Saint-Étienne
samedi 25 mai 2024
14:01
Soutenez IF

Montbrison à l’heure des comptes

0
1434 vues

Lundi 29 avril, c’était l’heure des comptes pour le conseil municipal de Montbrison. Ceux dits « administratifs » 2023, c’est-à-dire le constat du budget effectivement réalisé par rapport aux projections votées il y a plus d’un an. L’occasion pour le maire, Christophe Bazile, grand classique de la part d’une collectivité locale, de revenir sur les réductions des dotations de l’État dont sa Ville fait l’objet.

Marine Sönmez

©If Saint-Etienne/ Marine Sönmez

Lors du conseil municipal du lundi 29 avril, le vote des comptes administratifs 2023 – le budget effectivement réalisé – de la Ville de Montbrison a été acté. Présenté par l’adjoint aux finances, Joël Putignier, ce budget s’est équilibré, en fonctionnement, à 24,7 M€ en recettes et 21,33 M€ en dépenses.

Malgré une légère augmentation par rapport à l’année précédente, les dépenses sont qualifiées de « maîtrisées » par l’élu. Cette hausse s’explique en partie par le contexte international et la crise énergétique, qui ont entraîné une flambée des prix de l’électricité (+ 163 % en un an).

Plan de sobriété énergétique

Face à cette situation, la Ville a mis en place un plan de sobriété énergétique sur les bâtiments communaux, permettant de réduire la consommation d’électricité de 30 %. « Je salue les efforts qui ont été faits par les Montbrisonnais et le monde associatif », a déclaré le maire, Christophe Bazile.

Baisse des dotations de l’État

Sur le volet des dotations de l’Etat, l’édile forézien a également exprimé son agacement quant aux baisses dont Montbrison fait l’objet. Grand classique de la part des gouvernances des collectivités locales : « Je condamne la stratégie du gouvernement qui se fait valoir de ne pas augmenter les impôts et, pour autant, qui baisse ses dotations pour les communes », a dénoncé l’élu. Il précise que ces baisses représentent environ 700 000 € de moins, chaque année, pour la Ville Montbrison.

Investissements maintenus

Malgré ces difficultés, la Ville est parvenu à maintenir son programme d’investissements pour 2023. Parmi les projets lancés figurent la poursuite de la réhabilitation du gymnase Dubruc, ou encore l’acquisition du site Gégé.

Les médiathèques au cœur des débats au conseil municipal

Lors du conseil municipal, Jean-Marc Dufix, conseiller d’opposition, est revenu sur la décision de Loire Agglomération de fermer les médiathèques du réseau Copernic le samedi après-midi. Il a dénoncé une mesure allant « à l’encontre de la logique de service public et qui ne tient pas compte du succès de ces médiathèques ». Christophe Bazile, en tant que président de Loire Forez Agglomération, a répondu en assumant la décision et en expliquant qu’il s’agissait d’une « question d’organisation des services ».

Le président est également revenu sur le Collectif des usagers des médiathèques de Copernic opposé à ces nouveaux horaires. « Je m’interroge sur la création de ce collectif totalement anonyme. Ses membres font signer des gens sur un sentiment, en relayant des informations erronées. » L’élu forézien a tenu à rappeler que « le budget est constant. Le réseau Copernic représente 1,8 M€ de masse salariale. On essaye de stabiliser sans pour autant réduire le budget ».

La fermeture des médiathèques le samedi après-midi depuis début avril continue de faire débat. Le sujet devrait être abordé lors du prochain conseil d’agglomération, le 14 mai prochain.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne