Saint-Étienne
mercredi 12 juin 2024
21:20
Soutenez IF
Brèves

La Licra Saint-Étienne a remis le prix Violette Maurice 2022 à des lycéens d’Honoré d’Urfé

0
1468 vues
La principale activité de la Licra est la pédagogie auprès des adolescents et jeunes adultes, ici au centre de formation de l’ASSE comme nous vous en parlions sur If en février. ©If Media/Xavier Alix

D’abord la « Lica » (Ligue internationale contre l’antisémitisme) à sa création en 1927, elle devient « Licra » (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme) en 1979. Dans la Loire, son implantation est le fait de la Résistante stéphanoise Violette Maurice. Une section voit le jour à Saint-Étienne en 1976, suivie rapidement d’une autre à Roanne, puis d’une troisième en 2009 à Montbrison. 120 adhérents au total « engagés dans un combat apolitique et républicain ». La Licra de Saint-Étienne a organisé cette année scolaire sa deuxième édition du prix Violette Maurice.

Une thématique autour de Joséphine Baker

Un prix qui vient récompenser les productions d’une classe de collège ou lycée de Saint-Etienne et son agglomération. « Il est aussi et surtout le symbole fort du travail de sensibilisation et d’éducation que la Licra mène auprès des jeunes depuis toujours et qui est au cœur de notre action », souligne la présidente de la Licra Saint-Etienne, Florence Boudoussier. Il s’agit d’un travail collectif, par classe. Pour les classes de collège, le support du travail est laissé au choix : affiche, vidéo, texte… Pour les classes de lycée, un texte rédigé est aussi attendu. Pour cette 2e édition, Joséphine Baker humaniste, universaliste, résistante et militante elle-même de la Licra était à l’honneur.

S’adressant à des élèves d’âge très divers, trois sujets autour de sa personnalité ont été définis : un pour les 6e et 5e, un autre pour les 4e et 3e et un dernier pour les lycéens. 10 classes ont participé, 4 établissements, soit environ 330 élèves. Cette année, la classe primée est celle de Seconde 7 du lycée stéphanois Honoré d’Urfé, soit 35 élèves. Sa professeure d’Histoire et Géographie est Rabia Ouhdif. Elle les avait donc fait plancher sur le thème de leur âge : « En quoi l’engagement de Joséphine Baker s’inscrit-il dans la défense de la démocratie ? »

Contact Licra Saint-Etienne : contact.stetienne@licra.org .

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne