Saint-Étienne
vendredi 1 mars 2024
18:47
Soutenez IF
Brèves

Orpea : l’opposition appelle Gaël Perdriau à la vigilance

0
1298 vues

L’enquête menée par Victor Castanet dans le cadre de son ouvrage Les Fossoyeurs a fait grand bruit ces derniers jours. Le journaliste y dénonce des maltraitances au sein des établissements d’hébergement pour personnes âgées (Ehpad), notamment au sein du groupe Orpea. Pour faire suite à ce constat, les élus d’opposition du groupe Saint-Étienne Demain ont adressé un courrier au maire de la ville, Gaël Perdriau, afin, notamment, de le questionner sur la pertinence des subventions accordées à Orpea.

Appel à la vigilance

Dans leur courrier, les élus rappellent ainsi à l’édile que « lors du Conseil municipal du 22 novembre 2021, durant les débats suivant la présentation du dossier n°27 intitulé Soutenir les actions en faveur des personnes âgées pour bien vivre ensemble dans la cité quels que soient les âges , Laetitia Valentin vous alertait au sujet des subventions municipales, en indiquant ‘ [être] surprise de découvrir que l’argent du contribuable sert à financer de grosses entreprises privées à but lucratif comme Korian ou Orpea qui vont bénéficier de subventions de l’ordre de 3 600 euros en cumul ‘ ». Ce à quoi Gaël Perdriau avait répondu que ce n’était pas les groupes qui étaient visés, mais avant tout la population dont ils s’occupent. « Nous nous attachons davantage à l’être humain qu’à la structure qui l’entoure », avait poursuivit le maire. Le groupe Saint-Étienne Demain réitère, à travers ce courrier son questionnement sur la pertinence des subventions accordées à ces organismes. Selon, eux, la création d’un moratoire sur le traitement de subventions afin que les contrôles et les ajustements induits devrait être mis en place.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne