Saint-Étienne
mercredi 29 mai 2024
17:54
Soutenez IF

Une grève lycéenne à Honoré-d’Urfé

0
1384 vues

Depuis lundi, des lycéens d’Honoré-d’Urfé à Saint-Étienne ont lancé un mouvement de grève avec notamment une revendication concernant la mise en place d’un nouveau protocole sanitaire.

Ce mercredi 4 novembre matin, ils étaient 298 grévistes (selon les chiffres fournis par les lycéens) sur les quelque 1 000 élèves ayant cours au lycée Honoré-d’Urfé de Saint-Étienne. Ce mouvement a été lancé dès lundi avec plusieurs revendications explicitées à travers une lettre. Les différents points sollicités sont les suivants : « la mise en place d’un nouveau protocole sanitaire incluant la réalité des territoires ainsi que de la vie des lycéen.ne.s. », une demande au maire de Saint-Étienne concernant l’installation de « barnums et leurs équipements au lycée » afin « que les élèves demi-pensionnaires puissent déjeuner dans le respect des distanciations sociales », « que les élèves en situation sociale défavorisée puissent bénéficier d’un accompagnement informatique au lycée même en cas de fermeture de l’établissement » et que « certains espaces collectifs à l’intérieur du lycée soient étendus (comme les espaces fumeurs, les espaces de repas ainsi que les lieux de permanence, de regroupements afin de maintenir le protocole sanitaire). »

D’autre part, les élèves grévistes souhaitent également une « amélioration des offres de transports (STAS, TIL et SNCF) dans l’objectif [de se rendre] dans le cadre scolaire dans des mesures de sécurité sanitaires décentes. »

Les lycéens ont envoyé leur revendications aux ministres de l’Éducation, de l’Intérieur, de l’Aménagement du territoire, au recteur de l’Académie de Lyon, au président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, à la préfète de la Loire et au maire de la Ville de Saint-Étienne. Ils ont ensuite voté la suspension du mouvement en attendant les réponses qu’ils recevront.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne