous les Métropolitains », le président de Saint-Etienne Métropole et maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau a lui aussi évoqué sa « tristesse » dans un communiqué : « Jean-Claude fut également mon vice-président à Saint-Etienne Métropole, de 2014 à 2020, chargé de l’habitat et de la politique du logement. Une délégation qu’il maîtrisait à la perfection. J’appréciais tout particulièrement chez Jean-Claude son côté entier, indépendant, sincère. Homme de convictions, à la forte personnalité, s’engageant avec détermination sur les dossiers dont il avait la charge, ne ménageant jamais son temps au service des autres, nous travaillions toujours en confiance, avec le seul souci d’apporter des solutions et d’être au service des habitants de Saint-Etienne Métropole. »

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne