Saint-Étienne
dimanche 4 décembre 2022
12:11
Soutenez IF
Brèves

Échangeur de l’A47 à Grand-Croix : après la sortie, l’entrée est au menu

0
2078 vues
Le plan aérien des travaux transmis par l’Etat.

Les habitants de la moyenne vallée du Gier ont déjà dû s’armer de patience tout ce mois d’août : l’accès à Grand-Croix et derrière de Lorette, L’Horme et Saint-Paul-en-Jarez depuis l’échangeur n°13 de l’A47 était fermé en raison des travaux de la reconstruction du pont au-dessus du cours du Gier. Des travaux menés par Saint-Etienne Métropole visant à réduire le fort risque d’inondations, l’ancienne infrastructure étant un véritable goulet d’étranglement pour la rivière. D’autres travaux vont s’engager quasiment dans la foulée sur ce même échangeur. Mais cette fois-ci à l’initiative de l’Etat, via sa Direction interdépartementale des routes Centre-Est (Dirce) compétente sur l’ensemble du tracé de l’A47.

À partir du 5 septembre et pour une durée de 7 semaines, elle procédera au réaménagement de la bretelle d’accès à l’autoroute en direction de Lyon au niveau donc de ce même échangeur n°13 de « La Grand-Croix ». Les travaux consistent à modifier le tracé de la bretelle avec une déconstruction de celle existante durant 2 semaines puis la réalisation de la nouvelle durant 4 semaines. Ils nécessiteront la fermeture à la circulation sur cette bretelle d’entrée jusqu’au 21 octobre. L’objectif est d’améliorer l’insertion des usagers.

Impacts sur l’A47

Durant cette période, au niveau de l’échangeur, les voies de circulation de l’A47 seront réduites avec une neutralisation de la bande d’arrêt d’urgence. La vitesse sera limitée à 70 et les poids lourds auront interdiction de dépasser. L’A47 sera fermée dans le sens Saint-Étienne vers Lyon la nuit du 5 au 6 septembre pour mettre en place le balisage de chantier ; les nuits du 6 au 7 octobre et du 10 au 11 octobre pour réaliser les travaux de raccordement de la nouvelle bretelle à l’autoroute ; la nuit du 13 au 14 octobre pour retirer le balisage sur l’autoroute A47. Le coût de l’opération s’élève à 520 000 € TTC. Il s’agit d’un des volets de la vaste démarche de l’amélioration de la mobilité entre Saint-Étienne et Lyon, menée par la préfecture de Région, visant à réutiliser les fonds publics prévus à l’origine pour la feue A45. Nous y avions consacré un dossier en trois épisodes à l’automne 2020.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter